SENEGAL : Coalition « musulmane » contre le terrorisme, attention l’action terroriste est certes barbare, mais pas inintelligente

Après les attentats de Paris du 13 novembre, François Hollande a déclaré que la France est en guerre contre l’Etat islamique. Pour bien mener et gagner cette guerre, la France doit nécessairement s’appuyer sur l’implication des autres Etats européens et du monde. Ainsi, le 17 novembre, Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense française, a présenté, à Bruxelles, aux Etats membres de l’UE une demande d’aide et d’assistance au titre de l’article 42-7 du Traité de l’UE. Le 20 novembre, le Conseil de sécurité des Nations Unies adopte la résolution 2249, présentée par la France. L’ONU demande aux États membres de coordonner leurs actions contre l’EI et d’éliminer son « sanctuaire » en Iraq et en Syrie.
Vu que la France, les USA et l’essentiel des pays occidentaux ont exclu toute intervention au sol, il fallait imaginer une nouvelle stratégie. L’intervention au sol est nécessaire pour venir à bout de Daesh et minimiser les pertes en vies civiles qui bénéficieraient à l’EI. La guerre contre l’Etat islamique ne doit pas aussi être menée exclusivement par des forces armées occidentales pour ne pas accréditer la thèse de la croisade qui profiterait également à Daesh. Alors, il faut trouver un stratagème pour impliquer des forces armées de pays « islamiques » (infirmer la guerre des civilisations théorisée par l’EI), sunnites (éviter d’attiser le conflit Chiites/Sunnites) pour qu’elles aillent au bourbier (intervention terrestre exclue par les Etats occidentaux).
Sous le bénéfice de toutes ces considérations, un Etat ne saurait être plus indiqué que l’Arabie Saoudite abritant la Mecque et la Médine (deux lieux hautement symboliques pour la Ummah) pour diriger la Coalition « islamique » contre le terrorisme. En prenant la tête de la Coalition, Riyad veut aussi résoudre une triple équation : asseoir son leadership dans le Moyen-Orient contre son éternel ennemi (Iran), faire passer sous silence les nombreuses pertes en vies humaines dans sa guerre au Yémen et, enfin, éradiquer Daesh c’est sauvegarder sa Monarchie. L’EI est certes une organisation musulmane sunnite, mais il a dans sa ligne de mire les autorités de la Monarchie saoudienne qu’il considère comme des pantins de l’Occident.
L’engagement de nombreux Etats africains y compris le Sénégal, jusque là épargné par les Djihadistes, dans la lutte contre le terrorisme international ne sera pas sans conséquences sur la sécurité de leurs populations. L’action terroriste est certes barbare, mais elle n’est pas inintelligente. Une analyse des différents pays frappés par le terrorisme révèle que ceux-ci, hormis le Mali et le Nigéria, ont en général engagé une « guerre » pour reprendre le président Hollande contre des groupes djihadistes en dehors de leur territoire.
Le Liban (Hezbollah), la Russie et la France ont « payé » de leurs interventions en Syrie. Le Tchad, le Niger et le Cameroun font les frais de leur participation au combat contre Boko Haram. Si l’Allemagne et l’Italie sont, jusque-là, épargnés par le terrorisme international, ils le doivent par leur diplomatie pacifique. « La guerre entraîne la guerre, la haine entraîne la haine », affirmait avec juste raison Dominique de Villepin, l’ancien Ministre des Affaires étrangères de la France.

Adama SADIO ADO
Chercheur e Sciences Politiques
adosadio@yahoo.fr




AFRIQUE-MONDE

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES