Système bancaire : Quand les mauvais points se généralisent à la Générale - Par Ahmed Khalifa Niass

Le système bancaire sénégalais était bien parti à l’orée de l’Indépendance avec deux banques de développement et l’Etat comme actionnaire unique. Il s’agit de la défunte BNDS (Banque Nationale de Développement du Sénégal) et de l’USB (Union Sénégalaise de Banques), ancienne filiale du Crédit Lyonnais nationalisée pour les besoins de la cause.

Ce système bancaire avait pour objectif de performer notre agriculture tout en favorisant la création d’un système industriel basé sur la mise en valeur de nos produits agricoles, halieutiques. Sans oublier notre élevage. Le Tourisme étant l’autre mamelle d’une économie bien partie. Toutefois ce système a été enterré. Et notre économie avec. Le système bancaire français piloté par le duo Société Générale et BNP (BICIS) n’a pas été étranger à cette mise à mort.

Aujourd’hui les graves événements qui se passent à la SGBS nous font penser à des actes suicidaires. D’abord la banque parisienne continue des pratiques coloniales parce que dirigé toujours par un français expatrié. Alors qui en matière bancaire notre pays exporte des compétences jusqu’à la place de Genève.

Chaque année les scandales se suivent même s’ils ne se ressemblent pas.

Son siège est mis en vente par l’ancien banquier Ady Khaly Niang alors que Lobatt Fall, jadis transporteur très prospère l’accuse d’une mise a genou ayant provoqué artificiellement sa faillite qui s’en est suivie.

Mais le sommet des scandales à été sans doute d’avoir inscrit une créance douteuse, c’est-à-dire une perte de 36 milliards (capital de 18 nouvelles banques) sur une seule personne. De teint libano quelque chose. Le procédé de cette créance est plus que ahurissant. Des documents de base qui disparaissent du dossier.

Jamais un banquier qui a fait perdre à sa structure une pareille somme n’est demeurée en place après une telle bévue.

Un crime contre notre économie trébuchante
Il est vrai qu’il y a un seul point positif dans ce triste bilan. Il s’agit d’une discrimination positive à l’endroit des chrétiens au regard de l’historique de la distribution des responsabilités. Cela est d’autant plus vrai qu’il y a ici une promotion des minorités, notamment ethniques (Diola, Mancagne..) et surtout celle des gays, dont le nombre et la sensibilité des postes occupés ramené aux facteurs compétences anciennetés laissent à désirer.
Le fait de continuer de nommer un Français à la tète de cette banque ne peut plus s’éterniser.

Les sénégalais n’accepteront jamais d’être les « peaux rouges » bon pour le scalpel de l’administration de cette banque.

Ce qui vient d’être dit est d’autant plus grave que l’effondrement de la Générale aura sur notre économie le même effet qu’un séisme naturel d’une magnitude de 8e à l’échelle de Richter.

Avant de dire adieu au dernier blanc général de la Générale nous trouvons légitime de nous poser un certains nombres de questions.

L’affaire des 36 milliards cache-t-elle un blanchiment ? Un réseau de corruption à l’échelle internationale ? Ou était-ce une section cachée ouvrant sur des paradis fiscaux comme semblent le chercher à Paris les limiers de la Finance de Bercy ?

AHMED KHALIFA NIASSE




AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

logo article

USA : Obama dénonce à son tour le décret Trump et encourage les manifestants

30/01/2017 par :

L’ex-président américain ne s’est pas exprimé depuis qu’il a quitté la Maison-Blanche il y a dix (...)

logo article

28e sommet de l’UA : le Guinéen Alpha Condé prend la présidence tournante

30/01/2017 par :

A Addis-Abeba, la cérémonie d’ouverture du 28e sommet de l’Union africaine a démarré. Les dossiers (...)

DEPECHES

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES