Uemoa : Pourquoi Macky Sall sursoit au départ de Hadjibou Soumaré ?

La 49ème session extraordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, entamée samedi à Dakar (capitale du Sénégal) qui s’achève ce dimanche 5 juin 2016, devait en principe entériner le départ du président de la commission de l’UEMOA, le Sénégalais, Hadjbou Soumaré. Ce dernier, qui n’était pas dans les plans du palais de Dakar, a été sauvé de justesse par les présidents Ouattara, Faure Eyadéma, IBK et Patrice Talon. Coulisses d’un sommet sur fonds de lobbying...

Cela se savait depuis plusieurs mois, dans certains cercles bien informés. Le sénégalais, Hadjibou Soumaré n’était pas parrainé par l’Etat sénégalais. Officiellement, le président Macky Sall jouait du clair- obscur dans ce dossier de réélection du président Hadjibou Soumaré, dont le premier mandat est arrivé à terme. Le cas Hadjibou Soumaré était devenu si embarrassant - auprès de certains palais africains d’Abidjan à Lomé en passant par Cotonou. Selon des informations exclusives en notre possession, les présidents Alassane Ouattara, Faure Eyadema et l’ex-président béninois, Yayi Boni avant son départ du palais de la Marina jouaient à fond la carte de Hadjibou Soumaré pour rempiler à la tête de l’UEMOA pour un second mandat. Comme l’a confirmé une source autorisée à Les Afriques, le président Macky Sall saisi à ce sujet par ces pairs cités a rejeté - sans concession - la demande. Le refus catégorique du président Sall de parrainer la candidature de son compatriote, l’ancien premier ministre du régime d’Abdoulaye Wade n’avait pas été apprécié par les présidents Yayi Boni et Alassane Ouattara. Nos câbles informent que le chef de l’Etat sénégalais pour arrondir les angles avec le président de la commission de l’UEMOA avait dépêché un de ses émissaires, à Ouagadougou afin de lever les quiproquo. " Mais au finish, le dossier n’a pas évolué entretemps, au profit de Hadjibou Soumaré qui jusque-là n’avait pas la caution officielle du Sénégal pour se succéder à lui même " confie une source anonyme à Lesb Afriques. Le refus du gouvernement de Dakar à faire passer la candidature de Hadjibou Soumaré a ouvert au finish un boulevard aux autorités nigériennes qui manœuvraient, sans répit, pour s’adjuger la présidence de la commission. Dans les valises du président Issoufou Mahamadou, deux candidats potentiels qui ont le profil de l’emploi. A savoir, l’ancien ministre des Finances, Gilles Baillet et l’économiste Abdelkadr Boureima étaient les jockers du palais de Niamey. Ce qui explique la grosse artillerie nigérienne qui a fait le déplacement de Dakar. Après d’intenses manœuvres, le président Hadjibou Soumaré, d’après nos informations, devra garder les clés de l’institution pour quelques mois avant de passer la main à un Nigérien. Macky Sall s’est- il rétracté avec la pression des présidents Ouattara, Faure et Talon Patrice ?

PAR ISMAEL AIDARA, RÉDACTEUR EN CHEF, LES AFRIQUES




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gabon : Ali Bongo Ondimba en visite d’État en Chine

07/12/2016 par :

Six ans après sa dernière visite, le président du Gabon est en République populaire de Chine du 6 (...)

logo article

Élection présidentielle au Ghana : forte affluence des électeurs dans les bureaux de vote

07/12/2016 par :

Un peu plus de 15 millions de Ghanéens se sont rendus ce mercredi aux urnes pour élire leur (...)

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

DEPECHES

7 décembre 2016

DEPECHE : Une forte délégation du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) se rend ce jeudi 8 décembre 2016 à 15 heures à Tiouaouane. La délégation sera dirigée par le Secrétaire Général National Adjoint, Oumar SARR. Elle sera composée de membres du Comité Directeur et de la fédération PDS du département de Tiouaouane. A travers le porte parole, Serigne Abdoul Aziz SY Al Amine, la direction du parti transmettra un chaleureux message d’amitié et de fraternité du Président Abdoulaye WADE et de l’ensemble des militants à la famille de Seydi Elhadji Malick SY ainsi qu’à toute la Oumah islamique du Sénégal.

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES