Sénégal. Les forces de sécurité doivent faire preuve de retenue pendant les manifestations

À l’approche des manifestations prévues vendredi 14 octobre dans l’après-midi par des partisans de l’opposition à Dakar, la capitale sénégalaise, Alioune Tine, directeur régional pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale à Amnesty International, a déclaré :

« Depuis cinq ans, les autorités sénégalaises répriment les manifestations pacifiques organisées par des groupes de l’opposition et des organisations de défense des droits humains, notamment en interdisant les manifestations, en arrêtant des manifestants pacifiques et en ayant recours à une force excessive en utilisant des balles réelles, des matraques et du gaz lacrymogène ».

« Nous demandons aux autorités de faire en sorte que les manifestations prévues vendredi 14 octobre après-midi se déroulent pacifiquement, et de ne pas avoir recours à une force excessive. »

« Le fait que les autorités n’aient pas interdit cette manifestation est un premier pas en avant, mais ce n’est pas suffisant. Les forces de sécurité doivent faire preuve de retenue et permettre à la population sénégalaise d’exercer son droit à la liberté de réunion et d’expression pacifique. »

Pour obtenir de plus amples informations veuillez prendre contact avec le Service de presse d’Amnesty International pour l’Afrique de l’Ouest et centrale à Dakar, au Sénégal : +221 77 658 62 27 ou sadibou.marong@amnesty.org ; Twitter : @amnestyWaro.

Complément d’information

Des membres de l’opposition sénégalaise ont prévu une manifestation pacifique vendredi 14 octobre après-midi pour exiger que le gouvernement mette en place un plan d’action pour lutter contre la corruption et respecter les libertés fondamentales.

Le 13 octobre, bien que la manifestation n’ait pas été interdite, le préfet de Dakar a demandé aux organisateurs de modifier l’itinéraire de la manifestation afin d’éviter le centre-ville de la capitale, où les manifestations sont interdites depuis 2012.

Les organisateurs ont refusé de changer l’itinéraire. Amnesty International demande aux forces de sécurité de faire preuve de retenue et aux autorités de respecter les droits à la liberté d’expression et à la liberté de réunion pacifique.

L’année dernière, les autorités ont continué d’interdire des manifestations organisées par des partis politiques et des défenseurs des droits humains, et de poursuivre en justice des manifestants pacifiques.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES