Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front Anti-CFA, processus initié par l’activiste Kemi Seba et l’ONG Urgences Panafricanistes (URPANAF), a rassemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes dans le monde lors de débats thématiques. Les panafricains accentuent ainsi la pression sur leurs dirigeants afin de rompre le pacte colonial.

Cotonou, Bruxelles, Montréal, Buenos Aires… 41 villes, 25 pays, 3 continents : la résistance populaire face au Franc CFA reflète l’intérêt des citoyens et mouvements panafricains pour cette cause et leur détermination à mettre fin à la servitude monétaire qui empêche le décollage économique et entrave la justice sociale.

Au cours de la mobilisation tricontinentale du samedi 11 février 2017, les personnalités politiques, experts économiques, militants et représentants de la société civile ont apporté des réponses en détaillant les principales stratégies pour sortir du Franc CFA et créer une nouvelle monnaie.

A Paris, l’économiste Nicolas Agbohou, l’entrepreneur Claudy Siar, le communicant politique Toussaint Alain, le directeur de la Banque Centrale de la République Argentine Pedro Biscay et l’essayiste Kemi Seba, co-fondateur de l’ONG URPANAF, ont dénoncé le système néocolonial qui portent atteinte à la dignité des Africains et les maintient dans l’extrême pauvreté.

La révolution panafricaine contre le Franc CFA est porteuse d’un espoir de changement. Seul un bloc d’ex-colonies françaises refusent encore l’affranchissement monétaire. Or, selon Nicolas Agbohou, « un Etat moderne ne peut exister sans une banque centrale. C’est un attribut de souveraineté fondamental et de puissance ».

Une responsabilité historique échoit donc aux dirigeants africains, qui ne peuvent plus se dérober. « Cette monnaie est une construction propre à la France. Le temps est arrivé d’en finir avec ce colonialisme économique », a conclu Kemi Seba.

A Abidjan, Mamadou Koulibaly, professeur d’économie, a estimé que « la sortie du Franc CFA n’est plus une option. C’est une nécessité vitale, logique et historique ». Avant de préciser : « Ce sont les Chefs d’Etat qui peuvent dénoncer et impulser la sortie du franc CFA. Mettez donc au pouvoir des présidents qui veulent qu’on sorte de cette servitude monétaire. »

A Buenos Aires, autour d’Alejandro Vanoli, ex-président de la Banque Centrale de la République Argentine, les participants ont, quant à eux, discuté des solutions alternatives pertinentes face aux effets dévastateurs de la globalisation de l’économie, de la mondialisation néolibérale et de l’hégémonie des multinationales.

L’ONG URPANAF tient à remercier l’ensemble des conférenciers, ses responsables-pays et les centaines de bénévoles mobilisés dans le monde entier, ainsi que les médias panafricains qui font de la campagne du Front Anti-CFA une priorité depuis plusieurs semaines.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES