SENEGAL : Les 06 recommandations de l’Opposition pour des élections crédibles

TEXTE LIMINAIRE DE LA CONFERENCE DE PRESSE
La date du Référendum du 20 Mars 2016 ayant été fixée, à partir du discours du 16 Février 2016 du Président de la république, Macky SALL, reniant par la même occasion son engagement à s’appliquer la diminution de son mandat en cours, de 7 à 5 ans en s’abritant derrière un avis du Conseil Constitutionnel qui inspira l’origine du titre de la coalition du NON/GOR CA WAX JA.
Le cadre et les termes de références étant définis, la Coalition du NON/GOR CA WAX JA a tenu à relever les défis malgré les délais très courts qui lui avaient été impartis et imposés.

La Coalition du NON/GOR CA WAX JA se félicite d’avoir su relever le défi de la participation au Référendum du 20 mars 2016. Après le recensement de votes, plusieurs incohérences ont été notées à divers niveaux de responsabilités. On peut en citer quelques-unes :
I - LE COMPORTEMENT ANTI-REPUBLICAIN DU CAMP PRESIDENTIEL
 La gestion solitaire du processus référendaire par le camp présidentiel.

 Le refus systématique du Ministre de l’intérieur de mettre le fichier à la disposition de l’opposition. Seul le camp du OUI en a disposé, même en version papier le jour des élections dans les différents bureaux de vote. Ceci contrairement aux dispositions de l’article L48.

 La gestion solitaire du processus référendaire par le camp présidentiel.

 Entorse aux dispositions de l’article L 1 avec l’organisation d’une conférence de presse pour proclamer les résultats, alors que la proclamation des résultats est du ressort du Président de bureau de vote, du Président de la commission départementale de recensement des votes, du Président de la commission nationale de recensement des votes et enfin du Président du Conseil constitutionnel.

 Défaillance dans le tirage des cartes d’électeurs privant 180 386 citoyens de leur droit de vote, alors que l’article L 53 stipule que « L’Administration est chargée de l’impression et de l’établissement des cartes d’électeur aux frais de l’Etat ».

 Tentative de faire voter ces électeurs avec leurs récépissés de dépôt de carte d’électeur contrairement aux dispositions de l’article L76.

 Passage inexpliqué du nombre de bureaux de vote de l’étranger de 653 BV (carte électorale 2012) à 1213 BV (carte électorale 2016) alors que le décret portant organisation du référendum précise bien que le référendum du 20 Mars se fera sur la base du fichier consolidé de l’extérieur issu de la révision exceptionnelle de 2011.

 Le pourcentage aberrant du nombre de votants par rapport à la population locale.

 L’achat massif des consciences en violation des dispositions du code électoral en général et de son article 104 en particulier qui réglemente et sanctionne toutes les formes d’influence du vote des citoyens.

II - DISFONCTIONNEMENT DE LA CENA
La CENA a failli à plusieurs reprises à sa mission :
 Manque de réactivité suite à sa saisine par l’opposition, suite aux diverses irrégularités qui ont entaché l’opération de révision des listes électorales de l’année 2015 ayant enregistré plus de 287 000 mouvements (nouvelles inscriptions, mutations, changements de statuts, etc.). Alors que la moyenne habituelle n’a jamais dépassé 60 000 nouvelles inscriptions par an.

 Entorse aux dispositions de l’article L7 qui prône l’intégrité morale, la neutralité et l’impartialité dans le choix des personnalités indépendantes qui doivent composer la CENA et ses démembrements : CEDA et DECENA
Exemple concret : Désignation de trois militants de l’APR pour diriger la DECENA de la Zambie. Le Président étant candidat malheureux pour être le coordonnateur du comité électoral de l’APR pour le référendum

 Les votes enregistrés au niveau de certains pays avec des photocopies de CNI, de Passeports, de cartes consulaires, sans consensus avéré préalable, en violation de l’article 76 : (cas notamment de Pointe Noire au Congo Brazzaville).

III- INDIFFERENCE ET INCAPACITE AVEREES DU CNRA : CONSEIL NATIONAL DE REGULATION DE L’AUDIOVISUEL
Violation manifeste des dispositions de l’article L61 du code électoral qui stipule « Durant les trente (30) jours précédant l’ouverture de la campagne officielle électorale, est interdite toute propagande déguisée ayant pour support les médias nationaux publics et privés ».

Exemples concrets :

 Affichages sauvages du camp du OUI
 Campagnes de propagande tous azimuts de certains médias, notamment de la RTS.
 Manque de réactivité du Président malgré la saisine du CNRA

Pour tout cela, la commission électorale nationale du courant du NON/GOR CA WAX JA :

 Conteste et rejette les résultats issus du référendum du 20 Mars 2016.
 Récuse fortement le Ministre en charge des élections et exige son remplacement par une personnalité neutre et impartiale.
 Exige la refonte totale du Fichier Electoral, dans le respect du calendrier républicain.
 La fusion de la carte nationale d’identité et de la carte d’électeur.
 L’utilisation d’une borne biométrique pour identifier les électeurs.
 Le remplacement pur et simple et sans délai du Président de la CENA.

Fait à Dakar ce Vendredi 8 Avril 2016




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES