SCANDALEUX : Qui protège Pape Allé Gueye ? Est-il un intouchable ?

MINISTERE DES FINANCES ASER

Pape Allé Gueye ! La seule évocation de ce patronyme renvoie à un personnage qui semble être un privilégié dans l’octroi des marchés d’Etat notamment ceux de l’ Agence Sénégalaise d’ électrification rurale. La dernière illustration nous a été servie par le marché d’électrification rurale pour un coût de 60 milliards qui accuse déjà un retard de trois mois pour son démarrage. Direct Info tente de percer Le mystère de ce « gros scandale »

Y aurait-il un « deal » entre Pape Allé Gueye et les autorités du ministère des finances ? Cette question mérite d’être posée si on s’intéresse au marché d’électrification rurale qu’on lui a octroyé. Malgré qu’il n’arrivait pas dans le passé à achever les travaux qui lui sont confiés, on lui donne un nouveau marché destiné à électrifier des villages. Les Sénégalais se rendront compte un jour qu’ un marché d’ un montant de 60 milliards de Fcfa a été notifié à l’entreprise Myna Distribution Technologies que dirige Pape Allé Gueye, dans des conditions nébuleuses. Ainsi, trois jours après l’octroi dudit marché, une avance de 12 milliards de Fcfa lui a été remise. Le contrat a été signé le 28 et l’argent viré le 31 décembre 2015. Ceci a été fait nonobstant l’opposition des techniciens du ministère de l’économie des Finances, de la Dcmt et de l’ Aser. Mais c’était sans compter avec la détermination du Secrétaire Général du Ministère des Finances Cheikh Tidiane Diop. Ce dernier s’est battu becs et ongles et usant de subterfuges pour que les 12 milliards soient diligentés en bonne et due forme. La durée du contrat d’exécution initialement prévue pour 18 mois, a fini par être de 12 mois. Aucune explication n’est fournie aux techniciens du ministère de l’économie et des finances sinon : « ça vient d’en haut ». Il est à signaler que le sieur Pape ALLE GUEYE, avait des atomes crochus avec le ministère de l’économie et des Finances. Sinon comment comprendre que le Sg dudit département persiste dans son choix de donner une avance de démarrage à hauteur de 12milliards de FCFA. Comment Amadou Bâ qui se dit économiste et financier peut-il accepter ce scandale ?
La somme globale se chiffre à 60 milliards de Fcfa prêtés par la Boa, payables en 10 ans avec un différé de 6 mois. Ce qui coûte cher à l’Etat. Alors que les autrichiens et les Chinois proposaient un taux de 2% beaucoup moins coûteux que celui de la Boa avec un taux de plus de 5%. Le prêt des Autrichiens et des Chinois devait être remboursé pour une échéance comprise entre 25 et 30 ans. Quel gâchis ? Même un emprunt obligataire allait coûter moins cher.
En tout cas, le ministre de l’Économie et des Finances Amadou Bâ et le Dg de l’Aser devraient donner des explications par rapport à ce « scandale du siècle » qui risque de ternir l’image du gouvernement du Sénégal et des Finances publiques. Certaines sources nous apprennent que si ce n’était pas la ténacité de certains techniciens du ministère de l’Économie et des Finances, l’Etat du Sénégal allait garantir ce marché. Il est à relever que malgré les 12 milliards d’avance qu’il a reçus, Pape Allé Gueye n’a pas encore démarré les travaux. Il a accusé un retard de 3 mois sur les 12 que devait durer le chantier.
Interrogé sur ce retard, Pape Allé Gueye prétexte que « c’est l’Etat qui doit lui donner la liste des villages à électrifier ». Ce que contestent les techniciens du ministère de l’Économie et des Finances qui soutiennent : « celui qui n’a pas pu achever des travaux de l’Etat d’une somme de 8 milliards en 2 ans, comment peut-il exécuter valablement un marché de 60 milliards de Fcfa ? C’est pourquoi, les Sénégalais se posent la question de savoir : qui protège- Pape Allé Gueye ?
Est-il un intouchable ? Il est bon de revenir sur quelques affaires pour lesquelles l’homme d’affaires et beau frère de Mbakiyou Faye a été mêlé.

POUR ÉVITER LE MANDAT DE DÉPÔT, PAPE ALLÉ GUÈYE DÉGAINE 8 MILLIARDS…DE CAUTION !

A croire que certains roulent sur l’or dans un pays aussi pauvre et endetté que le nôtre ! huit milliards dont deux en caution pour hypothécaire (biens immobiliers) et six en chèques, c’est la somme que Pape Allé Guèye, directeur de Myna-distribution qui gagnait tous les marchés de la Senelec, a accepté de cautionner pour recouvrer la liberté, informait le journal quotidien au sujet de l’homme d’affaires, réputé être un ami et proche de Samuel sarr, l’ex-ministre de l’énergie. Pape Allé Guèye faisait face aux gendarmes de la section de recherches. Selon des indiscrétions, le chèque qu’il avait cautionné, était sans provision.
Le doyen des juges avait donc inculpé de deux chefs d’accusation le beau-frère de Mbackiyou faye, poursuivi pour escroquerie portant sur des deniers publics et du délit de faux et usage de faux, rapporte le journal, qui remet au goût du jour des révélations de la gazette sur un « gros scandale ». Le magazine avait, dans un article, « identifié un nombre total de quatre contrats majeurs qui lui ont été octroyés entre 2005 et 2010, pour un montant global de 22 milliards de fcfa par son ami Samuel sarr, ministre de l’énergie durant cette période ».Et selon Abdoul Latif Coulibay, alors directeur de la gazette, « les clauses contractuelles arrêtées lui accordent (à Pape Allé Guèye : ndlr) des tolérances de l’ordre de 20%, en moins ou en plus, sur toute marchandise passée et livrée par la société ». un dossier auquel il faut ajouter, pour la Sénélec, une commande de 50 139 poteaux pour un montant de plus de 3 milliards 590 millions 834 339 fcfa. Poteaux livrés à la Senelec avec « de très graves défauts » sur le matériel livré, selon une mission du contrôle général de la société. « En refusant de se conformer aux recommandations de la mission de contrôle et d’y donner suite, Myna distribution et son protecteur réussissaient ainsi à gagner plus de 3 milliards de Fcfa sur le dos de la société d’Etat », écrit le quotidien du mardi 23 février 2016.
Cette conjonction de faits nous autorise à continuer à nous demander si Pape Allé Gueye fait partie de ces hommes d’affaires que des autorités protègeraient.

Pape Diogoye FAYE




AFRIQUE-MONDE

logo article

SECURITE : L’armée libyenne reprend la ville de Syrte à l’EI

05/12/2016 par :

Le gouvernement d’union nationale a annoncé lundi la reprise totale de la ville de Syrte. (...)

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

DEPECHES

5 décembre 2016

GAMBIE : En Gambie, l’opposant Ousseynou Darboe sera bientôt libre. Son procès en appel a pris une dimension particulière après la victoire inattendue d’Adama Barrow à la présidentielle. Le leader du Parti démocratique unifié était l’un des principaux opposants au régime de Yahya Jammeh. Il avait été condamné en juillet à trois ans de détention, notamment pour manifestation illégale et son procès en appel s’est ouvert ce lundi. Les juges de la cour d’appel viennent d’annoncer sa remise en liberté provisoire

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES