SENEGAL : Bistouris et seconds couteaux à FBN Sénégal

La filiale sénégalaise de First Bank Of Nigeria ( ex malaisienne ICB ) prendra avant le 31 décembre 2015 des couleurs au pagne yoruba - suite au processus de son rebranding (moins d’1 million d’euros de budget ) et l’obtention courant novembre dernier - de son nouveau agrément de dénomination sociale - reste toujours empêtrée dans une situation financière désastreuse et des guerres de tranchées tout azimuts sur fonds de harcèlements et d’abus notoires. Exclusif

Un Rebranding au forceps. Comme nous l’annoncions dans des éditions électroniques précédentes des Afriques, le Rebranding tant attendu par les administrateurs, les actionnaires, les employés et la clientèle - entrera en vigueur d’ici avant fin décembre 2015. Le budget mobilisé pour le volet uniquement rebranding oscille en dessous d’1 million d’euros ( soit 650. 000 000 FCFA ). Une source autorisée à Lagos, a commenté aux Afriques que les autres charges liées au changement de l’appellation informatique de Delta à Finacle 10 qui est la plateforme logicielle utilisée par l’ensemble des filiales du groupe, frôle en gros la bagatelle des 2 millions d’euros. << L’obtention de l’agrément du Rebranding n’a pas été une mince affaire, puisque des réglages dans la structuration et les normes de bonne gouvernance interne devaient être opérés. Ça nous a pris du temps >> confie une autorité très au parfum du dossier. Alors que toutes les filiales de l’ex ICB Financial Group Holding ont terminé leur Rebranding et sont sur l’intégration système et logiciel et produits, seule la filiale sénégalaise traînait des pieds. En dépit du calendrier interne de la holding établie à Lagos depuis le grand chambardement né au lendemain de l’opération d’acquisition par la holding nigériane des filiales de la malaisienne ICB ( International Continental Bank ).

D’ailleurs, a soufflé aux Afriques, une source " FBN Ghana est très en avance pour avoir achevé ce process il y a bientôt un an avec consécration lors du lancement par l’actuel et bientôt ex Directeur général du groupe, Bissi Ona Saya et le président du Ghana, John Dramani ".
De sources bien informées, ce processus d’intégration a été piloté de mains de maître par le tandem amazone, à savoir la nouvelle égérie promue, Eyitope Saint Mathew Danielle, Mme Kola Oyeneyin et son adjoint Tomi Otudeko ( fille de Oba Otudeko ). En phase avec le management board, une partie du personnel de FBN Sénégal a suivi une formation dans ce sens à Lagos ( Nigeria ) et en Inde, tandis que le reste de la troupe a été coaché sur place à Dakar par des équipes dépêchées par le siège de la holding.

Purgatoire. De Londres à Paris en passant par Dakar, Conakry, Banjul, Freetown, Accra, Kinshasa, Dubaï Johanesbourg, on est sur le qui- vive. Uru Kalu Uke Ike Alias UK IKE, actuellement administrateur, puissant et très influent Directeur à FBN Bank Nigeria Limited, promu au prestigieux poste d’Administrateur Directeur Général de FBN Holding, Plc, à compter du 1er janvier 2016 en remplacement de Belo Macido, prépare une purge à haute voltige. Le duo de choc Dr Adesola - UK IKE, ont invité tous les directeurs généraux et les équipes peu performantes à présenter des résultats financiers probants. A défaut, le supplice suivra. FBN Sénégal dont la santé financière se dégrade ( près d’1 milliard de pertes cumulées ) n’échappera pas à l’opération. Car, cette filiale intrigue au plus sommet les nouveaux dirigeants en service selon des indiscrétions. Les Afriques a appris que Dr Adesola Adeduntan, actuellement Directeur financier du groupe, promu DG des filiales bancaires à compter du 1er janvier 2016 se chargera de dépolluer l’atmosphère et de faire bouger les lignes. Vraisemblablement, Dakar ne livre pas de bonnes nouvelles. Car, les pertes cumulées ont atteint un point de non retour, en dépit de nombreuses provisions déjà constituées pour plus d’1 milliard avant la vacance toujours en cours depuis le départ de l’ancien ADG, le béninois Philippe Kpenou.

Le cas James Bittaye ? Une grosse épine sous les pieds des dirigeants de Lagos, lesquels devront résoudre la lancinante équation de nomination d’un nouveau Directeur général à la tête de la filiale sénégalaise. Depuis la vacance du poste de CEO, le gambien, James Bittaye, non ressortissant de la zone Uemoa qui officie dans les couloirs sans le grade de CEO de FBN Sénégal,multiplie les manoeuvre pour succèder à Philippe Pkennou. Toutefois son cas soulève plusieurs questions ; celle du principe de nomination et de réciprocité dans l’union communautaire. D’après nos investigations, les hautes autorités de l’UEMOA privilégient l’option d’un recrutement " in area " conformément aux textes en vigueur. Question de principe et de réciprocité communautaire qui tournent urbi orbi à la défaveur du gambien, James Bittaye. Jusqu’ici aucun ressortissant de l’Uemoa n’est à la tête d’une banque nigériane dans la République Fédérale nigériane ou d’une filiale du groupe FBN.

PAR ISMAEL AIDARA, RÉDACTEUR EN CHEF LES AFRIQUE




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES