SENEGAL : Démocratie vandalisée par Adama Gaye

Des milliards dépensés sans qu’on sache qui a autorisé les paiements ni dans quelles conditions. C’est du jamais vu. Le Sénégal est dans une situation inadmissible. Il y a deux ou trois ans, c’est Bara Tall, le chef d’entreprise qui se faisait payer, dit-on, 24 milliards cfa ; aujourd’hui, c’est Adama Bictogo, l’ivoirien, qui empoche 12 milliards ; sans compter les marchés de gré à gré qui explosent. Les instances de contrôle, comme la Cour des comptes, se font insulter, l’Assemblée nationale, court-circuitée, la presse, chloroformée au CFA, et les couches sociales appauvries mais aussi réduites, par la faim et la précarité, à se courber devant la déferlante des pilleurs de la République. Les ressources en hydrocarbures bradées. La dette publique en hausse. Et un gouvernement autiste avec un Président perdu qui passe d’un sujet à l’autre sans rien terminer, entre ses retrouvailles fausses et ses constructions de cités religieuses après les conseils des ministres tournants inutiles. Le Sénégal n’est pas à l’arrêt, il est sur une pente glissante en sens descendant vers les abysses de l’incertitude, de la prédation et des mensonges. Il est fichu !
Jamais mal gouvernance n’a été aussi visible malgré les mots de la propagande qui ont largement épuisé leur charme...
Si la démocratie donne droit à violenter ainsi, sans coup férir, nos ressources publiques, si elle scelle le sort, négativement, du Sénégal alors, je le dis sans hésitation, je ne veux pas de cette démocratie.
La démocratie, la vraie, signifie transparence, gestion propre des biens publics, débat public sur les choix à opérer, et intérêt général toujours en première ligne. La vraie démocratie c’est le débat sur les politiques publiques, sur l’utilisation des ressources publiques, sur la méritocratie, sur l’intérêt national.
Question : imagine-t-on un sénégalais reçevoir du Président Ouattara la bagatelle de 12 milliards cfa pour un marché qui n’a même pas été exécuté, en guise de compensation de surcroit ?
Osons-admettre l’évidence : la démocratie, surtout les alternances politiques qu’elle a permises dans le Sénégal, a tué tout ce que les combattants de la liberté se sont tués à réaliser pour créer les bases d’un développement inclusif sain.
Doit-on continuer de rester bras croiser, inerte, dans un comportement moutonner qui en dit long sur ce que nous sommes comme peuple ? Bonne fête à nos parents chrétiens et bon vendredi pour les musulmans. Tous concernés par le même cancer qui ronge et achève sous nos yeux notre pays....pendant que nous fermons les yeux !



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES