SENEGAL : Macky Sall et la politique du charcutier

Macky Sall est un président trop ordinaire : ses petits calculs politiques sont désormais prévisibles par le citoyen le plus modeste. Ce que tout le monde prédisait est finalement arrivé : on a trouvé à Ousmane T. Dieng un strapontin. Tel un antiévolutionniste, « l’organe crée la fonction » chez Macky Sall : on créé d’abord des institutions (pour récompenser une clientèle politique) et ensuite on va leur trouver une fonction parmi celles qui sont dévolues aux institutions classiques de la république. Créer un haut conseil des collectivités locales sous le prétexte de l’acte 3 de la décentralisation alors qu’il suffisait de réformer le conseil économique social et environnemental pour l’adapter aux impératifs de cette décentralisation, c’est indécent. Notre pays ne mérite pas un tel partage éhonté du gâteau ! Tel un charcutier politique, notre président excelle dans l’art du charcutage : FONGIP, BNDE, ANEJ, PUDC, HCCL…. Cette infinité d’agences grève nos maigres ressources et donne l’impression d’une absence de mouvement que l’on veut occulter en pédalant dans le vent. Cette « folklorisation » de notre État est un croche-pied fait à notre démocratie, car on fait de la république la bête de somme de la politique clientéliste et populiste.

Macky Sall ressemble à un berger espiègle qui, au lieu de déclarer sobrement avoir acquis un mouton à un prix raisonnable, se complait à faire une énumération tautologique. « J’ai acheté un mouton avec sa chair, ses os, sa peau, ses cornes… » ! Au lieu de fonder son action politique sur un travail clair et rigoureux d’un gouvernement rationnalisé, il charcute l’action de celui-ci pour donner l’impression de faire des actions d’éclat. Sur les étals du charcutier un seul mouton est dépecé et exposé en petits monceaux (sààm en wolof) n’ayant guère la même valeur marchande mais provenant tous du même animal. C’est évident que la bonne chair du mouton détermine la valeur de celui-ci et non les ramassis d’intestins et autres carcasses, mais le charcutier avide ne veut rien jeter. Pourquoi Macky Sall n’a pas simplement élargi les compétences des inspecteurs généraux d’État au lieu de créer la CREI, l’Ofnac ? Comment un État normal peut-il créer un (ovni) institutionnel appelé PUDC et lui confier le travail qui devrait être celui du ministère des infrastructures ? En créant ce programme Macky rompt avec son serment d’une gestion sobre et vertueuse : le personnel et les moyens mis à la disposition de ce programme sont du gâchis.

L’absence de vision est la réalité hideuse qui se cache derrière toute cette gesticulation : notre Président cafouille anormalement ! Le scandale des visas biométriques est une des multiples preuves que ce gouvernement ne sait pas ce qu’il veut ni même comment prendre des décisions. Sans aucune consultation avec les acteurs touristiques, encore moins avec les diplomates de ce pays, notre gouvernement, sur la base d’une saute d’humeur, avait décidé d’imposer la réciprocité des visas. Les conséquences de cette précipitation furent désastreuses pour le tourisme et même pour l’investissement dans notre pays. Aujourd’hui on vient maquiller le manque de vision et l’hésitation qui causèrent plus tard le scandale Bictogo, on vient inventer la théorie de l’urgence de dépenses et des problèmes de trésorerie pour justifier la rupture de contrat. C’est un mensonge ! La vérité c’est que le gouvernement a décidé sur la base d’une très mauvaise appréciation des paramètres économiques et diplomatiques. C’est une bourde, une culture du pilotage à vue qui nous ont amenés à cette situation : la fabrication de ces visas était devenue absolument improductive dès lors que la politique de la réciprocité des visas a été abolie. Á l’arrivée, le secteur du tourisme est à terre et des milliards ont été mobilisés pour indemniser le promoteur qui se trouve être un ancien ministre d’un pays presque voisin. Aujourd’hui que tout le front social est en ébullition à cause d’accords non respectés, Macky snobe le peuple et provoque les travailleurs en créant une institution aussi inutile que ce machin offert à Tanor. Cet acte est la conclusion d’un syllogisme révoltant : tous ceux qui m’ont soutenu doivent être récompensés ; Tanor m’a soutenu ; donc il doit être servi. La travail est ainsi déprécié et la politique sanctifiée. Tout cela est vraiment indécent !

Alassane K. KITANE, professeur au Lycée Serigne Ahmadou Ndack Seck de Thiès




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES