Union africaine : ouverture du sommet de Kigali, avec de nombreux sujets à l’ordre du jour

Le 27e sommet des chefs d’État de l’Union africaine (UA) s’est ouvert dimanche peu après la mi-journée. La succession de Nkosazana Dlamini-Zuma, la crise au Soudan du Sud et la question du retour du Maroc au sein de l’organisation font partie des principaux sujets sur lesquels le sommet va se pencher.

Rapprochement Union africaine-Maroc : Mezouar et Fassi-Fihri à Kigali, sans le roi
Élection en suspens
Dimanche 17 juillet dans la matinée, lors d’une longue session à huis clos censée préciser l’ordre du jour du sommet, les chefs d’État de l’Union africaine (UA) ont étudié une demande de report de l’élection de nouveau président de la Commission de l’organisation, déposée par les pays de la Cedeao (Commission économique des États d’Afrique de l’Ouest). Selon plusieurs sources diplomatiques, le Tchadien Idriss Déby Itno, président en exercice de l’UA, a exprimé sa réserve, estimant qu’il n’y avait pas de fondement juridique pour enclencher un report. Tout devrait se décider dimanche après-midi lors de la plénière des chefs d’État.

Si le vote a lieu, les partisans d’un report feront tout pour qu’aucun des trois candidats en lice – l’Équato-Guinéen Agapito Mba Mokuy, la Botswanaise Pelonomi Venson-Moitoi et l’Ougandaise Speciosa Wandira-Kazibwe – n’obtienne la majorité nécessaire pour l’emporter. « Il faut 19 voix pour bloquer le vote et la Cedeao représente 15 pays », analyse-t-on dans l’entourage d’un chef d’État d’Afrique de l’Ouest. Encore faut-il que la sous-région reste unie lors du vote…

Une force africaine au Soudan du Sud ?
La situation au Soudan du Sud est au coeur d’intenses tractations depuis plusieurs jours à Kigali. Depuis son arrivée dans la capitale rwandaise, vendredi, Ban Ki-moon a multiplié les entretiens. Tout juste de retour de Djouba, Festus Mogae, l’ancien chef de l’État botswanais et président de la Commission de surveillance et d’évaluation de l’accord de paix d’août 2015, s’est entretenu longuement, samedi, avec Linda Thomas Greefield, sous-secrétaire d’État américaine aux Affaires africaines. Cette dernière a également rencontré le président sénégalais, Macky Sall.

Samedi soir, les chefs d’État d’Afrique de l’Est et de la Corne de l’Afrique se sont réunis lors d’un dîner organisé à l’hôtel Serena de Kigali et auquel a assisté Ban Ki-Moon. Le président Salva Kiir et son vice-président Riek Machar n’étaient pas présents mais représentés par un envoyé spécial, Nhial Deng. Selon une source diplomatique onusienne, l’Igad a approuvé la demande de Ban Ki-moon de voir des troupes africaines renforcer les 12 000 hommes de l’Unimiss.

L’envoi de cette force africaine n’a pas encore été officialisé par l’Igad mais a été confirmé par une diplomate kényane sur Twitter. L’officialisation pourrait intervenir en fin de journée après une réunion du Conseil paix et sécurité.

Vers un retour du Maroc ?
D’abord annoncée, la présence du roi du Maroc Mohammed VI à Kigali en marge du sommet de l’UA a été démentie samedi par un proche du souverain. Mais une importante délégation composée notamment du conseiller diplomatique du roi, Taïeb Fassi-Fihri, du ministre des Affaires étrangères du Maroc, Salaheddine Mezouar, et de l’ambassadeur du Maroc à Nairobi, Abdelilah Benryane est présente dans un grand hôtel de la capitale rwandaise.

Le chef de la diplomatie marocaine multiplie les entretiens dans le but de négocier les conditions d’un retour du royaume au sein de l’UA, trente-deux ans après son départ. Les discussions portent sur les conditions politiques – liées à la question du Sahara occidental – et juridiques de ce retour.

Le financement de l’UA presque adopté
Lors d’une réunion à huis clos samedi 16 juillet soir, les chefs d’État, les ministres des Affaires étrangères et ceux des Finances, ont approuvé le principe d’un mode de financement de l’Union africaine (UA), qui dépend encore aujourd’hui aux trois-quarts de l’aide extérieure. Une nouvelle taxe de 0,2% sur les importations devrait ainsi rapporter 1,2 milliard de dollars dès 2017, année – annoncée – de son introduction dans les lois de finance nationales. Cette décision devrait être entérinée aujourd’hui.

Retrait de la CPI : aux chefs d’État de s’entendre
Mercredi 13 juillet, la question agitait tous les ministres des Affaires étrangères, réunis au deuxième étage du centre de conférences de Kigali : au-delà d’une déclaration de principe, l’UA peut-elle imposer des modalités de départ de la CPI aux 34 membres africains de cette institution ? Sans nul doute l’un des gros débat à venir entre les chefs d’État qui pourraient décider de signer un texte. Ou pas. JEUNE AFRIQUE




AFRIQUE-MONDE

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

logo article

Rapport McLaren : le sport russe sous le signe du dopage

09/12/2016 par :

Près de cinq mois après les premières révélations du rapport McLaren sur le « système de dopage (...)

logo article

À Ceuta, 400 migrants forcent la frontière entre le Maroc et l’Espagne

09/12/2016 par :

La barrière entourant l’enclave autonome espagnole de Ceuta, à la frontière marocaine, a été forcée (...)

logo article

Gabon : Ali Bongo Ondimba en visite d’État en Chine

07/12/2016 par :

Six ans après sa dernière visite, le président du Gabon est en République populaire de Chine du 6 (...)

logo article

Élection présidentielle au Ghana : forte affluence des électeurs dans les bureaux de vote

07/12/2016 par :

Un peu plus de 15 millions de Ghanéens se sont rendus ce mercredi aux urnes pour élire leur (...)

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

DEPECHES

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

7 décembre 2016

DEPECHE : Une forte délégation du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) se rend ce jeudi 8 décembre 2016 à 15 heures à Tiouaouane. La délégation sera dirigée par le Secrétaire Général National Adjoint, Oumar SARR. Elle sera composée de membres du Comité Directeur et de la fédération PDS du département de Tiouaouane. A travers le porte parole, Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine, la direction du parti transmettra un chaleureux message d’amitié et de fraternité du Président Abdoulaye WADE et de l’ensemble des militants à la famille de Seydi Elhadji Malick SY ainsi qu’à toute la Oumah islamique du Sénégal.

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES