Tchad : victime d’un viol collectif, Zouhoura brise le silence

À 16 ans, elle est devenue un symbole et l’assume avec courage : Zouhoura, jeune Tchadienne victime d’un viol collectif dans son pays, réclame que "justice soit faite" pour elle et "pour toutes les femmes" violées restées murées dans le silence.

À LIRE AUSSI

Tchad - Céline Narmadji : « Les manifestants expriment un ras-le-bol populaire »
Tchad - Céline Narmadji : « Les manifestants expriment un ras-le-bol populaire »
Silhouette frêle, traits délicats, Zouhoura a bouleversé le Tchad par son histoire, qui a jeté des milliers de jeunes manifestants dans les rues ces dernières semaines.

Le 8 février, alors qu’elle part au lycée avec une amie, à N’Djamena, une voiture aux vitres teintées s’arrête brusquement. À son bord, cinq jeunes garçons. Elle le saura plus tard, ils font partie de la jeunesse dorée de ce pays très pauvre.

« Ils m’ont prise par le cou et m’ont jetée dans la voiture », témoigne Zouhoura, d’une voix encore enfantine. Émue, elle bute sur les mots. « Ils m’ont emmenée de force en dehors de la ville… vous connaissez la suite ».

Il n’y a jamais eu de justice avant [pour punir] le viol d’une femme tchadienne.
Combattre l’impunité

Revenue lundi en France, où elle a déjà vécu de 2009 à 2015 chez des parents, elle a décidé de s’exprimer en public vendredi à Paris pour combattre l’impunité dont bénéficient les auteurs de crimes sexuels au Tchad.

« Il n’y a jamais eu de justice avant (pour punir) le viol d’une femme tchadienne », dit-elle à l’AFP, les yeux hauts sous son foulard imprimé de nuances de gris. « Je ne suis pas la seule victime. Il y a d’autres femmes, des filles qui ont été violées – que je connais – et elles sont restées anonymes, elles n’ont rien dit ».

Encouragée par son père, un opposant au régime installé depuis longtemps à Nancy, dans l’est de la France, Zouhoura, elle, a décidé de parler. « Je m’attendais à ce qu’il dise : ‘attend, il faut qu’on règle ça en famille’ mais non, il n’a pas hésité. Il m’a dit ‘va porter plainte’ ».

« Au Tchad, pas de justice »

Au Tchad, les représentants des forces de l’ordre auxquels elle se confie, « au début, n’ont pas réagi ». Un sujet tabou, des agresseurs fils de hauts dignitaires du régime. « Je parlais, je parlais. Ils m’ont menacée ».

Furieux de voir Zouhoura porter plainte, ses violeurs diffusent des photos de l’agression sur les réseaux sociaux. Mais ces clichés de la jeune fille nue, en larmes, bouleversent le pays.

Malgré le régime sécuritaire du président Idriss Deby Itno, qui laisse très peu d’espace à l’opposition, des centaines de lycéens manifestent à N’Djamena, le 15 février. Il sont violemment dispersés par la police anti-émeute. L’un d’eux, Abbachou Hassan Ousmane, 17 ans, est tué par balle.

Les jours qui suivent, le mouvement de contestation s’étend à d’autres villes. D’autres jeunes manifestants sont blessés, 17 sont arrêtés.

Voir tant de Tchadiens manifester, jusqu’à Londres ou Washington, « ça m’a encouragée », dit Zouhoura.

Quand les autorités « ont vu que les gens manifestaient et que ma photo circulait partout sur les réseaux sociaux, elles ont vite arrêté les criminels ».

Les cinq violeurs présumés, parmi lesquels trois fils de généraux, et quatre complices présumés, dont un fils du ministre des Affaires étrangères, sont interpellés.

Mais Zouhoura doute qu’ils soient jugés un jour. « Au Tchad, il n’y a pas de justice. (…) Je ne suis même pas sûre qu’ils soient en prison ». « Je veux que justice soit faite, que cela ne se reproduise plus », insiste l’adolescente.

Voix qui s’étrangle parfois, larme qui coule, parler de ce viol en public, témoigner devant des journalistes lui coûte. Mais « il fallait le faire, c’était nécessaire », assure d’un ton raffermi Zouhoura qui veut « continuer ce combat » et, après, peut-être, reprendre ses études brutalement interrompues. JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES