SENEGAL : Le Pds unit ses forces pour engager la bataille contre le pouvoir de Macky SALL (Texte)

Dans un souci de coordination et de cohérence des activités politiques face au contexte actuel, La FNCL, L’UJTL et le MEEL décident la mise en place de LA PLATEFORME DES STRUCTURES INTERNES DU PARTI DEMOCRATIQUE SENEGALAIS (PDS).
Pour une meilleure satisfaction des besoins du PEUPLE SENEGALAIS, cette plateforme des structures estime que la prise en charge effective des luttes démocratiques et du projet de société proposé par le candidat Karim Meissa Wade pour 2017 se pose avec acuité surtout après la séquestration inhumaine de leur Secrétaire Général National Adjoint, le Frère Oumar Sarr, par ce régime liberticide et incapable de Macky Sall.
Elle considère, devant l’histoire, que son devoir et ses responsabilités restent la préservation et la perpétuation de l’œuvre incommensurable du Président ABDOULAYE WADE, Frère Secrétaire Général National du Parti Démocratique Sénégalais.
En outre, la plateforme des structures internes du PDS demande à :
- Toutes les forces vives du PDS à se lever, dans l’unité et la solidarité, sur l’étendue du territoire nationale, afin de mener les batailles démocratiques qui s’imposent à l’heure actuelle ;
- Toutes les CLC (comité de liaison communal) et CLF (comité de liaison fédérale) de se réunir sous huitaine et de se mettre à la disposition de la plateforme.
Dans le même sillage, la plateforme des structures internes du PDS Exige, en vertu des lois fondamentales du pays, des libertés et acquis démocratiques et du respect de la souveraineté du Peuple Sénégalais, les points suivants :
• L’ouverture d’une Information Judiciaire sur les affirmations, devant Juge, de Monsieur Lamine Diack, à propos de l’utilisation de l’argent sale du dopage et de la corruption dans l’espace démocratique du Sénégal par l’opposition sénégalaise de 2012, Benno Bokk Yaakar. Elle estime que la confiscation de la souveraineté du peuple, à travers des fonds illicites et occultes, constitue un haut fait de trahison à la Nation Sénégalaise. Cette affaire démontre que le SENEGAL EST EN DANGER face aux prédateurs avides de pouvoir et que le droit inaliénable du peuple sénégalais de choisir librement ses dirigeants a été gravement violé. La lumière doit être faite sur cette affaire ignoble car la volonté du Peuple est sacrée.
• La libération immédiate et sans condition du Frère Secrétaire Général National Adjoint Oumar Sarr, vu son statut de député qui lui confère une immunité parlementaire en période de cession (article 61 de la constitution). La levée de l’immunité parlementaire est limitée à l’objet et aux stipulations de la demande faite par les autorités judiciaires à laquelle s’est référée l’Assemblée. Elle n’est donc jamais générale et doit être renouvelée chaque fois qu’il y a de nouvelles poursuites contre un député. La plateforme des structures internes du PDS dénonce, avec vigueur, la violation flagrante et manifeste de la loi Constitutionnelle.
• La libération immédiate et sans condition du Candidat du PDS, le Frère Karim Meissa Wade, du Dr. Toussaint Manga, de Victor Sadio Diouf et de tous les autres détenus politiques ;
• Le rétablissement immédiat et sans condition du Groupe parlementaire de l’opposition à l’Assemblée Nationale ;
• Le respect des libertés et règles démocratiques consacrées par la constitution du Sénégal.

Fait à Dakar le 22 Décembre 2015

FNCL UJTL MEEL




AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES