TERRORISME : Précisions sur la liste des terroristes français en Syrie

Dans un entretien au magazine Valeurs actuelles, l’ancien directeur du contre-espionnage français (DST, puis DCRI), Bernard Squarcini, déclare avoir été contacté par la Syrie pour proposer en 2012 au gouvernement français une liste de terroristes français opérant en Syrie en échange d’une normalisation des relations entre services de renseignement. Le ministre de l’Intérieur de l’époque, Manuel Valls, aurait refusé pour des raisons idéologiques [1].

La plupart des commentateurs soulignent que si cette information est exacte et si le gouvernement français avait accepté cette proposition, les attentats de Paris du 13 novembre 2015 auraient probablement pu être évités. Le député Olivier Marleix (ancien conseiller du président Nicolas Sarkozy à l’époque ou Bernard Squarcini dirigeait le contre-espionnage) plaide donc pour la constitution d’une commission d’enquête parlementaire pour faire toute la lumière sur ces allégations [2].

Les brefs propos de M. Squarcini doivent être précisés. En 2012, la Syrie était entrée en contact avec l’ancien patron du contre-espionnage avec lequel elle avait entretenu de bonnes relations par le passé ainsi qu’avec un haut-fonctionnaire de police en activité. Les autorités syriennes avaient proposé de fournir toutes les informations en leur possession sur l’ensemble des combattants français dans le pays, incluant aussi bien des informations sur les jihadistes que sur les soldats français en mission. Elles demandaient en échange le retrait des soldats français en mission et le rétablissement des relations entre services, sans exiger pour autant le rétablissement des relations diplomatiques. M. Squarcini fit passer le message au ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. Celui-ci réagit avec empressement et, pour montrer sa bonne foi, la Syrie fournit à titre préliminaire une liste des morts français qu’elle avait pu identifier. Cependant, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, s’opposa vivement à cet accord. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, interdit alors à Manuel Valls de conclure.

Ancien directeur du contre-espionnage, Bernard Squarcini avait fait partie, avec le préfet Édouard Lacroix (ancien directeur général de la Police nationale, puis directeur de cabinet de Charles Pasqua) et sous la conduite de Claude Guéant (ancien directeur-adjoint du cabinet de Charles Pasqua, puis ministre de l’Intérieur), d’un groupe qui tenta de s’opposer à la guerre contre la Libye, puis à celle contre la Syrie. Ce groupe parvint à négocier la paix entre la France et la Syrie lors de la libération de Baba Amr (février 2012) [3] ; un accord auquel le président Sarkozy se rallia, mais que son successeur refusa par la suite de respecter.

En juin 2012, le nouveau président François Hollande fit assassiner le préfet Édouard Lacroix. Diverses poursuites judiciaires furent enclenchées contre Claude Guéant. Bernard Squarcini se retira de la vie politique et créa la société d’intelligence économique Kyrnos Conseil (Kyrnos signifie Corse en grec) très active à l’étranger. VOLTAIRE




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES