Sénégal : la décision de Macky Sall de retirer les enfants talibés des rues sera difficile à mettre en pratique

Le président Macky Sall ne veut plus voir de talibés mendier dans les rues. Mais il n’a pas précisé comment il compte éradiquer cette pratique, profondément ancrée dans la société.

Maltraitance des enfants talibés : un maître coranique condamné à un an de prison
Aux principaux carrefours de Dakar, ils avaient fini par faire partie du décor. Mais, à l’occasion de l’Aïd, Macky Sall a voulu attirer l’attention sur leur sort : « Tous les enfants ont la même dignité. Ce n’est pas parce qu’ils sont issus de milieux pauvres, modestes, qu’on doit les laisser à la merci de la rue. »

Quelques jours plus tôt, via Twitter, le président sénégalais avait annoncé une mesure aussi symbolique qu’inattendue : « Pour la protection des droits des enfants et des groupes vulnérables, j’ai ordonné le retrait d’urgence des enfants des rues. » Hasard du calendrier ? Le gouvernement américain venait de publier son rapport annuel sur la traite des personnes, dans lequel le Sénégal n’est pas à l’honneur.

Une question délicate

Le sujet est d’autant plus délicat à aborder dans le pays qu’il se confond avec l’islam. Les enfants qui mendient sont en premier lieu des talibés, élèves des daaras (écoles coraniques), envoyés dans les rues par des marabouts peu scrupuleux, souvent avec l’assentiment de leur famille. « Ce n’est pas une question religieuse, puisque les vraies daaras, qui enseignent [le Coran], ne laissent pas leurs talibés traîner comme ça », a martelé Macky Sall pour couper court à ce débat sensible, dans une société où nul ne peut faire fi des pesanteurs religieuses.

Une loi réprimant l’exploitation des enfants existe, mais elle n’a jamais été appliquée. Le signal envoyé par le chef de l’État marque donc une étape importante. Mais elle se heurte à une réalité têtue : dans la seule capitale, les estimations les plus optimistes font état de 30 000 enfants livrés à la mendicité. Seuls 150 ont, pour l’heure, été placés dans des centres ou ramenés dans leur famille.

Les capacités d’accueil risquent de rapidement saturer, d’autant que la mesure, pour salutaire qu’elle soit, semble avoir été prise sans concertation préalable avec les professionnels concernés.

S’il estime la mesure pertinente, Moussa Sow, le coordinateur national du Collectif des organisations et structures d’appui aux enfants et aux jeunes en difficulté, regrette qu’elle ait été adoptée sans y associer les travailleurs sociaux.

« Il ne faudrait pas que ces enfants deviennent pour leurs parents synonymes d’une menace de sanction, estime par ailleurs cet éducateur de rue. La mendicité des enfants a des racines profondément ancrées. Son éradication fait l’objet de résistances au sein de la société que la judiciarisation, seule, ne parviendra pas à régler. » JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES