Retentissante intervention du Roi Mohammed VI au 1er Sommet Maroc-Pays du Golfe (CCG) à Ryad

Aprés avoir reçu, le 20 avril 2016, en sa résidence le Vice-Premier Ministre chargé des Affaires de la Primature du Sultanat d’Oman, Son Altesse Fahd Ben Mahmoud Al Said, qui représente le Sultan Qabous Ibn Said d’Oman aux travaux du Sommet Maroc-Pays du Golfe Sa Majesté le Roi Mohammed VI s’est rendu au Palais Dariya à Ryad pour l’ouverture des travaux du Sommet Maroc-Pays du Golfe et y prononcer un discours de haute facture.

Dans son allocution, prononcée devant ses pairs du Conseil de Coopération du Golfe, le Roi Mohammed VI a d’entrée exprimé la fierté et la considération pour le soutien sans faille des pays du Golfe dans la défense de l’intégrité territoriale et la souveraineté nationale du Maroc.

Un soutien ferme sur le dossier du Sahara marocain qui ne surprend guère puisque déjà en 1975 des délégations venues d’Arabie Saoudite, du Koweït, du Qatar, du Sultanat d’Oman et des Emirats, avec la présence marquante de Son Altesse Cheikh Mohammed Bin Zayed Al-Nehyane, Prince Héritier d’Abou Dhabi, qui avait 14 ans à l’époque, ont participé à la Marche Verte lancée à l’époque pour la récupération des provinces du sud du Royaume. Un soutien qui a été réaffirmé lors de la dernière crise avec le Secrétaire Général des Nations-Unies.

Poursuivant son intervention, le Souverain marocain a souligné qu’un partenariat entre le Maroc et les pays du Golfe n’est pas le produit d’intérêts conjoncturels ou de calculs éphémères mais une alliance solide et sincère pour peser contre les dangers et menaces qui guettent l’un des pays membres.

En outre, le Roi du Maroc, sur un ton ferme et franc, n’a pas hésiter à pointer du doigt les défis auxquels sont confrontés le Maroc et les pays du Golfe, ainsi que la tentative de saboter le modèle national original marocain.

Concernant les forces obscures qui manœuvrent contre les intérêts du Maroc en tentant de délégitimer la présence du Maroc dans son Sahara, ou d’appuyer l’option de l’indépendance et la thèse séparatiste, ou encore d’affaiblir l’Initiative d’autonomie dont la communauté internationale atteste le sérieux et la crédibilité, celles-ci ne veulent que s’accaparer des richesses du Maroc ou l’extorquer.

Enfin, le Roi Mohammed VI a conclu son discours en déclarant que le terrorisme ne fait que nuire à la réputation de l’Islam et des musulmans et qu’un débat franc et profond entre les différents rites s’impose pour corriger les mystifications, mettre en lumière la véritable image de l’Islam et réactiver les valeurs de tolérance qui sont celles des vrais musulmans.

A l’issue de ces travaux, un communiqué conjoint a été publié dans lequel les membres du Conseil de Coopération du Golfe appuient sans réserve et sans ambiguïté la marocanité du Sahara, les droits du Maroc et la proposition marocaine d’autonomie.




AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES