SENEGAL ; Un opposant saisit le président de l’Assemblée Nationale de France pour dénoncer le régime de Macky

A Monsieur Claude BARTELODE
Président de l’Assemblée Nationale
France
Monsieur le Président,

Accepter l’hommage de ma gratitude qui si grande ne serait jamais à la hauteur de votre personnalité en tant que Président de l’assemblée Nationale Française, et de surcroit une nation démocratique soucieuse du respect des droits humains et respectueuse de la déclaration universelle des droits de l’Homme le 10 Décembre 1948.

En ma qualité de Président du Parti Politique sénégalais le MCSS (Mouvement Culturel pour le Salut du Sénégal Fulla Ak Fayda), je suis présentement à Paris, dans le cadre d’une tournée politique de dénonciation des exactions, des violations graves des droits de l’Homme au sénégal par le régime oppresseur et dictateur de Macky SALL.

En quittant mon pays le sénégal ce 28 septembre 2015, je venais de passer en prison ,19 jours de détentions arbitraires suite aux fausses accusations avant d’etre blanchi par la justice sénégalaise.

Au même moment, le président du Parti Rewmi Mr Idrissa Seck, est accusé de posséder une usine de drogue et d’alcool.

Aujourd’hui, au sénégal, avec le régime de Macky SALL, la détention arbitraire est devenue une loi, et les victimes sont nombreux toujours du coté de l’opposition :
- Monsieur Karim WADE, candidat aux prochaines élections présidentielles du Parti Démocratique Sénégalais, Premier Parti de l’opposition sénégalaise.
- Monsieur Toussaint MANGA Responsable de l’ujtl PDS
- Victor DIOUF Responsable des Elèves et Etudiants du PDS,
ect , la liste est longue et non exhaustive.

Les manifestations déclarées de l’opposition réunie au sein du FPDR ( Front Patriotique pour la Défense de la République ) sont interdites et réprimées ; avec des morts à l’Université de Dakar Cheikh Anta DIOP.

Monsieur le Président,
La démocratie sénégalaise traverse des nuits noires sans fin, avec la violation par ce régime des accords de la CEDEAO, et des recommandations de l’avis du groupe de travail des nations unies sur la détention arbitraire.

Dans son plan anti démocratique de confisquer le pouvoir issu des élections présidentielles et législatives à venir, un processus d’ethnisation des consulats de la diaspora est en marche, ainsi que des instances de décisions de la république au niveau national.

Monsieur le Président,
Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.
Considérant qu’il est essentiel que les droits de l’homme soient protégés par un régime de droit, pour que l’homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et à l’oppression, le Parti Politique MCSS Fulla Ak Fayda, demande à l’assemblée nationale française, par la voix de son Président que vous êtes, des sanctions contre le régime dictatorial et oppresseur de Macky SALL, et une solidarité agissante avec le peuple sénégalais souverain.

Veuillez accepter Monsieur le Président, mes très vives considérations.

Le Président du Parti Politique le MCSS FF
Le Secrétaire Général National

Abdoulaye Mamadou GUISSE



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES