SENEGAL : Le Pds accuse Macky Sall de préparer un fichier électoral sur mesure

Le comité directeur du parti démocratique sénégalais (PDS) s’est réuni ce jour 12 janvier 2017, sous la présidence du frère Oumar SARR, secrétaire général adjoint et coordonnateur à l’effet d’examiner l’ordre du jour suivant : vie du parti, situation nationale et actualité internationale.

A l’ouverture de ses travaux, et au seuil de la nouvelle année 2017, le comité directeur présente ses meilleurs vœux de bonheur, de santé et de paix à tous les sénégalais, à toutes les sénégalaises, aux africains et africaines vivant chez eux en territoire africain du Sénégal et à tous nos amis étrangers présents dans notre pays.

Ces vœux s’adressent aussi à tous les militants et responsables du parti ainsi qu’à nos frères et sœurs des partis alliés qui font face, avec courage et détermination, aux outrages d’un régime autoritaire qui ne cesse de porter atteinte à leurs droits et libertés.

Le comité directeur dénonce avec la dernière énergie les graves atteintes contre notre démocratie, naguère citée en exemple, et met solennellement en garde Macky SALL qu’il tient personnellement responsable des conséquences qui peuvent en résulter.

Pour s’assurer un improbable deuxième mandat, Macky SALL, prenant prétexte de la nouvelle carte d’identité de la CEDEAO, entreprend avec la complicité de son ministre de l’intérieur de se confectionner un fichier électoral sur mesure duquel il voudrait soustraire tous ceux qui votent dans les endroits qui lui sont défavorables.

Le processus de renouvellement des cartes d’identité et d’électeurs n’est ni fiable ni maîtrisé et ne permet, en l’état actuel, au plus grand nombre de sénégalais de les obtenir paisiblement.

Le comité directeur exige la démission immédiate du ministre de l’intérieur, artisan et acteur avec Macky SALL des manipulations frauduleuses et la nomination d’une personnalité neutre pour s’occuper de toutes les questions concernant le processus électoral.

Le comité directeur félicite le groupe parlementaire des libéraux et démocrates qui, avec sa présidente à sa tête, a participé à l’intérieur du parlement au combat pour un processus électoral transparent apte à assurer une expression libre et transparente du suffrage des citoyens. Pour limiter la portée de ce combat et des débats en session, le régime n’a pas hésité à convoquer le parlement dans des conditions fort rocambolesques un 31 décembre, dernier jour de l’année.

Le groupe parlementaire s’est affirmé lors de la session budgétaire, en prenant part de façon décisive à tous les travaux et en prenant en charge les préoccupations des populations, tenant compte de la vision libérale de notre parti.

Le comité directeur s’insurge encore et dénonce l’instrumentalisation d’une frange importante de la justice pour liquider des adversaires politiques.

Après l’exil forcé de notre candidat désigné à la prochaine élection présidentielle, le régime n’hésite pas à tomber dans le ridicule en faisant arrêter, inculper et emprisonner des opposants poursuivis de tentative d’assassinat pour avoir versé de l’eau en sachet et jeté du sable sur ceux qui lui ont vendu leur âme.

Pourtant cette même justice aux ordres reste étrangement aveugle et muette lorsqu’il s’agit des scandales et tribulations de la famille et du clan présidentiels cités et impliqués dans toutes les affaires aux forts relents de corruption et de détournements. Avec eux, notre pays est livré aux intérêts étrangers, notamment la société MITTAL à qui un singulier cadeau de plus de quatre mille milliards de francs a été fait, ou la société ALSTHOM qui nous a vendu un des trains les plus chers du monde et qui a ainsi pu sauver des centaines d’emplois en France au moment où au Sénégal, des centaines de milliers de jeunes cherchent du travail en vain, ou la société TIMIS qui entretient grassement des membres de la famille présidentielle après avoir bénéficié d’avantages insolites.

Le Sénégal et les sénégalais souffrent des approximations de Macky SALL qui a réussi la fantastique prouesse de porter le taux de pauvreté à 46,7 % de la population.

Examinant la vie du parti le comité directeur tient à féliciter particulièrement le secrétaire général national pour la justesse et l’opportunité des instructions qu’il a données d’entreprendre une tournée nationale dans toutes les sections du pays. Partout les militants et responsables des différentes sections ont fait preuve d’enthousiasme et ont accueilli les membres de la délégation du comité directeur dans la plus grande ferveur marquant leur détermination à marcher, dans l’unité, vers la victoire et bouter dehors un régime dangereux parce que incapable et sans vision.

Le comité directeur en les félicitant pour leur mobilisation, demande à tous les militants et responsables de traduire en actes les instructions du secrétaire général national de serrer les rangs et de travailler ensemble dans la l’unité, la responsabilité et la vigilance militante. Il appelle les partis frères et alliés ainsi que les différents partis de l’opposition à faire preuve d’audace et de détermination pour s’unir dans une perspective unique : arrêter et faire partir le régime incapable de Macky SALL dès les prochaines élections législatives.

Examinant la situation en république sœur de Gambie, le comité directeur exhorte tous les acteurs politiques de ce pays frère à faire preuve de retenue et de sens des responsabilités et à se soumettre aux règles strictes d’un jeu démocratique dans lequel seul le peuple attribue légitimité républicaine.

Enfin, le comité directeur réitère son total soutien au peuple de Palestine et salue la résolution univoque des Nations Unies demandant l’arrêt immédiat de la colonisation des terres palestiniennes par l’État d’Israël.

Fait à Dakar le 12 janvier 2017
Pour le Comité Directeur
Oumar SARR, SGN Adjoint



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES