Zakaria Fadoul KHITIR : Avez -vous une conscience ?

Avec une mine tranquille et un physique bien trompeur,il est arrivé sans avoir été annoncé et presque par surprise , on se demande pourquoi tant de cachotteries de la part des CAE pour quelqu’un qui est,par ailleurs, conseiller spécial d’Idriss Deby et fait partie des idéologues du clan Zaghawa au pouvoir au Tchad depuis 25 ans et qui a fini de ruiner le Tchad. Ne jouissant pas de toutes ses facultés mentales depuis bien longtemps, l’homme est bien connu et cultive beaucoup de bizarreries.
Votre frère Siddick Fadoul engagé dans un groupe politico militaire du côté de la Libye faisait partie de la cour de Adoum Togoi , Chef d’Etat Major de Goukouni Weddeye, et l’un des hommes liges de la Libye au Tchad, à qui, Khaddafi a accordé la nationalité libyenne pour leur servitude aveugle et criminelle contre leurs propres frères et contre leur propre pays. Il est connu pour avoir liquidé en Libye tous les prisonniers de guerre tchadiens et particulièrement ceux de l’ethnie du Président Habré. Cet homme, cette créature monstrueuse et maléfique ,un véritable poison social à l’instar d’un Mahamat Hassan Abakar, ce mercenaire, a un beau jour annoncé qu’il voulait rallier le régime du Président Habré et la demande a été introduite par M Hassan Djamouss,Chef d’état major apparenté à lui. Beaucoup de responsables ne voulaient pas de sa venue, ne croyait pas à sa sincérité, c’était un homme qui avait vendu son âme à la Libye. Sur insistance de Djamouss et animé par sa volonté de réconcilier les Tchadiens, le Président Habré accepta sa venue et il s’installa chez M Djamouss et on comprendra trés vite pourquoi.
Il s’installa pour chercher une couverture à ses manœuvres,à son plan machiavélique financée par la Libye, le Soudan et la France.
Il commença sous couverture de retrouvailles, à tenir des réunions au sein même du domicile du Chef d’Etat Major, prit contact avec un nombre important de militaires Zaghawa, en vrai spécialiste de la fitna, il commença son travail de division et de sape.
Protégé par sa parenté avec M Djamouss, il rendit compte régulièrement de ses activités à son mentor M Adoum Togoi installé au Burkina Faso, et homme au service de la Libye au Tchad, mais aussi rendit compte à ses contacts libyens. Il organisa un réseau au sein de l’armée pour faire sortir des armes et préparer l’assassinat du Président Hissein Habre dans la capitale.
Au sein de l’appareil et du pouvoir , 3 responsables Zaghawa ,véritable colonne vertébrale du pouvoir de Habre,à savoir Idriss DEBY, ibrahim ITNO et Hassan Djamouss respectivement : Conseiller à la Présidence chargé des questions de défense et de sécurité, ministre de l’intérieur,et chef d’état major , vont trahir le Président Habre et pire vont chercher à le tuer .
> Que leur a t-il fait ? Rien ! Il les a tous promus et installé au cœur du régime. Et votre frère a joue un rôle capital dans cette trahison et dans la volonté d’assassiner le Président Habre.
> Votre autre frère Hassan Fadoul KHITIR a été nommé par Hissein Habré comme premier conseiller à l’ambassade du Tchad en Irak. Un poste diplomatique important ,c’était aussi un signe que les Zaghawa n’ont jamais été défavorisés . Trois postes stratégiques dans la sécurité d’un régime mais aussi des positions diplomatiques et autres.
> Et qu’est ce votre frère a fait ? Lui aussi a été un traitre, il a trahi le régime en se rendant depuis son poste en Irak ,directement au Soudan dans la base arrière prête et financée par la Libye ,le Soudan et la France pour renverser le régime Habre.
> Aujourd’hui, pouvez nous dire où est votre frère Hassan Fadoul,impliqué dans la célèbre affaire des faux billets de Bahreïn monté par Idriss DEBY et la maffia internationale .Affaire qui a crée un incident diplomatique entre la France et l’Etat de Bahreïn car les avions chargés de faux billets atterrissaient à Ndjaména,à l’aéroport sous contrôle de l’armée française.Un juge d’instruction français fut saisi de l’affaire quand un togolais membre de cette maffia voulut déposer dans une banque française des millions de faux billets de Bahreïn. Hassan Fadoul était chargé par DEBY d’écouler la marchandise à travers le monde. Sur pression des français, Idriss DEBY lâcha son frère Zaghawa Hassan Fadoul qui fuyat le Tchad pour le Togo .Il fut obligé de se rendre en France,fut entendu par un juge et se trouve aujourd’hui en résidence surveillée au Togo .
> Vos parents morts dans les affrontements sont déclarés disparus dans les prisons de la DDS. Dites nous, puisque vous êtes là, à la barre pour dire la Vérité, ce que vous avez fait subir aux parents du Président Habre et à ceux de son ethnie. Violant les filles, tuant les pères et épousant par la force les filles,pour selon votre idéologie,avoir des enfants et éviter la vendetta des familles.
Dites-nous vous l’idéologue des Zaghawa, qui a exécuté le frère du Président Hissein Habre,M Hamid Habré ? Qui a exécuté Abderamane Bourdami ? Qui a tué le commandant Ahmat Gorou ? La liste de vos crimes est infinie, vos pratiques innommables etc, etc .
Vous bénéficiez de la complicité de cette cour et de l’argent du pétrole confisqué par votre clan-(100 personnes ayant le nom ITNO occupent les postes les plus importants dans le pays. Pouvez vous nous citer un seul Habre qui occupait un poste dans l’appareil étatique ou privé sous Habré ?)- cette privatisation de Tchad a permis l’achat des consciences,ce qui vous permet de dérouler aujourdhui votre histoire.
Votre histoire revue et corrigée ne convaincra que ceux que l’argent a déjà convaincu et empêché de chercher la vérité.
Vous avez,avec votre clan, utilisé le viol de jeunes filles comme arme de répression, vous avez appauvri des régions entières pour imposer votre domination. S’il y avait une vraie justice,c’est par, avions entiers que les tchadiens seraient venus à Dakar crier à la face du monde leur douleur et vous dénoncer. L’indignité de cette cour vous aura ainsi protégé et aura empêché les mères tchadiennes de montrer leurs larmes et les souffrances de leurs enfants.Après vous,ce sera bientôt le Général Oumar DEBY ITNO,l’homme qui a forcé une famille à lui donner leurs deux filles de même père et de même mère comme épouses




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES