SCANDALEUX : Qui protège Pape Allé Gueye ? Est-il un intouchable ?

MINISTERE DES FINANCES ASER

Pape Allé Gueye ! La seule évocation de ce patronyme renvoie à un personnage qui semble être un privilégié dans l’octroi des marchés d’Etat notamment ceux de l’ Agence Sénégalaise d’ électrification rurale. La dernière illustration nous a été servie par le marché d’électrification rurale pour un coût de 60 milliards qui accuse déjà un retard de trois mois pour son démarrage. Direct Info tente de percer Le mystère de ce « gros scandale »

Y aurait-il un « deal » entre Pape Allé Gueye et les autorités du ministère des finances ? Cette question mérite d’être posée si on s’intéresse au marché d’électrification rurale qu’on lui a octroyé. Malgré qu’il n’arrivait pas dans le passé à achever les travaux qui lui sont confiés, on lui donne un nouveau marché destiné à électrifier des villages. Les Sénégalais se rendront compte un jour qu’ un marché d’ un montant de 60 milliards de Fcfa a été notifié à l’entreprise Myna Distribution Technologies que dirige Pape Allé Gueye, dans des conditions nébuleuses. Ainsi, trois jours après l’octroi dudit marché, une avance de 12 milliards de Fcfa lui a été remise. Le contrat a été signé le 28 et l’argent viré le 31 décembre 2015. Ceci a été fait nonobstant l’opposition des techniciens du ministère de l’économie des Finances, de la Dcmt et de l’ Aser. Mais c’était sans compter avec la détermination du Secrétaire Général du Ministère des Finances Cheikh Tidiane Diop. Ce dernier s’est battu becs et ongles et usant de subterfuges pour que les 12 milliards soient diligentés en bonne et due forme. La durée du contrat d’exécution initialement prévue pour 18 mois, a fini par être de 12 mois. Aucune explication n’est fournie aux techniciens du ministère de l’économie et des finances sinon : « ça vient d’en haut ». Il est à signaler que le sieur Pape ALLE GUEYE, avait des atomes crochus avec le ministère de l’économie et des Finances. Sinon comment comprendre que le Sg dudit département persiste dans son choix de donner une avance de démarrage à hauteur de 12milliards de FCFA. Comment Amadou Bâ qui se dit économiste et financier peut-il accepter ce scandale ?
La somme globale se chiffre à 60 milliards de Fcfa prêtés par la Boa, payables en 10 ans avec un différé de 6 mois. Ce qui coûte cher à l’Etat. Alors que les autrichiens et les Chinois proposaient un taux de 2% beaucoup moins coûteux que celui de la Boa avec un taux de plus de 5%. Le prêt des Autrichiens et des Chinois devait être remboursé pour une échéance comprise entre 25 et 30 ans. Quel gâchis ? Même un emprunt obligataire allait coûter moins cher.
En tout cas, le ministre de l’Économie et des Finances Amadou Bâ et le Dg de l’Aser devraient donner des explications par rapport à ce « scandale du siècle » qui risque de ternir l’image du gouvernement du Sénégal et des Finances publiques. Certaines sources nous apprennent que si ce n’était pas la ténacité de certains techniciens du ministère de l’Économie et des Finances, l’Etat du Sénégal allait garantir ce marché. Il est à relever que malgré les 12 milliards d’avance qu’il a reçus, Pape Allé Gueye n’a pas encore démarré les travaux. Il a accusé un retard de 3 mois sur les 12 que devait durer le chantier.
Interrogé sur ce retard, Pape Allé Gueye prétexte que « c’est l’Etat qui doit lui donner la liste des villages à électrifier ». Ce que contestent les techniciens du ministère de l’Économie et des Finances qui soutiennent : « celui qui n’a pas pu achever des travaux de l’Etat d’une somme de 8 milliards en 2 ans, comment peut-il exécuter valablement un marché de 60 milliards de Fcfa ? C’est pourquoi, les Sénégalais se posent la question de savoir : qui protège- Pape Allé Gueye ?
Est-il un intouchable ? Il est bon de revenir sur quelques affaires pour lesquelles l’homme d’affaires et beau frère de Mbakiyou Faye a été mêlé.

POUR ÉVITER LE MANDAT DE DÉPÔT, PAPE ALLÉ GUÈYE DÉGAINE 8 MILLIARDS…DE CAUTION !

A croire que certains roulent sur l’or dans un pays aussi pauvre et endetté que le nôtre ! huit milliards dont deux en caution pour hypothécaire (biens immobiliers) et six en chèques, c’est la somme que Pape Allé Guèye, directeur de Myna-distribution qui gagnait tous les marchés de la Senelec, a accepté de cautionner pour recouvrer la liberté, informait le journal quotidien au sujet de l’homme d’affaires, réputé être un ami et proche de Samuel sarr, l’ex-ministre de l’énergie. Pape Allé Guèye faisait face aux gendarmes de la section de recherches. Selon des indiscrétions, le chèque qu’il avait cautionné, était sans provision.
Le doyen des juges avait donc inculpé de deux chefs d’accusation le beau-frère de Mbackiyou faye, poursuivi pour escroquerie portant sur des deniers publics et du délit de faux et usage de faux, rapporte le journal, qui remet au goût du jour des révélations de la gazette sur un « gros scandale ». Le magazine avait, dans un article, « identifié un nombre total de quatre contrats majeurs qui lui ont été octroyés entre 2005 et 2010, pour un montant global de 22 milliards de fcfa par son ami Samuel sarr, ministre de l’énergie durant cette période ».Et selon Abdoul Latif Coulibay, alors directeur de la gazette, « les clauses contractuelles arrêtées lui accordent (à Pape Allé Guèye : ndlr) des tolérances de l’ordre de 20%, en moins ou en plus, sur toute marchandise passée et livrée par la société ». un dossier auquel il faut ajouter, pour la Sénélec, une commande de 50 139 poteaux pour un montant de plus de 3 milliards 590 millions 834 339 fcfa. Poteaux livrés à la Senelec avec « de très graves défauts » sur le matériel livré, selon une mission du contrôle général de la société. « En refusant de se conformer aux recommandations de la mission de contrôle et d’y donner suite, Myna distribution et son protecteur réussissaient ainsi à gagner plus de 3 milliards de Fcfa sur le dos de la société d’Etat », écrit le quotidien du mardi 23 février 2016.
Cette conjonction de faits nous autorise à continuer à nous demander si Pape Allé Gueye fait partie de ces hommes d’affaires que des autorités protègeraient.

Pape Diogoye FAYE




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES