SENEGAL : Lettre réponse de Me Wade à Macky Sall

A Monsieur Macky Sall
Président de la République du Sénégal
Dakar
Paris, 28 mai, 2016
Monsieur le Président,
J’ai l’honneur d’accuser très respectueusement réception de votre lettre du 24 mai 2016 par laquelle vous invitez notre parti à la cérémonie de lancement du ‘’dialogue national’’ que vous avez initié et dont la cérémonie d’ouverture est prévue pour le samedi 28 mai 2016 à 16 heures.
Notre parti exprime ses réserves car autant nous sommes prêts à un dialogue national pour discuter des problèmes nationaux, autant nous rejetons toute idée de discuter de la Constitution puisque la question de son opportunité sur laquelle vous ne nous avez pas donné la possibilité de nous exprimer, est aujourd’hui dépassée.
Vous n’avez pas estimé devoir nous consulter sur l’opportunité d’une nouvelle constitution et sur le projet lui-même dont nous n’avons eu connaissance que lorsque vous l’avez soumis à la consultation populaire, en même temps que tous les électeurs.
Vous avez déclaré que le Oui l’a emporté et vous avez promulgué votre Constitution. Cela n’est pas notre sentiment. Bien au contraire, nous pensons que le Non a été largement majoritaire dans le pays mais qu’il a y a eu de nombreuses et énormes irrégularités, comme en témoignent la fermeture arbitraire de plusieurs dizaines de bureaux de vote, le transfert massif d’électeurs à leur insu en des lieux éloignés, ce qui a déroutés et empêchés de voter.
Plus fondamentalement, l’existence de 1213 bureaux de votes fictifs attestée par la comparaison entre le nombre de bureaux de vote publié par le Ministre de l’Intérieur la veille du scrutin et le décompte du Président de la Commission nationale du recensement des votes.
Ces pratiques antidémocratiques concoctées et perpétrées par votre complaisant et zélé Ministre de l’Intérieur ont faussé largement le scrutin et lui ont enlevé toute crédibilité.
Quoiqu’il en soit, attachés à la démocratie malgré ses avatars de l’apprentissage de la démocratie nous respecterons cette Constitution maintenant qu’elle est en vigueur. Cela veut dire que, pour nous, le Président le République doit maintenant gouverner et l’opposition s’opposer démocratiquement.
J’ai saisi la Direction de mon parti pour me donner son avis sur la présence ou non d’un représentant du PDS.
Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de mes sentiments respectueux.
Abdoulaye Wade



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES