SENEGAL : Coalition « musulmane » contre le terrorisme, attention l’action terroriste est certes barbare, mais pas inintelligente

Après les attentats de Paris du 13 novembre, François Hollande a déclaré que la France est en guerre contre l’Etat islamique. Pour bien mener et gagner cette guerre, la France doit nécessairement s’appuyer sur l’implication des autres Etats européens et du monde. Ainsi, le 17 novembre, Jean-Yves Le Drian, Ministre de la Défense française, a présenté, à Bruxelles, aux Etats membres de l’UE une demande d’aide et d’assistance au titre de l’article 42-7 du Traité de l’UE. Le 20 novembre, le Conseil de sécurité des Nations Unies adopte la résolution 2249, présentée par la France. L’ONU demande aux États membres de coordonner leurs actions contre l’EI et d’éliminer son « sanctuaire » en Iraq et en Syrie.
Vu que la France, les USA et l’essentiel des pays occidentaux ont exclu toute intervention au sol, il fallait imaginer une nouvelle stratégie. L’intervention au sol est nécessaire pour venir à bout de Daesh et minimiser les pertes en vies civiles qui bénéficieraient à l’EI. La guerre contre l’Etat islamique ne doit pas aussi être menée exclusivement par des forces armées occidentales pour ne pas accréditer la thèse de la croisade qui profiterait également à Daesh. Alors, il faut trouver un stratagème pour impliquer des forces armées de pays « islamiques » (infirmer la guerre des civilisations théorisée par l’EI), sunnites (éviter d’attiser le conflit Chiites/Sunnites) pour qu’elles aillent au bourbier (intervention terrestre exclue par les Etats occidentaux).
Sous le bénéfice de toutes ces considérations, un Etat ne saurait être plus indiqué que l’Arabie Saoudite abritant la Mecque et la Médine (deux lieux hautement symboliques pour la Ummah) pour diriger la Coalition « islamique » contre le terrorisme. En prenant la tête de la Coalition, Riyad veut aussi résoudre une triple équation : asseoir son leadership dans le Moyen-Orient contre son éternel ennemi (Iran), faire passer sous silence les nombreuses pertes en vies humaines dans sa guerre au Yémen et, enfin, éradiquer Daesh c’est sauvegarder sa Monarchie. L’EI est certes une organisation musulmane sunnite, mais il a dans sa ligne de mire les autorités de la Monarchie saoudienne qu’il considère comme des pantins de l’Occident.
L’engagement de nombreux Etats africains y compris le Sénégal, jusque là épargné par les Djihadistes, dans la lutte contre le terrorisme international ne sera pas sans conséquences sur la sécurité de leurs populations. L’action terroriste est certes barbare, mais elle n’est pas inintelligente. Une analyse des différents pays frappés par le terrorisme révèle que ceux-ci, hormis le Mali et le Nigéria, ont en général engagé une « guerre » pour reprendre le président Hollande contre des groupes djihadistes en dehors de leur territoire.
Le Liban (Hezbollah), la Russie et la France ont « payé » de leurs interventions en Syrie. Le Tchad, le Niger et le Cameroun font les frais de leur participation au combat contre Boko Haram. Si l’Allemagne et l’Italie sont, jusque-là, épargnés par le terrorisme international, ils le doivent par leur diplomatie pacifique. « La guerre entraîne la guerre, la haine entraîne la haine », affirmait avec juste raison Dominique de Villepin, l’ancien Ministre des Affaires étrangères de la France.

Adama SADIO ADO
Chercheur e Sciences Politiques
adosadio@yahoo.fr




AFRIQUE-MONDE

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

logo article

Présidentielle au Ghana : Nana Akufo-Addo proclamé vainqueur face au sortant John Mahama

09/12/2016 par :

Le chef de l’opposition ghanéenne Nana Akufo-Addo a remporté l’élection présidentielle avec plus de (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES