SECURITE : Lutte contre le terrorisme au Sénégal, attention aux dérives

L’évocation de l’arrestation de supposés terroristes au Sénégal, jusque là épargné, confirme les inquiétudes de certains spécialistes comme Dr Bakary Samb et révèle que la menace est devenue bien « réelle ». L’Etat semble prendre les devants. Mais attention aux dérives. Le discours du chef de l’Etat Macky Sall à l’occasion de l’ouverture du Forum international sur la Paix et la sécurité en Afrique ce mardi 09 novembre à Dakar renseigne certes sur l’engagement de l’Etat à lutter contre le phénomène, mais laisse aussi entrevoir des risques de violations des droits humains et, en conséquence, de radicalisation.
Pour contrer le terrorisme Macky Sall appelle à une formation des religieux en ces termes « Cela nécessite une formation des imams dans le sens d’un islam tolérant.. ». Ces propos du chef de l’Etat rappellent ceux du Premier ministre français Manuel Valls le 3 mars 2015 à Strasbourg. Dès lors, la question qui s’impose est de savoir le Président Macky Sall veut former quels religieux pour quel islam ? Rappelons que pour Manuel Vals, l’objectif de la formation des imams est de réformer l’islam de France. L’islam du Sénégal comme l’a si bien dit le chef de l’Etat est « modérée et tolérante ».
La pratique de l’islam au Sénégal est certes tolérante, mais elle est, en réalité, diverse car basée sur des confréries (le soufisme). En dehors des confréries sur lesquelles s’adosse l’islam au Sénégal, il est souvent noté de nombreux groupuscules au sein d’une même confrérie. Aussi bien les groupuscules et les confréries, la manière de concevoir et de pratiquer la religion présente souvent des différences. A ces Sénégalais s’ajoutent ceux qui sont désignés communément sous l’appellation de « Ibadous ». Les « Ibadous » se disent incarner un islam qui s’inspire exclusivement du Coran et de la Sunna (le Salafisme). Une représentation de l’islam qui est différente alors de celle de la majorité des Sénégalais, affiliés au soufisme. Ceux là qui ont une perception de l’islam autre que le soufisme au Sénégal sont avertis " Nous ne saurions donc accepter chez nous qu’on vienne nous imposer une autre forme de religion", affirme le Président Macky Sall.
Pourtant, par delà les rares tensions souvent notées et inhérentes à toute société humaine entre tantôt des membres de confréries différentes, tantôt entre des soufistes et salafistes, les Sénégalais ont toujours vécu leurs différences dans la pratique de l’islam dans la paix. Et jusque là, l’Etat sénégalais à assurer aux Sénégalais, conformément à l’article 8 de la Constitution, la liberté d’exercer le culte de leur choix. C’est pareil pour le port de voile intégral. Un choix vestimentaire que la société a fini par intégrer et accepter.
Après le projet de réforme des « Daaras », aujourd’hui l’Etat du Sénégal, au nom de la lutte contre le terrorisme, veut s’attaquer au voile intégral, à la liberté de culte, etc. Au regard du fait que ces mêmes problématiques sont soulevées par la France dans un passé encore récent, la question est de savoir si les autorités sénégalaises ne sont pas de simples exécutants d’une stratégie bien définie par les Occidentaux ?
En tout cas, espérons que le placement sous mandat de dépôt de Sénégalais dans le cadre de la lutte contre le terrorisme fait suite à de SERIEUX indices. L’affaire du policier Tombon Oualy, malgré les fortes accusations sur lui relayées par une certaine presse, nous amène à inviter l’Etat à plus de prudence. Si la force pouvait venir à bout du terrorisme, on n’en parlerait plus aujourd’hui. La lutte contre le terrorisme a causé beaucoup de violations de droits de l’Homme qui a contribué à exacerber la radicalisation. ATTENTION A L’EXCÈS.

Adama SADIO ADO
Chercheur en Sciences Politiques
adosadio@yahoo.fr



AFRIQUE-MONDE

logo article

Quand Melania refuse de prendre la main de Donald Trump

23/05/2017 par :

Melania Trump est une épouse discrète, mais dont les réactions non verbales sont parfois plus (...)

logo article

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attaque

23/05/2017 par :

Les services de sécurité pensent avoir identifié l’auteur de l’attentat perpétré lundi soir lors du (...)

logo article

Trump promet de faire "tout son possible" pour un accord de paix au Proche-Orient

23/05/2017 par :

Le président des Etats-Unis Donald Trump s’est engagé mardi à Bethléem en Cisjordanie occupée à (...)

logo article

Des pirates liés à la Corée du Nord très probablement derrière WannaCry

23/05/2017 par :

Le groupe de pirates informatiques Lazarus, soupçonné d’avoir partie liée avec la Corée du Nord, (...)

logo article

Attentat de Manchester : Au moins 22 morts

23/05/2017 par :

Un attentat suicide a fait au moins 22 morts, dont des enfants, et 59 blessés à l’issue d’un (...)

logo article

L’Iran dénonce le "show" de Ryad et rejette les accusations de Trump

23/05/2017 par :

Le président iranien Hassan Rohani a répondu lundi aux attaques des Etats-Unis et de l’Arabie (...)

logo article

Soudan du Sud : Salva Kiir annonce un cessez-le-feu

23/05/2017 par :

Le président sud soudanais a déclaré un cessez-le-feu unilatéral qui selon lui était effectif à (...)

logo article

Un sniper abat un terroriste de l’EI à 2,4 km de distance

22/05/2017 par :

Selon le Daily Mail, un sniper de l’armée britannique a utilisé "le fusil le plus puissant du (...)

logo article

Des centaines de personnes arrêtées dans un club gay en Indonésie

22/05/2017 par :

La police de Djakarta a investi un club gay de la capitale indonésienne et procédé à 141 (...)

logo article

KIM JONG-UN DIT QU’IL N’EST PAS KADHAFI, ET QUE LES OCCIDENTAUX NE PEUVENT RIEN CONTRE LUI

21/05/2017 par :

Dépeint par les médias occidentaux comme un personnage excentrique, personnage qui lâche les (...)

logo article

Gabon : les millions bloqués du lobbyiste américain qui portait les valises d’Ali Bongo

21/05/2017 par :

Ce sont plus de 8 millions de dollars qui auraient transité par les comptes de Joseph Szlavik, (...)

DEPECHES

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES