SENEGAL ; Un opposant saisit le président de l’Assemblée Nationale de France pour dénoncer le régime de Macky

A Monsieur Claude BARTELODE
Président de l’Assemblée Nationale
France
Monsieur le Président,

Accepter l’hommage de ma gratitude qui si grande ne serait jamais à la hauteur de votre personnalité en tant que Président de l’assemblée Nationale Française, et de surcroit une nation démocratique soucieuse du respect des droits humains et respectueuse de la déclaration universelle des droits de l’Homme le 10 Décembre 1948.

En ma qualité de Président du Parti Politique sénégalais le MCSS (Mouvement Culturel pour le Salut du Sénégal Fulla Ak Fayda), je suis présentement à Paris, dans le cadre d’une tournée politique de dénonciation des exactions, des violations graves des droits de l’Homme au sénégal par le régime oppresseur et dictateur de Macky SALL.

En quittant mon pays le sénégal ce 28 septembre 2015, je venais de passer en prison ,19 jours de détentions arbitraires suite aux fausses accusations avant d’etre blanchi par la justice sénégalaise.

Au même moment, le président du Parti Rewmi Mr Idrissa Seck, est accusé de posséder une usine de drogue et d’alcool.

Aujourd’hui, au sénégal, avec le régime de Macky SALL, la détention arbitraire est devenue une loi, et les victimes sont nombreux toujours du coté de l’opposition :
- Monsieur Karim WADE, candidat aux prochaines élections présidentielles du Parti Démocratique Sénégalais, Premier Parti de l’opposition sénégalaise.
- Monsieur Toussaint MANGA Responsable de l’ujtl PDS
- Victor DIOUF Responsable des Elèves et Etudiants du PDS,
ect , la liste est longue et non exhaustive.

Les manifestations déclarées de l’opposition réunie au sein du FPDR ( Front Patriotique pour la Défense de la République ) sont interdites et réprimées ; avec des morts à l’Université de Dakar Cheikh Anta DIOP.

Monsieur le Président,
La démocratie sénégalaise traverse des nuits noires sans fin, avec la violation par ce régime des accords de la CEDEAO, et des recommandations de l’avis du groupe de travail des nations unies sur la détention arbitraire.

Dans son plan anti démocratique de confisquer le pouvoir issu des élections présidentielles et législatives à venir, un processus d’ethnisation des consulats de la diaspora est en marche, ainsi que des instances de décisions de la république au niveau national.

Monsieur le Président,
Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.
Considérant qu’il est essentiel que les droits de l’homme soient protégés par un régime de droit, pour que l’homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et à l’oppression, le Parti Politique MCSS Fulla Ak Fayda, demande à l’assemblée nationale française, par la voix de son Président que vous êtes, des sanctions contre le régime dictatorial et oppresseur de Macky SALL, et une solidarité agissante avec le peuple sénégalais souverain.

Veuillez accepter Monsieur le Président, mes très vives considérations.

Le Président du Parti Politique le MCSS FF
Le Secrétaire Général National

Abdoulaye Mamadou GUISSE




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES