Sénégal. Les forces de sécurité doivent faire preuve de retenue pendant les manifestations

À l’approche des manifestations prévues vendredi 14 octobre dans l’après-midi par des partisans de l’opposition à Dakar, la capitale sénégalaise, Alioune Tine, directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale à Amnesty International, a déclaré :

« Depuis cinq ans, les autorités sénégalaises répriment les manifestations pacifiques organisées par des groupes de l’opposition et des organisations de défense des droits humains, notamment en interdisant les manifestations, en arrêtant des manifestants pacifiques et en ayant recours à une force excessive en utilisant des balles réelles, des matraques et du gaz lacrymogène ».

« Nous demandons aux autorités de faire en sorte que les manifestations prévues vendredi 14 octobre après-midi se déroulent pacifiquement, et de ne pas avoir recours à une force excessive. »

« Le fait que les autorités n’aient pas interdit cette manifestation est un premier pas en avant, mais ce n’est pas suffisant. Les forces de sécurité doivent faire preuve de retenue et permettre à la population sénégalaise d’exercer son droit à la liberté de réunion et d’expression pacifique. »

Pour obtenir de plus amples informations veuillez prendre contact avec le Service de presse d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et centrale à Dakar, au Sénégal : +221 77 658 62 27 ou sadibou.marong@amnesty.org ; Twitter : @amnestyWaro.

Complément d’information

Des membres de l’opposition sénégalaise ont prévu une manifestation pacifique vendredi 14 octobre après-midi pour exiger que le gouvernement mette en place un plan d’action pour lutter contre la corruption et respecter les libertés fondamentales.

Le 13 octobre, bien que la manifestation n’ait pas été interdite, le préfet de Dakar a demandé aux organisateurs de modifier l’itinéraire de la manifestation afin d’éviter le centre-ville de la capitale, où les manifestations sont interdites depuis 2012.

Les organisateurs ont refusé de changer l’itinéraire. Amnesty International demande aux forces de sécurité de faire preuve de retenue et aux autorités de respecter les droits à la liberté d’expression et à la liberté de réunion pacifique.

L’année dernière, les autorités ont continué d’interdire des manifestations organisées par des partis politiques et des défenseurs des droits humains, et de poursuivre en justice des manifestants pacifiques.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Quand Melania refuse de prendre la main de Donald Trump

23/05/2017 par :

Melania Trump est une épouse discrète, mais dont les réactions non verbales sont parfois plus (...)

logo article

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attaque

23/05/2017 par :

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attentat perpétré lundi soir lors du (...)

logo article

Trump promet de faire "tout son possible" pour un accord de paix au Proche-Orient

23/05/2017 par :

Le président des Etats-Unis Donald Trump s’est engagé mardi à Bethléem en Cisjordanie occupée à (...)

logo article

Des pirates liés à la Corée du Nord très probablement derrière WannaCry

23/05/2017 par :

Le groupe de pirates informatiques Lazarus, soupçonné d’avoir partie liée avec la Corée du Nord, (...)

logo article

Attentat de Manchester : Au moins 22 morts

23/05/2017 par :

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés à l’issue d’un (...)

logo article

L’Iran dénonce le "show" de Ryad et rejette les accusations de Trump

23/05/2017 par :

Le président iranien Hassan Rohani a répondu lundi aux attaques des Etats-Unis et de l’Arabie (...)

logo article

Soudan du Sud : Salva Kiir annonce un cessez-le-feu

23/05/2017 par :

Le président sud soudanais a déclaré un cessez-le-feu unilatéral qui selon lui était effectif à (...)

logo article

Un sniper abat un terroriste de l’EI à 2,4 km de distance

22/05/2017 par :

Selon le Daily Mail, un sniper de l’armée britannique a utilisé "le fusil le plus puissant du (...)

logo article

Des centaines de personnes arrêtées dans un club gay en Indonésie

22/05/2017 par :

La police de Djakarta a investi un club gay de la capitale indonésienne et procédé à 141 (...)

logo article

KIM JONG-UN DIT QU’IL N’EST PAS KADHAFI, ET QUE LES OCCIDENTAUX NE PEUVENT RIEN CONTRE LUI

21/05/2017 par :

Dépeint par les médias occidentaux comme un personnage excentrique, personnage qui lâche les (...)

logo article

Gabon : les millions bloqués du lobbyiste américain qui portait les valises d’Ali Bongo

21/05/2017 par :

Ce sont plus de 8 millions de dollars qui auraient transité par les comptes de Joseph Szlavik, (...)

DEPECHES

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES