SENEGAL : Quand le Président Macky s’installe dans une dynamique de dynamiter l’opposition !

« La politique des partis fatigue les organes génitaux de la République. »
Jean Cau

Le Sénégal a toujours été connu, décrit comme une terre de valeurs. Valeurs dans la foi, dans la vertu de ses hommes (« joom », « fula », « fayda », « fiit ») mais aussi, dans le respect de la parole donnée. Ceux qui ont réussi à laisser honorablement leurs noms dans les annales de l’Histoire avaient cru à un idéal de vie. Le flambeau de la résistance sénégalaise, Lat Dior Ngoné Lat Diop, n’a jamais voulu « brûler » ses convictions, abdiqué devant les embûches et autres aspérités du chemin. En dépit de l’appel du Fondateur du Mouridisme, Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul qui lui avait demandé de renoncer sa confrontation avec l’ « envahisseur » qui, était mécaniquement plus armé, le dernier Damel du Kadjoor avait préféré sauver l’honneur au prix de sa vie. Il avait comme leitmotiv : « Vaut vaut se laisser occire que de fuir le combat ». Aujourd’hui, ces valeurs qui ont toujours habité nos Héros pataugent. Pilonnées, elles le sont, dans le mortier des intérêts bassement matériels !
Le Président de la République, Macky Sall, aux premières heures de son accession au pouvoir, avait beaucoup théorisé un Sénégal des valeurs, une gouvernance vertueuse. Et bien de nos concitoyens avaient adhéré à sa cause. Ils croyaient dur comme fer que le successeur du Président Me Abdoulaye Wade va procéder à une « chirurgie des mentalités » en obligeant le peuple à se mirer sur la glace des valeurs –refuge. Que nenni ! Aujourd’hui, le rêve est tourné au cauchemar. Nous sommes revenus à nos vieilles habitudes. On peine à franchir le mur qui mène à la rupture. Que c’est dur !!!
Pour des intérêts purement électoralistes, Macky s’emploie à recycler cette vieille garde qui a longtemps régné sur le pays. Allergique au débat contradictoire, il se fixe pour mission première d’anéantir l’opposition, la réduire à sa plus simple expression. Que peut lui apporter un Djibo Léita Ka, ce vieux berger toujours au service de lui-même ? Nous avons comme l’impression que le Président de la République n’a pas foi en la jeunesse, levier et levain de tout développement véritable. En sus, on ne peut pas opérer une rupture digne de ce nom en grignotant les contribuables des sénégalais par la création d’agences et/ ou d’institutions qui n’ont aucune pertinence. Monsieur le Président, souciez-vous de la prochaine génération au lieu de vous laisser obséder par votre prochaine réélection. Hier, en visitant certains sites d’informations, je reste ahuri quand je suis tombé sur la nomination à la Primature de l’économiste Moubarak Lo comme conseiller à la Primature. L’homme qui vous a quitté avec fracas, qui a eu à faire des déballages, par urbi et orbi, vient d’être appelé au côté de votre premier collaborateur. Celui-là, en pleine furie, avait juré de vous alterner par le plus redoutable de vos opposants, M.Idrissa Seck. Par ce bonbon offert et, par tant d’autres, êtes-vous dans une dynamique de dynamiter l’opposition ? Par la domestication, à ce jour, de bon nombre de journalistes au niveau du Palais de la République, voulez-vous mettre un bâillon à la liberté de la presse ? Par ces incarcérations intempestives et arbitraires d’opposants, entendez-vous transformer le Sénégal une dynastie ? Pensez-vous pouvoir aboutir à l’émergence sans une large convergence des points de vue de tous les fils du pays ?
Sachez que le peuple, lui, n’est jamais dupe et que debout, il sera toujours invincible !
Ibrahima NGOM Damel, Journaliste
Président du Mouvement BAFAKAW(le Baol Favorable à Karim Wade)



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES