Sénégal : la tension monte au port de Dakar

La hausse des tarifs de manutention au terminal vraquier de Dakar appliquée par la filiale de Necotrans est contestée par un groupement de cimentiers et de miniers. De son côté, le logisticien français rappelle que l’augmentation est le fruit d’une médiation conduite avec les autorités gouvernementales sénégalaises.

Grégory Quérel : "Dorénavant, Necotrans n’investira que dans des pays stables"
Necotrans verse 2 milliards de F CFA au Port autonome de Dakar
Depuis le 1er janvier, date d’entrée en vigueur des nouveaux tarifs de manutention des pondéreux, plusieurs clients du terminal vraquier du port de Dakar contestent cette nouvelle grille et « son application unilatérale et immédiate ».

Un « groupement des opérateurs miniers du port de Dakar », qui revendique parmi ses membres les cimentiers Sococim, Ciments du Sahel, Dangote Cement Sénégal ainsi que les phosphatiers Sénégal Mines, Somiva et Sephos, a déploré « le blocage » de leurs navires par Necotrans TVS (Terminaux vraquiers du Sénégal).

Extrait du communiqué du "Groupement des opérateurs miniers du port de Dakar"

Dans son communiqué daté du 14 janvier, le groupement donne l’exemple du navire Sahel M/V Harrier qui transporterait une cargaison pour Ciments du Sahel et serait « interdit d’accès au port de Dakar […] depuis le 03 janvier », occasionnant ainsi « 15 000 dollars de pertes par jour ».

Face à cette situation jugée « désastreuse » pour l’industrie locale, le groupement a décidé de procéder, le 17 janvier, à l’arrêt technique de ses usines.

Médiation

Interrogé par Jeune Afrique, Grégory Quérel, PDG du groupe Necotrans, rappelle que « la hausse du tarif, de 2 000 F CFA à 3 645 F CFA la tonne, est le fruit d’une médiation conduite en juillet 2015 avec les autorités sénégalaises : le Premier ministre et les ministres des Mines, de la Pêche et de l’Économie maritime, et du Commerce ».

« Cette hausse participe au financement de l’amélioration de la sécurité et des capacités de traitement du terminal (qui peut aujourd’hui traiter 24 000 tonnes par jour contre une semaine auparavant). Les gains de productivité du terminal ainsi que la hausse des volumes et de la cadence bénéficient à nos clients », a expliqué le dirigeant français, selon qui « 11 clients du terminal sur 14 se sont ralliés au nouveau tarif ».

Verbal

Une estimation contestée par Ndiankou Mbengue, patron de Manutention logistique et transport ((MLT), un acteur portuaire, présent aussi dans la logistique minière et coordinateur du groupement protestataire.

« À l’exception de Westwind, personne n’a donné son accord même verbal, martèle-t-il à Jeune Afrique. Or cette société fait en gros 100 000 tonnes sur les 2 300 000 manutentionnées par Necotrans TVS en 2015, analyse-t-il. Les 70 % sont réalisés par les 5 entreprises qui refusent de signer le contrat (Sococim, Ciments du Sahel, Dangote, Somiva et Sephos). Encore que Westwind ait signé le contrat sous réserve que le nouveau tarif qui lui sera appliqué, soit identique à celui appliqué aux autres. »

Jeune Afrique n’a pu, en dépit de ses tentatives, entrer en contact avec les directions de Dangote Cement Sénégal, Sococim Industries ou encore Somiva.

La concession du terminal vraquier du port de Dakar a été accordée à Necotrans en 2013 pour une durée de 25 ans. JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Quand Melania refuse de prendre la main de Donald Trump

23/05/2017 par :

Melania Trump est une épouse discrète, mais dont les réactions non verbales sont parfois plus (...)

logo article

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attaque

23/05/2017 par :

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attentat perpétré lundi soir lors du (...)

logo article

Trump promet de faire "tout son possible" pour un accord de paix au Proche-Orient

23/05/2017 par :

Le président des Etats-Unis Donald Trump s’est engagé mardi à Bethléem en Cisjordanie occupée à (...)

logo article

Des pirates liés à la Corée du Nord très probablement derrière WannaCry

23/05/2017 par :

Le groupe de pirates informatiques Lazarus, soupçonné d’avoir partie liée avec la Corée du Nord, (...)

logo article

Attentat de Manchester : Au moins 22 morts

23/05/2017 par :

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés à l’issue d’un (...)

logo article

L’Iran dénonce le "show" de Ryad et rejette les accusations de Trump

23/05/2017 par :

Le président iranien Hassan Rohani a répondu lundi aux attaques des Etats-Unis et de l’Arabie (...)

logo article

Soudan du Sud : Salva Kiir annonce un cessez-le-feu

23/05/2017 par :

Le président sud soudanais a déclaré un cessez-le-feu unilatéral qui selon lui était effectif à (...)

logo article

Un sniper abat un terroriste de l’EI à 2,4 km de distance

22/05/2017 par :

Selon le Daily Mail, un sniper de l’armée britannique a utilisé "le fusil le plus puissant du (...)

logo article

Des centaines de personnes arrêtées dans un club gay en Indonésie

22/05/2017 par :

La police de Djakarta a investi un club gay de la capitale indonésienne et procédé à 141 (...)

logo article

KIM JONG-UN DIT QU’IL N’EST PAS KADHAFI, ET QUE LES OCCIDENTAUX NE PEUVENT RIEN CONTRE LUI

21/05/2017 par :

Dépeint par les médias occidentaux comme un personnage excentrique, personnage qui lâche les (...)

logo article

Gabon : les millions bloqués du lobbyiste américain qui portait les valises d’Ali Bongo

21/05/2017 par :

Ce sont plus de 8 millions de dollars qui auraient transité par les comptes de Joseph Szlavik, (...)

DEPECHES

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES