SENEGAL : Communiqué des jeunes socialistes de Dakar

JEUNESSES SOCIALISTES DU DEPARTEMENT DE DAKAR
(JSD)

DECLARATION LIMINAIRE

CONSIDERANT que l’appartenance au PS implique pour le membre le respect des engagements suivants : « le respect scrupuleux des décisions des instances régulières sur la vie du parti, de sa ligne d’action et de communication sur des questions d’intérêt national et international au terme de débats démocratiques. Et, en toute circonstance se conformer aux statuts et règlement intérieur en toutes leurs dispositions » (charte du militant, partie intégrante des textes fondamentaux du PS). Par voie de conséquence, si toutefois, la majorité des 138 Coordinations de notre Parti consultées par circulaire pour se prononcer sur l’avenir du PS dans BBY, décide que le PS ira aux prochaines élections législatives sous la bannière de BBY, tout militant ou responsable socialiste soit-il de « Taxawu Dakar » qui refuserait de se plier à la décision souveraine des instances de base de notre Parti doit être purement et simplement exclu du Parti Socialiste.

CONSIDERANT qu’en vertu de l’article 7 des Statuts du PS, la qualité de membre du Parti Socialiste est constatée par la détention de la carte de membre. Cette qualité est incompatible avec l’appartenance à une autre organisation politique etc. soit-il un mouvement de soutien. A cet effet, tous les responsables au niveau des instances régulières de notre Parti, initiateurs des mouvements de soutien à notre camarade Khalifa SALL tels que « ADK, Khalifa Président, Fal Khalifa » et autres doivent obligatoirement cesser cette violation flagrante de nos statuts pour se conformer au mode d’organisation et de fonctionnement du PS. A défaut de cela, ils sont priés de prendre toutes leurs responsabilités pour en endosser les conséquences c’est-à-dire : leur démission ou leur exclusion du PS.

Les Jeunesses Socialistes du Département de Dakar, trouvent ridicules, injustes voire indisciplinés de la part de certains animateurs de « Taxawu Dakar » tels que Bamba FALL et Barthélémy DIAS qui ne cessent de défier l’autorité suprême du PS, de piétiner les dispositions statutaires et réglementaires de notre Parti, de remettre en cause les décisions souveraines des instances de direction du Parti Socialiste, d’instrumentaliser et de manipuler à leur guise notre camarade Khalifa SALL pour satisfaire leurs intérêts crypto-personnels.

Les Jeunesses Socialistes du Département de Dakar se félicitent tout en félicitant le Parti Socialiste en particulier puis BBY de façon générale pour l’éclatante victoire à l’élection des HCCT. Par contre, elles soutiennent avec force que la victoire étriquée de la Coalition « Taxawu Dakar » à l’élection des HCCT, est la conséquence directe de la descente aux enfers de cette coalition d’arnaque et d’escroquerie politique. Pour preuve, ayant perdu lamentablement la bataille des urnes à l’occasion du référendum du 26 Mars 2016, jusque dans leur propre bureau de vote, les éléments de « Taxawu Dakar » viennent de creuser leur tombe au cimetière politique en faisant perdre à cette coalition près de 333 conseillers municipaux et départementaux. « Taxawu Dakar » ne doit aujourd’hui donc son existence qu’à la centaine de conseillers du PDS, de BOKK GUIS-GUIS, de la LD et de REWMI qui ont voté le 04 Septembre en sa faveur. Dès lors, nous invitons nos camarades de « Taxawu Dakar » à un exercice d’autocritique, à un examen de conscience, mais surtout à avoir le sens du devoir et de la responsabilité devant l’histoire.

Les Jeunesses Socialistes du Département de Dakar félicitent Monsieur le Maire, le camarade Alioune NDOYE, Directeur de l’Ecole du Parti, pour son courage et son leadership manifeste au sein du PS et de la coalition Benno Bokk Yakaar.

Les Jeunesses Socialistes du Département de Dakar se désolent, en outre, du comportement mesquin et fumiste du Maire Moussa SY, garçon de course de Khalifa et compagnie. En effet ce dernier a soutenu récemment dans une de ses interventions, nous le citons : « …certains maires de Taxawu Dakar nous ont trahi pour des promesses politiques… ». Il convient de rappeler à Monsieur SY que le PS est une association privée et lui n’étant pas membre de ladite association doit s’interdire de s’immiscer dans les affaires partisanes. En d’autres termes, la relation partisane qui lie Khalifa SALL, Alioune NDOYE et d’autres Maires Socialistes ne le concerne nullement.
En dernier point, le concernant, Moussa SY doit comprendre qu’il n’est pas une voix autorisée car un fameux amendement illégitime, antidémocratique et illégal porte encore son nom et consistait en majorité à liquider des maires socialistes. Et c’est regrettable que des camarades socialistes l’y encouragent encore.

Nous Jeunesses Socialistes du Département de Dakar réaffirmons solennellement notre fidélité et notre loyauté au Secrétaire Général de notre Parti, le Président Ousmane Tanor DIENG, tout en lui réitérant tout notre engagement et notre ferme détermination afin d’œuvrer à ses côtés pour la sauvegarde de l’intérêt général et supérieur du PS. Nous exhortons enfin, tous les militants et responsables socialistes à se ranger derrière le Secrétaire Général du Parti Socialiste, à travailler davantage, de façon quotidienne à la consolidation de l’unité ainsi qu’au renforcement de la cohésion de notre Parti, seul gage d’une reconquête du pouvoir.

Fait à Dakar le 08 Septembre 2016

JEUNESSES SOCIALISTES DU DEPARTEMENT DE DAKAR




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES