SCANDALEUX : Qui protège Pape Allé Gueye ? Est-il un intouchable ?

MINISTERE DES FINANCES ASER

Pape Allé Gueye ! La seule évocation de ce patronyme renvoie à un personnage qui semble être un privilégié dans l’octroi des marchés d’Etat notamment ceux de l’ Agence Sénégalaise d’ électrification rurale. La dernière illustration nous a été servie par le marché d’électrification rurale pour un coût de 60 milliards qui accuse déjà un retard de trois mois pour son démarrage. Direct Info tente de percer Le mystère de ce « gros scandale »

Y aurait-il un « deal » entre Pape Allé Gueye et les autorités du ministère des finances ? Cette question mérite d’être posée si on s’intéresse au marché d’électrification rurale qu’on lui a octroyé. Malgré qu’il n’arrivait pas dans le passé à achever les travaux qui lui sont confiés, on lui donne un nouveau marché destiné à électrifier des villages. Les Sénégalais se rendront compte un jour qu’ un marché d’ un montant de 60 milliards de Fcfa a été notifié à l’entreprise Myna Distribution Technologies que dirige Pape Allé Gueye, dans des conditions nébuleuses. Ainsi, trois jours après l’octroi dudit marché, une avance de 12 milliards de Fcfa lui a été remise. Le contrat a été signé le 28 et l’argent viré le 31 décembre 2015. Ceci a été fait nonobstant l’opposition des techniciens du ministère de l’économie des Finances, de la Dcmt et de l’ Aser. Mais c’était sans compter avec la détermination du Secrétaire Général du Ministère des Finances Cheikh Tidiane Diop. Ce dernier s’est battu becs et ongles et usant de subterfuges pour que les 12 milliards soient diligentés en bonne et due forme. La durée du contrat d’exécution initialement prévue pour 18 mois, a fini par être de 12 mois. Aucune explication n’est fournie aux techniciens du ministère de l’économie et des finances sinon : « ça vient d’en haut ». Il est à signaler que le sieur Pape ALLE GUEYE, avait des atomes crochus avec le ministère de l’économie et des Finances. Sinon comment comprendre que le Sg dudit département persiste dans son choix de donner une avance de démarrage à hauteur de 12milliards de FCFA. Comment Amadou Bâ qui se dit économiste et financier peut-il accepter ce scandale ?
La somme globale se chiffre à 60 milliards de Fcfa prêtés par la Boa, payables en 10 ans avec un différé de 6 mois. Ce qui coûte cher à l’Etat. Alors que les autrichiens et les Chinois proposaient un taux de 2% beaucoup moins coûteux que celui de la Boa avec un taux de plus de 5%. Le prêt des Autrichiens et des Chinois devait être remboursé pour une échéance comprise entre 25 et 30 ans. Quel gâchis ? Même un emprunt obligataire allait coûter moins cher.
En tout cas, le ministre de l’Économie et des Finances Amadou Bâ et le Dg de l’Aser devraient donner des explications par rapport à ce « scandale du siècle » qui risque de ternir l’image du gouvernement du Sénégal et des Finances publiques. Certaines sources nous apprennent que si ce n’était pas la ténacité de certains techniciens du ministère de l’Économie et des Finances, l’Etat du Sénégal allait garantir ce marché. Il est à relever que malgré les 12 milliards d’avance qu’il a reçus, Pape Allé Gueye n’a pas encore démarré les travaux. Il a accusé un retard de 3 mois sur les 12 que devait durer le chantier.
Interrogé sur ce retard, Pape Allé Gueye prétexte que « c’est l’Etat qui doit lui donner la liste des villages à électrifier ». Ce que contestent les techniciens du ministère de l’Économie et des Finances qui soutiennent : « celui qui n’a pas pu achever des travaux de l’Etat d’une somme de 8 milliards en 2 ans, comment peut-il exécuter valablement un marché de 60 milliards de Fcfa ? C’est pourquoi, les Sénégalais se posent la question de savoir : qui protège- Pape Allé Gueye ?
Est-il un intouchable ? Il est bon de revenir sur quelques affaires pour lesquelles l’homme d’affaires et beau frère de Mbakiyou Faye a été mêlé.

POUR ÉVITER LE MANDAT DE DÉPÔT, PAPE ALLÉ GUÈYE DÉGAINE 8 MILLIARDS…DE CAUTION !

A croire que certains roulent sur l’or dans un pays aussi pauvre et endetté que le nôtre ! huit milliards dont deux en caution pour hypothécaire (biens immobiliers) et six en chèques, c’est la somme que Pape Allé Guèye, directeur de Myna-distribution qui gagnait tous les marchés de la Senelec, a accepté de cautionner pour recouvrer la liberté, informait le journal quotidien au sujet de l’homme d’affaires, réputé être un ami et proche de Samuel sarr, l’ex-ministre de l’énergie. Pape Allé Guèye faisait face aux gendarmes de la section de recherches. Selon des indiscrétions, le chèque qu’il avait cautionné, était sans provision.
Le doyen des juges avait donc inculpé de deux chefs d’accusation le beau-frère de Mbackiyou faye, poursuivi pour escroquerie portant sur des deniers publics et du délit de faux et usage de faux, rapporte le journal, qui remet au goût du jour des révélations de la gazette sur un « gros scandale ». Le magazine avait, dans un article, « identifié un nombre total de quatre contrats majeurs qui lui ont été octroyés entre 2005 et 2010, pour un montant global de 22 milliards de fcfa par son ami Samuel sarr, ministre de l’énergie durant cette période ».Et selon Abdoul Latif Coulibay, alors directeur de la gazette, « les clauses contractuelles arrêtées lui accordent (à Pape Allé Guèye : ndlr) des tolérances de l’ordre de 20%, en moins ou en plus, sur toute marchandise passée et livrée par la société ». un dossier auquel il faut ajouter, pour la Sénélec, une commande de 50 139 poteaux pour un montant de plus de 3 milliards 590 millions 834 339 fcfa. Poteaux livrés à la Senelec avec « de très graves défauts » sur le matériel livré, selon une mission du contrôle général de la société. « En refusant de se conformer aux recommandations de la mission de contrôle et d’y donner suite, Myna distribution et son protecteur réussissaient ainsi à gagner plus de 3 milliards de Fcfa sur le dos de la société d’Etat », écrit le quotidien du mardi 23 février 2016.
Cette conjonction de faits nous autorise à continuer à nous demander si Pape Allé Gueye fait partie de ces hommes d’affaires que des autorités protègeraient.

Pape Diogoye FAYE




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES