SENEGAL : Le Pds accuse Macky Sall de préparer un fichier électoral sur mesure

Le comité directeur du parti démocratique sénégalais (PDS) s’est réuni ce jour 12 janvier 2017, sous la présidence du frère Oumar SARR, secrétaire général adjoint et coordonnateur à l’effet d’examiner l’ordre du jour suivant : vie du parti, situation nationale et actualité internationale.

A l’ouverture de ses travaux, et au seuil de la nouvelle année 2017, le comité directeur présente ses meilleurs vœux de bonheur, de santé et de paix à tous les sénégalais, à toutes les sénégalaises, aux africains et africaines vivant chez eux en territoire africain du Sénégal et à tous nos amis étrangers présents dans notre pays.

Ces vœux s’adressent aussi à tous les militants et responsables du parti ainsi qu’à nos frères et sœurs des partis alliés qui font face, avec courage et détermination, aux outrages d’un régime autoritaire qui ne cesse de porter atteinte à leurs droits et libertés.

Le comité directeur dénonce avec la dernière énergie les graves atteintes contre notre démocratie, naguère citée en exemple, et met solennellement en garde Macky SALL qu’il tient personnellement responsable des conséquences qui peuvent en résulter.

Pour s’assurer un improbable deuxième mandat, Macky SALL, prenant prétexte de la nouvelle carte d’identité de la CEDEAO, entreprend avec la complicité de son ministre de l’intérieur de se confectionner un fichier électoral sur mesure duquel il voudrait soustraire tous ceux qui votent dans les endroits qui lui sont défavorables.

Le processus de renouvellement des cartes d’identité et d’électeurs n’est ni fiable ni maîtrisé et ne permet, en l’état actuel, au plus grand nombre de sénégalais de les obtenir paisiblement.

Le comité directeur exige la démission immédiate du ministre de l’intérieur, artisan et acteur avec Macky SALL des manipulations frauduleuses et la nomination d’une personnalité neutre pour s’occuper de toutes les questions concernant le processus électoral.

Le comité directeur félicite le groupe parlementaire des libéraux et démocrates qui, avec sa présidente à sa tête, a participé à l’intérieur du parlement au combat pour un processus électoral transparent apte à assurer une expression libre et transparente du suffrage des citoyens. Pour limiter la portée de ce combat et des débats en session, le régime n’a pas hésité à convoquer le parlement dans des conditions fort rocambolesques un 31 décembre, dernier jour de l’année.

Le groupe parlementaire s’est affirmé lors de la session budgétaire, en prenant part de façon décisive à tous les travaux et en prenant en charge les préoccupations des populations, tenant compte de la vision libérale de notre parti.

Le comité directeur s’insurge encore et dénonce l’instrumentalisation d’une frange importante de la justice pour liquider des adversaires politiques.

Après l’exil forcé de notre candidat désigné à la prochaine élection présidentielle, le régime n’hésite pas à tomber dans le ridicule en faisant arrêter, inculper et emprisonner des opposants poursuivis de tentative d’assassinat pour avoir versé de l’eau en sachet et jeté du sable sur ceux qui lui ont vendu leur âme.

Pourtant cette même justice aux ordres reste étrangement aveugle et muette lorsqu’il s’agit des scandales et tribulations de la famille et du clan présidentiels cités et impliqués dans toutes les affaires aux forts relents de corruption et de détournements. Avec eux, notre pays est livré aux intérêts étrangers, notamment la société MITTAL à qui un singulier cadeau de plus de quatre mille milliards de francs a été fait, ou la société ALSTHOM qui nous a vendu un des trains les plus chers du monde et qui a ainsi pu sauver des centaines d’emplois en France au moment où au Sénégal, des centaines de milliers de jeunes cherchent du travail en vain, ou la société TIMIS qui entretient grassement des membres de la famille présidentielle après avoir bénéficié d’avantages insolites.

Le Sénégal et les sénégalais souffrent des approximations de Macky SALL qui a réussi la fantastique prouesse de porter le taux de pauvreté à 46,7 % de la population.

Examinant la vie du parti le comité directeur tient à féliciter particulièrement le secrétaire général national pour la justesse et l’opportunité des instructions qu’il a données d’entreprendre une tournée nationale dans toutes les sections du pays. Partout les militants et responsables des différentes sections ont fait preuve d’enthousiasme et ont accueilli les membres de la délégation du comité directeur dans la plus grande ferveur marquant leur détermination à marcher, dans l’unité, vers la victoire et bouter dehors un régime dangereux parce que incapable et sans vision.

Le comité directeur en les félicitant pour leur mobilisation, demande à tous les militants et responsables de traduire en actes les instructions du secrétaire général national de serrer les rangs et de travailler ensemble dans la l’unité, la responsabilité et la vigilance militante. Il appelle les partis frères et alliés ainsi que les différents partis de l’opposition à faire preuve d’audace et de détermination pour s’unir dans une perspective unique : arrêter et faire partir le régime incapable de Macky SALL dès les prochaines élections législatives.

Examinant la situation en république sœur de Gambie, le comité directeur exhorte tous les acteurs politiques de ce pays frère à faire preuve de retenue et de sens des responsabilités et à se soumettre aux règles strictes d’un jeu démocratique dans lequel seul le peuple attribue légitimité républicaine.

Enfin, le comité directeur réitère son total soutien au peuple de Palestine et salue la résolution univoque des Nations Unies demandant l’arrêt immédiat de la colonisation des terres palestiniennes par l’État d’Israël.

Fait à Dakar le 12 janvier 2017
Pour le Comité Directeur
Oumar SARR, SGN Adjoint



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES