TERRORISME : Précisions sur la liste des terroristes français en Syrie

Dans un entretien au magazine Valeurs actuelles, l’ancien directeur du contre-espionnage français (DST, puis DCRI), Bernard Squarcini, déclare avoir été contacté par la Syrie pour proposer en 2012 au gouvernement français une liste de terroristes français opérant en Syrie en échange d’une normalisation des relations entre services de renseignement. Le ministre de l’Intérieur de l’époque, Manuel Valls, aurait refusé pour des raisons idéologiques [1].

La plupart des commentateurs soulignent que si cette information est exacte et si le gouvernement français avait accepté cette proposition, les attentats de Paris du 13 novembre 2015 auraient probablement pu être évités. Le député Olivier Marleix (ancien conseiller du président Nicolas Sarkozy à l’époque ou Bernard Squarcini dirigeait le contre-espionnage) plaide donc pour la constitution d’une commission d’enquête parlementaire pour faire toute la lumière sur ces allégations [2].

Les brefs propos de M. Squarcini doivent être précisés. En 2012, la Syrie était entrée en contact avec l’ancien patron du contre-espionnage avec lequel elle avait entretenu de bonnes relations par le passé ainsi qu’avec un haut-fonctionnaire de police en activité. Les autorités syriennes avaient proposé de fournir toutes les informations en leur possession sur l’ensemble des combattants français dans le pays, incluant aussi bien des informations sur les jihadistes que sur les soldats français en mission. Elles demandaient en échange le retrait des soldats français en mission et le rétablissement des relations entre services, sans exiger pour autant le rétablissement des relations diplomatiques. M. Squarcini fit passer le message au ministre de l’Intérieur, Manuel Valls. Celui-ci réagit avec empressement et, pour montrer sa bonne foi, la Syrie fournit à titre préliminaire une liste des morts français qu’elle avait pu identifier. Cependant, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, s’opposa vivement à cet accord. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, interdit alors à Manuel Valls de conclure.

Ancien directeur du contre-espionnage, Bernard Squarcini avait fait partie, avec le préfet Édouard Lacroix (ancien directeur général de la Police nationale, puis directeur de cabinet de Charles Pasqua) et sous la conduite de Claude Guéant (ancien directeur-adjoint du cabinet de Charles Pasqua, puis ministre de l’Intérieur), d’un groupe qui tenta de s’opposer à la guerre contre la Libye, puis à celle contre la Syrie. Ce groupe parvint à négocier la paix entre la France et la Syrie lors de la libération de Baba Amr (février 2012) [3] ; un accord auquel le président Sarkozy se rallia, mais que son successeur refusa par la suite de respecter.

En juin 2012, le nouveau président François Hollande fit assassiner le préfet Édouard Lacroix. Diverses poursuites judiciaires furent enclenchées contre Claude Guéant. Bernard Squarcini se retira de la vie politique et créa la société d’intelligence économique Kyrnos Conseil (Kyrnos signifie Corse en grec) très active à l’étranger. VOLTAIRE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES