Tunisie : l’état d’urgence décrété suite à l’attentat meurtrier qui a frappé Tunis

Le président tunisien Béji Caid Essebssi a décrété l’état d’urgence dans le pays suite à l’attentat sanglant qui a frappé ce mardi le cœur de Tunis, faisant au moins 12 morts et près de 20 blessés.

"Notre pays est plus fort que vous !" : quand le peuple tunisien dit "non au terrorisme"
Terrorisme en Tunisie : comme une pieuvre étend ses tentacules...
17h15. Le centre ville de Tunis était sous une pluie battante quand une déflagration a retenti sur l’avenue Mohammed V. À 200 mètres de l’avenue Bourguiba et du ministère de l’Intérieur, « un engin non encore identifié » a fait exploser un bus qui transportait l’équipe de nuit de la garde présidentielle vers le Palais de Carthage, selon une source sécuritaire. « À bord, il devait y avoir près de 25 agents, tous âgés de moins de trente ans », selon un responsable au ministère de l’Intérieur.

Bilan provisoire de cet attentat : au moins 12 morts et près de 20 blessés. Pour faciliter les opérations de secours, la zone a été aussitôt bouclée malgré la présence de nombreux curieux et des médias. Les blessés ont été dirigés vers l’hôpital militaire de Tunis et celui de la police à La Marsa.

Le centre de Tunis, souvent menacé

Du jamais vu à Tunis dont le centre, souvent menacé, est placé sous haute surveillance depuis plusieurs mois. Diverses sources dont une page Facebook connue des Tunisiens, « El Mraed El Jazayiri », qui a souvent averti contre les attaques terroristes en Tunisie peu de temps avant leur survenue – ce fut le cas du Bardo et d’El Kantaoui -, avaient prévenu contre un attentat au cœur de Tunis. Suite à cet avertissement, la cote d’alerte était montée d’un cran. Vendredi dernier, le 20 novembre, un kamikaze qui comptait opérer sur l’avenue Bourguiba avait d’ailleurs été arrêté.

« L’ogre est en ville », « nous sommes en guerre », ce sont les propos que tiennent les citoyens choqués. Après le Bardo et El Kantaoui, le terrorisme fait sa troisième incursion en milieu urbain et s’attaque aux forces de l’ordre dont la brigade de la garde présidentielle est l’un des corps d’élite. Vraisemblablement, les terroristes visaient la présidence, un symbole fort de la République.

État d’urgence pour les 30 prochains jours

Le gouvernement dont plusieurs ministres assistaient au débat sur la loi de Finances 2016 à l’Assemblée, ne s’est pas encore exprimé mais partis et syndicats appellent à oublier les dissensions politiques qui divisent le pays, et à donner la priorité à l’union nationale. Sur les chaînes de télévision tunisiennes, le président de la République Béji Caïd Essebsi a décrété l’état d’urgence pour les 30 prochains jours et une interdiction de circuler dans le Grand Tunis de 21H à 5H du matin. Il a d’ores et déjà annulé une visite officielle en Suisse qui devait débuter demain.

Selon la police, il s’agit d’un acte terroriste non encore revendiqué. Les médias sont appelés à la plus grande prudence afin que l’enquête puisse se dérouler dans de meilleures conditions.



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES