SENEGAL : Le Pds récuse le Ministre de l’Intérieur, salue l’unité dans Manko Wattu Sénégal, dénonce la gestion de l’Apr et appelle à une mobilisation le 21 décembre

Le comité directeur du parti démocratique sénégalais (PDS) s’est réuni vendredi 02 décembre 2016 à la permanence nationale Oumar Lamine BADJI sous la présidence du frère Oumar SARR, secrétaire général national adjoint et coordonnateur à l’effet d’examiner l’ordre du jour relatif à la situation nationale.

Sur les suites que le président de la République a réservées aux protestations de l’opposition sur la rupture unilatérale du consensus relatif au processus électoral en la recevant en audience, notre parti encourage les initiatives entreprises par une opposition unie et une grande partie de la société civile pour qu’un audit complet du fichier électoral soit réalisé avec l’appui de tous nos partenaires.

Les manipulations et les graves insuffisances dans la mise en place des commissions administratives et l’impossibilité pour le plus grand nombre d’accéder au droit d’obtenir la carte nationale d’identité et les inacceptables conditions pour le maintien des citoyens sur le fichier électoral ont fini de porter un sérieux coup à la transparence du processus électoral. Tout est fait pour permettre à un pouvoir finissant d’avoir un fichier électoral tronqué, fait sur mesure dans le seul but d’assurer des élections frauduleuses et une improbable réélection d’un président qui a soumis notre pays aux intérêts étrangers.

Le Comité Directeur prend acte de la décision du chef de l’Etat d’accéder à certaines demandes de l’opposition pour rendre le fichier électoral transparent, mais surtout lui demande de rester particulièrement vigilante dans la défense d’un processus électoral consensuel, notamment de tout faire pour que l’organisation des élections soit retirée à Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’Intérieur, maire et membre de la direction politique du parti au pouvoir. Il ne peut pas être juge et partie.

Le comité directeur demande aux militants et militantes ainsi qu’aux sympathisants du PDS et à la population de participer massivement à la manifestation de l’opposition prévue le 21 décembre prochain pour la transparence de tout le processus démocratique, la sauvegarde des ressources naturelles et la défense de la démocratie et des libertés.

Le comité directeur demande également aux sénégalais de la diaspora et à tous ceux qui peuvent y participer d’être présents à la manifestation qui se tiendra à Paris devant l’assemblée nationale française au courant de ce mois de décembre pour remettre aux autorités de ce grand pays ami le mémorandum sur les violations des droits de l’homme, sur les détentions arbitraires et la confiscation de la démocratie.

La transparence du processus électoral et la pérennité d’un système démocratique apaisé exigent une justice indépendante en laquelle les citoyens ont confiance excluant des manipulations dont un des objectifs majeurs est manifestement d’obtenir une caution judiciaire pour éliminer des candidats à l’élection présidentielle.

Le comité directeur exige le retrait du projet de loi sur la cour suprême de toutes les dispositions créant la rupture de l’égalité entre les magistrats, notamment le maintien de certains parmi eux en activité au-delà de l’âge légal de la retraite.

Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) marque son entière solidarité avec l’UMS et les acteurs de la justice.

Il apparaît incontestablement que Macky SALL cherche à avoir des juges qui lui sont dévoués pour se protéger et protéger sa famille et son clan impliqués dans d’innombrables scandales financiers.

L’examen du projet de budget soumis à l’assemblée nationale a révélé les dérives et manipulations pour faire croire aux sénégalais que l’État aurait récupéré une cinquantaine de milliards de francs cfa dans la prétendue traque des biens mal acquis.

Le comité directeur rappelle que l’État sous la présidence de Macky SALL a dépouillé et spolié Bibo BOURGI, Abdoulaye WADE et Alioune Samba DIASSE de biens leur appartenant et faussement attribués à d’autres et qu’il a unilatéralement évalués à des dizaines de milliards.

Non contents de voler ses propres citoyens par un processus particulièrement indigne, l’État a fait un mensonge grossier en tentant, mais vainement, de présenter une opération commerciale avec Dubaï Port World dans la gestion du Port de Dakar comme une opération de récupération de biens issus du processus d’une prétendue « traque de biens mal acquis ».

Ainsi, après avoir gratuitement obtenu 10 % des actions de DP-World, valant aujourd’hui près de 50 milliards de F.CFA, l’Etat les a revendus à 24 milliards de F.CFA dans des conditions nébuleuses.
Il n’y a nulle part inscrite la cinquantaine de milliards comme annoncé par le ministre des finances dans le projet de loi de finances initiale pour l’année 2017.
Les recettes exceptionnelles que nous avons, s’élèvent à 63 milliards et proviennent exclusivement des initiatives PPTE/IADM. Par conséquent on ne peut faire allusion à l’examen du projet de LFI parce que ces ressources n’y figurent pas.

Le comité directeur dénonce un mensonge d’état digne des régimes autoritaires les plus ignobles et dont les auteurs sont d’infâmes manipulateurs qui ne sauraient se présenter comme de respectables hommes d’état tant leurs méthodes sont odieuses.

Le comité directeur encourage le secrétaire général national adjoint ainsi que la commission chargée de préparer la tournée nationale. Le comité directeur adopte le calendrier proposé et attend que compte rendu lui soit fait des différentes étapes de la tournée.

Le comité directeur salue enfin le peuple gambien frère qui s’est librement exprimé pour choisir ses dirigeants dans le calme et la dignité.

Fait à Dakar le 02 /12/2016
Oumar SARR, SAGA pour



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES