SENEGAL : Diackgate ou le chant du cygne

Le chant des cygnes !
Nombreux parmi mes amis de la diaspora de France étaient de ceux qui pensaient que je fus un illuminé, ou que j’avais fumé la moquette quand à la suite des Assises et dans le combat contre le mandat du vieux, je fis part de mes inquiétudes quant au caractère fourbe et malingre de ceux qui combattaient à nos côtés pour le changement. Plus étonnés ils furent quand à la suite des péripéties du 23 juin jusqu’à la campagne électorale je m’opposais, à mon corps défendant, à la tenue des élections ! Et cela leur sembla tout aussi insolite qu’à la suite de tout cet investissement aux côtés de l’opposition d’alors, je me mis à faire appeler à voter Wade au second tour. Je ne vais pas reprendre ici les arguments qui fondaient ce choix. Ce que je puis dire, à la lumière du scandale Diackgate, est que non seulement il aurait mieux valu reconduire Wade, quitte à l’achever après, mais que les élections de 2012 demeurent la plus grande arnaque de l’histoire contemporaine du Sénégal. Serons nous assez lucides pour en tirer les enseignements conformes aux idéaux de transformation sociale à laquelle nous appelons de nos vœux. Pour ma part, je demeure plus que jamais convaincu que le mal est dans la fatalité historique dans laquelle nous n’avons de cesse de nous enfermer. Les sénégalais s’auto-glorifient des atavismes du fait colonial, quand ils devraient se faire tout petits. Nous nous hâtons de tresser des lauriers aux collaborateurs du système et à leur prêter écoute, du seul fait qu’ils travaillent dans les institutions de Breton Woods ou que sais je encore dans le système des nations unies dont on voit tous, sauf à souffrir d’une cécité, que ces institutions, d’essence humaniste, sont corrompues et inféodées à la volonté hégémonique de l’oncle Tom. Pire les leaders politiques font le pied de grue à l’Élysée ou au quai d’Orsay dans l’unique désir d’être adoubés et nous trouvent si indigents à porter le mat de leur fulgurance présidentielle. Dés lors qu’on sait qu’ils n’ont d’autres desseins que de vendre leur peuple aux plus offrants. Il est vrai que "le tous pourris " à fait naître ailleurs dans le monde des velléités de fascisme, voire même de projet de purification à la limite du génocide, pour le cas du Sénégal, il ne serait pas exagéré d’exiger une nouvelle classe politique sans tâches ni complexes. Ce scandale faisant suite à la kyrielle que le pays accroche à son arc de l’époque du parti unique, duquel les sieurs Diack et Niasse, principaux récipiendaires des offs de la semaine, ont blanchi sous le harnais, jusqu’à la mallette de Ségura en passant par les chantiers de Thiès, vient remettre au goût du jour la nécessité de rompre avec un leadership épicurien maculé à la sauce de négrier des temps modernes. Ni orient ni occident ne devraient être notre horizon, mais nous sortir de l’histoire telle que conçue par et pour les autres. Cela aura certainement la vertu de nous faire renouer avec l’humanité de laquelle les leaders (politique, marabout, syndicaliste etc) ont leur peuple. Mon petit doigt me dit que le renversement est proche, à mes amis qui ont litières de mes observations jadis, je demande de ne rien perdre pour attendre. Profitez du peu de lucre que vous laisse le délai en attendant la survenance de L’Heure.Aguibou Diallo




AFRIQUE-MONDE

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES