SENEGAL : Avec cette Opposition de salon, Macky fera 100 ans à la tête du pays

« Le cadre de concertation des leaders de l’opposition (AJ/PADS, Bokk Guis Guis, FSD/ BJ, PDS, Rewmi et l’UCS) appelle tous ses responsables de la région de Dakar à une rencontre qu’il organise le vendredi 30 octobre 2015 à la permanence Nationale du PDS, Oumar Lamine BADJI, située sur la VDN de Dakar à 16 heures 30. Cette rencontre prépare la lutte unifiée de toute l’opposition et des organisations de la société civile contre la loi liberticide modifiant le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale et pour la reconnaissance du groupe parlementaire de l’opposition ». Ce communiqué a été envoyé à notre rédaction.
En 15 jours, le Front de l’Opposition a tenu 04 réunions et a publié près de 6 communiqués de presse. A cela s’ajoutent prés de 10 émissions télévisions animées par des leaders de l’opposition (Omar Sarr, Mamadou Diop Decroix, Déthié Fall, Aida Mbodji, Farba Senghor, Doudou Wade, Babacar Gaye, Thierno Bocoum etc…). Et c’est cela l’image de la nouvelle opposition sénégalaise qui rappelle les années de « Idéwa » (Initiative pour le départ de Wade), de « Cpc » et de Benno Siggil Senegal entre 2000 à 2009. A l’époque, toutes les réunions se tenaient chez Amath Dansokho et au terme, un communiqué est balancé à la presse. Cette méthode peu engagée a profité à WADE. Ce qui se passe aujourd’hui avec cette opposition est pire. Amath Dansokho réussissait à réunir les ténors Ousmane Tanor Dieng, Moustapha Niass, Momar Samb et plupart Idrissa Seck et Macky SALL, mais avec le Front de l’Opposition, certains ténors se comportent comme des Rois. C’est le cas d’Idrissa Seck, d’Abdoulaye Baldé et de Pape DIOP. Qu’est ce qui les empêche de venir participer aux activités de l’Opposition comme le font les autres leaders ? Qu’ont-ils à faire de plus important que d’aider les sénégalais à sortir des griffes de Macky SALL ? Cette opposition de salon ne séduit pas les sénégalais. Tout se passe entre quatre murs. Personne ne va au front. Idrissa Seck, Cheikh Bamba Diéye et Abdoulaye Baldé sont le plus absentéistes, ils se contentent d’envoyer des représentants. Ils ont peur du terrain ou quoi ?. Ils doivent prendre leur responsabilité et descendre sur le terrain s’ils veulent mobiliser les sénégalais. Le combat par procuration ne prospère plus dans ce pays. Il faut mouiller le maillot, braver la chaleur, inhaler l’odeur des grenades lacrymogènes.
Pape Diop, Idrissa SECK, Abdoulaye Baldé et Cheikh Abdoulaye Dieye doivent savoir que c’est Macky SALL le chef de l’Etat et pas eux. Ils ne pourront le battre que lorsqu’ils l’affrontent sur tous les fronts. Mais leur mutisme et leur somnolence ont trop duré.
Ils doivent battre le macadam, haranguer les foules, communiquer avec les sénégalais d’ici et d’ailleurs affronter Macky SALL et ses policiers. Toutes ces interminables réunions n’ont aucun impact, le peuple les attend sur le terrain. Le combat c’est sur le terrain et non dans les permanences. La communauté internationale suit ce qui se passe au Sénégal, l’opposition doit descendre sur le terrain et dénoncer les abus de ce régime. Mais tel que les leaders se comportent, s’il n’y a pas rupture dans leurs combats contre ce régime, Macky fera 100 mandats à la tête de ce pays puisqu’il fait ce que bon lui semble dans ce pays et rien ne lui arrive. Demain, il va se déclarer vainqueur de la présidentielle le jour du scrutin à 12h00 et rien ne se passera.
Macky SALL a interdit des opposants de sortir du pays pendant 03 ans : Personne ne bouge
Macky SALL a mis plus de 30 membres de l’opposition : Personne ne bouge
Macky SALL et son régime privent les sénégalais de tout : Personne ne bouge
Macky SALL instrumentalise l’Assemblée Nationale : Personne ne bouge
Macky SALL viole ses engagements internationaux : Personne ne bouge
Macky SALL refuse de respecter la décision du Groupe de Travail : Personne ne bouge
Macky SALL favorise sa famille dans la gestion du pays : Personne ne bouge
Macky SALL et son ministre de l’Intérieur ont domestiqué le fichier électoral : Personne ne bouge
Macky SALL donne des marchés pétroliers à son frère : Personne ne bouge
Macky SALL domestique la presse : Personne ne bouge
Macky SALL gouverne le Sénégal comme il gère sa maison et malgré tout personne ne parle. L’Opposition se comporte en observateur malgré toutes ces dérives du pouvoir.
Le vendredi prochain, le Front convoque encore les journalistes pour une rencontre dont on sait déjà la teneur or en réalité même la presse en a marre de ces réunions qui finissent toujours par des déclarations.
En 2011, lorsque le pouvoir de WADE voulait voter cette loi impopulaire, toute l’opposition s’est levée comme un seul homme pour dire non. Quoi qu’on puisse dire, Moustapha Niass, malgré son âge était au devant du combat. Et pourtant cette forfaiture organisée par Macky et son clan à l’Assemblée, est plus impopulaire mais l’opposition préfère les salons. Macky lui-même a déclaré hier que la CREI est impopulaire et pourtant il l’utilise pour régler ses comptes, personne ne pipe mot.
En 2017 ou en 2019 c’est selon sa volonté, Macky va se déclarer vainqueur de la présidentielle avec un score de 99% : Personne ne bouge.




AFRIQUE-MONDE

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES