SENEGAL : Avec cette Opposition de salon, Macky fera 100 ans à la tête du pays

« Le cadre de concertation des leaders de l’opposition (AJ/PADS, Bokk Guis Guis, FSD/ BJ, PDS, Rewmi et l’UCS) appelle tous ses responsables de la région de Dakar à une rencontre qu’il organise le vendredi 30 octobre 2015 à la permanence Nationale du PDS, Oumar Lamine BADJI, située sur la VDN de Dakar à 16 heures 30. Cette rencontre prépare la lutte unifiée de toute l’opposition et des organisations de la société civile contre la loi liberticide modifiant le règlement intérieur de l’Assemblée Nationale et pour la reconnaissance du groupe parlementaire de l’opposition ». Ce communiqué a été envoyé à notre rédaction.
En 15 jours, le Front de l’Opposition a tenu 04 réunions et a publié près de 6 communiqués de presse. A cela s’ajoutent prés de 10 émissions télévisions animées par des leaders de l’opposition (Omar Sarr, Mamadou Diop Decroix, Déthié Fall, Aida Mbodji, Farba Senghor, Doudou Wade, Babacar Gaye, Thierno Bocoum etc…). Et c’est cela l’image de la nouvelle opposition sénégalaise qui rappelle les années de « Idéwa » (Initiative pour le départ de Wade), de « Cpc » et de Benno Siggil Senegal entre 2000 à 2009. A l’époque, toutes les réunions se tenaient chez Amath Dansokho et au terme, un communiqué est balancé à la presse. Cette méthode peu engagée a profité à WADE. Ce qui se passe aujourd’hui avec cette opposition est pire. Amath Dansokho réussissait à réunir les ténors Ousmane Tanor Dieng, Moustapha Niass, Momar Samb et plupart Idrissa Seck et Macky SALL, mais avec le Front de l’Opposition, certains ténors se comportent comme des Rois. C’est le cas d’Idrissa Seck, d’Abdoulaye Baldé et de Pape DIOP. Qu’est ce qui les empêche de venir participer aux activités de l’Opposition comme le font les autres leaders ? Qu’ont-ils à faire de plus important que d’aider les sénégalais à sortir des griffes de Macky SALL ? Cette opposition de salon ne séduit pas les sénégalais. Tout se passe entre quatre murs. Personne ne va au front. Idrissa Seck, Cheikh Bamba Diéye et Abdoulaye Baldé sont le plus absentéistes, ils se contentent d’envoyer des représentants. Ils ont peur du terrain ou quoi ?. Ils doivent prendre leur responsabilité et descendre sur le terrain s’ils veulent mobiliser les sénégalais. Le combat par procuration ne prospère plus dans ce pays. Il faut mouiller le maillot, braver la chaleur, inhaler l’odeur des grenades lacrymogènes.
Pape Diop, Idrissa SECK, Abdoulaye Baldé et Cheikh Abdoulaye Dieye doivent savoir que c’est Macky SALL le chef de l’Etat et pas eux. Ils ne pourront le battre que lorsqu’ils l’affrontent sur tous les fronts. Mais leur mutisme et leur somnolence ont trop duré.
Ils doivent battre le macadam, haranguer les foules, communiquer avec les sénégalais d’ici et d’ailleurs affronter Macky SALL et ses policiers. Toutes ces interminables réunions n’ont aucun impact, le peuple les attend sur le terrain. Le combat c’est sur le terrain et non dans les permanences. La communauté internationale suit ce qui se passe au Sénégal, l’opposition doit descendre sur le terrain et dénoncer les abus de ce régime. Mais tel que les leaders se comportent, s’il n’y a pas rupture dans leurs combats contre ce régime, Macky fera 100 mandats à la tête de ce pays puisqu’il fait ce que bon lui semble dans ce pays et rien ne lui arrive. Demain, il va se déclarer vainqueur de la présidentielle le jour du scrutin à 12h00 et rien ne se passera.
Macky SALL a interdit des opposants de sortir du pays pendant 03 ans : Personne ne bouge
Macky SALL a mis plus de 30 membres de l’opposition : Personne ne bouge
Macky SALL et son régime privent les sénégalais de tout : Personne ne bouge
Macky SALL instrumentalise l’Assemblée Nationale : Personne ne bouge
Macky SALL viole ses engagements internationaux : Personne ne bouge
Macky SALL refuse de respecter la décision du Groupe de Travail : Personne ne bouge
Macky SALL favorise sa famille dans la gestion du pays : Personne ne bouge
Macky SALL et son ministre de l’Intérieur ont domestiqué le fichier électoral : Personne ne bouge
Macky SALL donne des marchés pétroliers à son frère : Personne ne bouge
Macky SALL domestique la presse : Personne ne bouge
Macky SALL gouverne le Sénégal comme il gère sa maison et malgré tout personne ne parle. L’Opposition se comporte en observateur malgré toutes ces dérives du pouvoir.
Le vendredi prochain, le Front convoque encore les journalistes pour une rencontre dont on sait déjà la teneur or en réalité même la presse en a marre de ces réunions qui finissent toujours par des déclarations.
En 2011, lorsque le pouvoir de WADE voulait voter cette loi impopulaire, toute l’opposition s’est levée comme un seul homme pour dire non. Quoi qu’on puisse dire, Moustapha Niass, malgré son âge était au devant du combat. Et pourtant cette forfaiture organisée par Macky et son clan à l’Assemblée, est plus impopulaire mais l’opposition préfère les salons. Macky lui-même a déclaré hier que la CREI est impopulaire et pourtant il l’utilise pour régler ses comptes, personne ne pipe mot.
En 2017 ou en 2019 c’est selon sa volonté, Macky va se déclarer vainqueur de la présidentielle avec un score de 99% : Personne ne bouge.




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES