Réunion de Vienne sur la Syrie : un consensus, mais lequel ?

Une nouvelle réunion à Vienne pour tenter de trouver une sortie de crise au dossier syrien. La rencontre qu’accueille la capitale autrichienne ce vendredi 30 octobre est inédite. Y participent depuis le matinée les chefs des diplomaties de Russie, des Etats-Unis, de Turquie, d’Etats européens et arabes, dont l’Arabie saoudite, et surtout de l’Iran. La République islamique revient à Vienne trois mois et demi après la signature d’un accord historique sur le dossier nucléaire. Des propositions sont déjà sur la table.

Avec notre envoyé spécial à Vienne, Sami Boukhelifa

Les propositions russes et les propositions américaines sont déjà sur la table. Les responsables des deux pays ne sont pas arrivés les mains vides en Autriche. Dans le détail, on ignore les projets des uns et des autres, mais l’objectif est clair : il faut désormais trouver un consensus, parvenir à rapprocher les différentes positions des principaux acteurs dans ce dossier syrien.

Trois points sont au cœur des discussions : la fin des violences, la protection des civils et la place du président Bachar el-Assad. Blocage sur ce dernier point, autour duquel deux camps s’affrontent. Les Iraniens et les Russes souhaitent d’un côté son maintien à la tête de la Syrie. Dans le camp d’en face - Etats-Unis, certains Européens, Turquie et pays arabes -, on veut au contraire lui ôter ses pouvoirs à l’issue d’une transition politique.

Dans ce tableau, alors que l’allié iranien du régime Assad est désormais à la table des discussions, Paris continue d’insister sur le départ de Bachar el-Assad en amont. La position française est singulière. Jusque-là, la France avait sa vision : le président Assad part, la communauté internationale résout le conflit syrien. Seulement voilà, la France a payé cette intransigeance et son refus de dialoguer avec Damas. Elle s’est retrouvée seule à défendre cette option.

Mais il y a du changement. Selon une source diplomatique occidentale, pour sortir de cet isolement, Paris pourrait faire preuve d’une plus grande flexibilité et accepter une période transition en Syrie, avec Bachar el-Assad. Mais attention, Paris veut des garanties. Un calendrier précis doit déterminer la période exacte de cette transition et l’on devra savoir à quel moment - pendant ou au terme de cette période - Bachar el-Assad devra quitter le pouvoir.

Dans la bouche du ministre français des Affaires étrangères, cela donne pour l’instant ceci : « La position de la France est bien connue, nous voulons une Syrie libre, une Syrie qui ait son intégrité, une Syrie où toutes les composantes de la société puissent vivre librement. Il faut qu’il y ait des changements importants. D’abord, il faut lutter encore plus efficacement contre les terroristes de Daech et de Jabhat al-Nosra. »

« Ensuite, continue M. Fabius, il faut organiser la transition politique et bien évidemment, monsieur Bachar el-Assad, qui est responsable d’une grande partie du drame syrien, ne peut pas être considéré comme étant l’avenir de la Syrie. Il faudra, à un moment ou à un autre, que dans cette transition politique il ne soit plus en fonction », considère Laurent Fabius.

Et d’évoquer l’impératif de protéger les populations civiles, ce qui nécessite à ses yeux « à la fois d’interdire ce que l’on appelle le " barrel bombing " [le lâché de barril par hélicoptère, NDLR], et de rendre possible l’accès des secours humanitaires aux villes assiégées », insiste le chef de la diplomatie française. RFI



AFRIQUE-MONDE

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

DEPECHES

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES