SENEGAL : Le Pds unit ses forces pour engager la bataille contre le pouvoir de Macky SALL (Texte)

Dans un souci de coordination et de cohérence des activités politiques face au contexte actuel, La FNCL, L’UJTL et le MEEL décident la mise en place de LA PLATEFORME DES STRUCTURES INTERNES DU PARTI DEMOCRATIQUE SENEGALAIS (PDS).
Pour une meilleure satisfaction des besoins du PEUPLE SENEGALAIS, cette plateforme des structures estime que la prise en charge effective des luttes démocratiques et du projet de société proposé par le candidat Karim Meissa Wade pour 2017 se pose avec acuité surtout après la séquestration inhumaine de leur Secrétaire Général National Adjoint, le Frère Oumar Sarr, par ce régime liberticide et incapable de Macky Sall.
Elle considère, devant l’histoire, que son devoir et ses responsabilités restent la préservation et la perpétuation de l’œuvre incommensurable du Président ABDOULAYE WADE, Frère Secrétaire Général National du Parti Démocratique Sénégalais.
En outre, la plateforme des structures internes du PDS demande à :
- Toutes les forces vives du PDS à se lever, dans l’unité et la solidarité, sur l’étendue du territoire nationale, afin de mener les batailles démocratiques qui s’imposent à l’heure actuelle ;
- Toutes les CLC (comité de liaison communal) et CLF (comité de liaison fédérale) de se réunir sous huitaine et de se mettre à la disposition de la plateforme.
Dans le même sillage, la plateforme des structures internes du PDS Exige, en vertu des lois fondamentales du pays, des libertés et acquis démocratiques et du respect de la souveraineté du Peuple Sénégalais, les points suivants :
• L’ouverture d’une Information Judiciaire sur les affirmations, devant Juge, de Monsieur Lamine Diack, à propos de l’utilisation de l’argent sale du dopage et de la corruption dans l’espace démocratique du Sénégal par l’opposition sénégalaise de 2012, Benno Bokk Yaakar. Elle estime que la confiscation de la souveraineté du peuple, à travers des fonds illicites et occultes, constitue un haut fait de trahison à la Nation Sénégalaise. Cette affaire démontre que le SENEGAL EST EN DANGER face aux prédateurs avides de pouvoir et que le droit inaliénable du peuple sénégalais de choisir librement ses dirigeants a été gravement violé. La lumière doit être faite sur cette affaire ignoble car la volonté du Peuple est sacrée.
• La libération immédiate et sans condition du Frère Secrétaire Général National Adjoint Oumar Sarr, vu son statut de député qui lui confère une immunité parlementaire en période de cession (article 61 de la constitution). La levée de l’immunité parlementaire est limitée à l’objet et aux stipulations de la demande faite par les autorités judiciaires à laquelle s’est référée l’Assemblée. Elle n’est donc jamais générale et doit être renouvelée chaque fois qu’il y a de nouvelles poursuites contre un député. La plateforme des structures internes du PDS dénonce, avec vigueur, la violation flagrante et manifeste de la loi Constitutionnelle.
• La libération immédiate et sans condition du Candidat du PDS, le Frère Karim Meissa Wade, du Dr. Toussaint Manga, de Victor Sadio Diouf et de tous les autres détenus politiques ;
• Le rétablissement immédiat et sans condition du Groupe parlementaire de l’opposition à l’Assemblée Nationale ;
• Le respect des libertés et règles démocratiques consacrées par la constitution du Sénégal.

Fait à Dakar le 22 Décembre 2015

FNCL UJTL MEEL




AFRIQUE-MONDE

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES