Une nouvelle avancée prometteuse contre le virus Ebola

En analysant le sang d’un survivant de la dernière épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest, des chercheurs ont découvert un anticorps qui neutralise les trois principales souches du virus.

Cette découverte, publiée le jeudi 18 mai dans la revue américaine Cell, pourrait ouvrir la voie aux premier vaccin et antiviral dotés d’une efficacité étendue contre Ebola. Il n’y a pas encore de vaccin ou de traitement commercialisé pour prévenir ou traiter cette infection au taux de mortalité élevé, et qui réapparaît en RDC ces derniers jours.

L’épidémie la plus étendue s’est produite dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest entre 2013 et 2016, faisant plus de 11 000 morts sur les 29 000 personnes infectées. Les anticorps qui ciblent et neutralisent des agents pathogènes et des toxines sont aujourd’hui considérés comme les traitements les plus prometteurs contre Ebola.

Toutefois, la plupart de ces thérapies sont efficaces contre seulement une seule souche du virus. Ainsi, l’antiviral le plus avancé pour combattre Ebola, appelé « ZMappTM » (un cocktail de trois anticorps), ne cible que la souche Zaïre du virus mais se révèle sans effet contre les souches du Soudan et du Bundibugyo.

Puisqu’il est impossible de prédire laquelle de ces souches sera responsable de la prochaine épidémie, l’idéal serait de mettre au point une seule thérapie, capable de traiter ou de prévenir une infection contre toutes les souches connues d’Ebola, explique Zachary Bornholdt, un scientifique du laboratoire Mapp Biopharmaceutical.

« Un pas important »

« Notre découverte est un pas important pour atteindre ce but », estime Kartik Chandran, professeur d’immunologie à la faculté de médecine Albert Einstein à New York, l’un des principaux auteurs de l’étude.

Ces chercheurs ont pu déterminer que sur les 349 anticorps isolés dans le sang d’un survivant de l’infection lors de la dernière épidémie, deux pouvaient bloquer toutes les souches connues du virus Ebola dans des cultures de tissus humains en laboratoire. Les deux anticorps en question ont protégé des souris et des furets qui avaient été exposés à des doses mortelles des trois principales souches d’Ebola.

Cette découverte a déjà permis de créer un cocktail de ces anticorps actuellement testés sur des animaux de plus grande taille, et aussi pour une possible utilisation pour traiter des personnes infectées.

Ces chercheurs ont également découvert les gènes chez les humains qui sont probablement à l’origine des cellules immunitaires produisant ces deux anticorps. Ces dernières avancées devraient accélérer le développement de vaccins contre Ebola.

La RDC est en ce moment confrontée à une flambée de fièvre hémorragique Ebola, la première depuis l’épidémie de 2013-2016. Elle s’est déclarée dans une zone isolée du pays, faisant trois morts depuis le 22 avril, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES