SENEGAL : Quand le Président Macky s’installe dans une dynamique de dynamiter l’opposition !

« La politique des partis fatigue les organes génitaux de la République. »
Jean Cau

Le Sénégal a toujours été connu, décrit comme une terre de valeurs. Valeurs dans la foi, dans la vertu de ses hommes (« joom », « fula », « fayda », « fiit ») mais aussi, dans le respect de la parole donnée. Ceux qui ont réussi à laisser honorablement leurs noms dans les annales de l’Histoire avaient cru à un idéal de vie. Le flambeau de la résistance sénégalaise, Lat Dior Ngoné Lat Diop, n’a jamais voulu « brûler » ses convictions, abdiqué devant les embûches et autres aspérités du chemin. En dépit de l’appel du Fondateur du Mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul qui lui avait demandé de renoncer sa confrontation avec l’ « envahisseur » qui, était mécaniquement plus armé, le dernier Damel du Kadjoor avait préféré sauver l’honneur au prix de sa vie. Il avait comme leitmotiv : « Vaut vaut se laisser occire que de fuir le combat ». Aujourd’hui, ces valeurs qui ont toujours habité nos Héros pataugent. Pilonnées, elles le sont, dans le mortier des intérêts bassement matériels !
Le Président de la République, Macky Sall, aux premières heures de son accession au pouvoir, avait beaucoup théorisé un Sénégal des valeurs, une gouvernance vertueuse. Et bien de nos concitoyens avaient adhéré à sa cause. Ils croyaient dur comme fer que le successeur du Président Me Abdoulaye Wade va procéder à une « chirurgie des mentalités » en obligeant le peuple à se mirer sur la glace des valeurs –refuge. Que nenni ! Aujourd’hui, le rêve est tourné au cauchemar. Nous sommes revenus à nos vieilles habitudes. On peine à franchir le mur qui mène à la rupture. Que c’est dur !!!
Pour des intérêts purement électoralistes, Macky s’emploie à recycler cette vieille garde qui a longtemps régné sur le pays. Allergique au débat contradictoire, il se fixe pour mission première d’anéantir l’opposition, la réduire à sa plus simple expression. Que peut lui apporter un Djibo Léita Ka, ce vieux berger toujours au service de lui-même ? Nous avons comme l’impression que le Président de la République n’a pas foi en la jeunesse, levier et levain de tout développement véritable. En sus, on ne peut pas opérer une rupture digne de ce nom en grignotant les contribuables des sénégalais par la création d’agences et/ ou d’institutions qui n’ont aucune pertinence. Monsieur le Président, souciez-vous de la prochaine génération au lieu de vous laisser obséder par votre prochaine réélection. Hier, en visitant certains sites d’informations, je reste ahuri quand je suis tombé sur la nomination à la Primature de l’économiste Moubarak Lo comme conseiller à la Primature. L’homme qui vous a quitté avec fracas, qui a eu à faire des déballages, par urbi et orbi, vient d’être appelé au côté de votre premier collaborateur. Celui-là, en pleine furie, avait juré de vous alterner par le plus redoutable de vos opposants, M.Idrissa Seck. Par ce bonbon offert et, par tant d’autres, êtes-vous dans une dynamique de dynamiter l’opposition ? Par la domestication, à ce jour, de bon nombre de journalistes au niveau du Palais de la République, voulez-vous mettre un bâillon à la liberté de la presse ? Par ces incarcérations intempestives et arbitraires d’opposants, entendez-vous transformer le Sénégal une dynastie ? Pensez-vous pouvoir aboutir à l’émergence sans une large convergence des points de vue de tous les fils du pays ?
Sachez que le peuple, lui, n’est jamais dupe et que debout, il sera toujours invincible !
Ibrahima NGOM Damel, Journaliste
Président du Mouvement BAFAKAW(le Baol Favorable à Karim Wade)




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES