Uemoa - Le poste de Hadjibou convoité par le Niger : Bras de fer au sommet - Macky résiste aux assauts de Issoufou

Les deux pays qui revendiquent pour leur ressortissant le poste de président de la Commission de l’Uemoa se disent chacun prêts à tout pour prendre possession de ce qu’ils considèrent comme devant leur revenir de droit. Chaque Président (Macky comme Issoufou) se refuse envisager un compromis sur cette question.

Comme Le Quotidien l’avait subodoré le lundi dernier, la bataille de Cotonou est bien partie pour se tenir aujourd’hui, au cours du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Uemoa. En effet, le Président nigérien Mouhamadou Issoufou est arrivé dans la grande métropole béninoise avec l’intention de prendre enfin possession de ce qu’il considère comme la propriété de son pays, à savoir le poste de président de la Commission de l’Uemoa, actuellement occupé par le Sénégalais Cheikh Hadjibou Soumaré. Or, de son côté, le Président Macky Sall a clairement fait part de sa volonté de tout mettre en œuvre pour que le Sénégal ne soit pas spolié au cours de ce sommet. Ce qui fait que l’on s’attend à ce que les choses bougent au cours du huis clos qui va réunir les différents chefs de délégation après la cérémonie officielle d’ouverture, car les enjeux sont quasiment similaires pour les deux dirigeants. Mouhamadou Issoufou va bientôt entrer en campagne électorale et aura besoin de donner des gages à ses électeurs qu’il sait préserver les intérêts supérieurs de son pays. Il y a cinq ans, les Nigériens avaient difficilement avalé d’être coiffés au poteau par le Président Abdou­laye Wade et ne cachent pas qu’ils attendent que Macky Sall respecte la continuité de l’Etat, et donc applique l’accord sur lequel les deux parties s’étaient convenues pour avaliser la candidature de Hadjibou Soumaré.
Or, comme Le Quotidien l’avait annoncé dans son n°3870 du lundi 4 dernier, Macky Sall non plus n’a pas intérêt, face à son opinion publique, à passer pour l’homme par qui le Sénégal aura perdu le seul poste de responsabilité qui reste au pays. Ce qui a poussé certains observateurs, notamment béninois, à imaginer une sorte de « compromis dynamique ».
Il s’agirait de convaincre tout le monde d’ouvrir tous les postes dirigeants au principe de rotation. Cela demanderait que la Côte d’Ivoire accepte de ne plus se cramponner au poste de gouverneur de la Bceao et que le Bénin accepte d’abandonner un jour la direction générale de la Boad. Alors, bien sûr, le Sénégal devrait une nouvelle fois accepter qu’un ressortissant d’un autre pays en vienne à occuper la présidence de la Commission de l’Uemoa. Il reste à convaincre les différents pays concernés et ce n’est pas donné.
Pour le moment, dans l’entourage de Macky Sall, le mot d’ordre est clair : le poste de président de la Commission est au Sénégal et doit le rester. « Si la Côte d’Ivoire garde la Bceao et le Bénin la Boad, il n’est pas question que nous perdions l’Uemoa, alors que nous sommes quand même la seconde économie sous-régionale. »
Affaire à suivre toute la journée d’aujourd’hui.
mgueye@lequotidien.sn




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES