Réponse à Moustapha Diakhaté, Président du groupe parlementaire Benno Bokk Yaakar, à propos de la nationalité de l’ancien Président Me Abdoulaye Wade

Moustapha Diakhaté, président du groupe parlementaire, Benno Bokk Yaakar a affirmé dans un communiqué publié par la presse que « la double nationalité de Monsieur Abdoulaye Wade révélée par les avocats de Monsieur Karim Wade et confirmée par l’ancien Président lui-même représente un outrage fait à la République »
Il y accuse Me Wade d’avoir commis « un grave manquement à la morale républicaine » et y propose des sanctions exemplaires contre lui pour fraude de nationalité au nom de la vertu, de l’honnêteté et de l’honneur

Seulement, contrairement aux allégations de Moustapha Diakhaté, l’ancien Président Me Abdoulaye Wade n’a jamais déclaré qu’il est détenteur d’une double nationalité française et sénégalaise. Mieux encore, il affirme et réaffirme qu’il est « resté sénégalais et ne s’en est jamais départi »
C’est dans ce sens qu’il a fait parvenir par l’intermédiaire de son cabinet à la presse Sénégalaise concomitamment deux documents :
-l’un largement diffusé et commenté est titré « aux observateurs de la scène politique sénégalaise ».Il y aborde la question de la nationalité sur le plan du droit international privé
- l’autre intitulé « sur la nationalité des Présidents du Sénégal est consacré à la nationalité de Senghor, Abdou Diouf, Abdoulaye Wade et Macky Sall de même que celle d’autres sénégalais dont Mactar Mbow et sa femme.
Dans ce second document, il est écrit ceci :
« SENGHOR ,né sujet français à joal, a acquis la nationalité française par la suite. Il n’a jamais perdu la nationalité française, même lorsqu’il était Président du Sénégal et même après.
ABDOU DIOUF , né à Louga ,il était sujet français mais a acquis, par la suite, la nationalité française. A notre connaissance il ne l’a jamais perdue.
ABDOULAYE WADE, né officiellement à Saint Louis, il a été français par la loi comme tous les natifs des quatre Communes…, des cinq comptoirs de l’Inde.
Recruté comme assistant à la faculté de droit et des sciences économiques de Assas –Panthéon, deux ans durant, il renonça à la nationalité française et se présenta à l’agrégation à titre étranger : 23 français admis, 2 admis à titre Etranger :Diarassouba et Wade.
Wade n’était pas classé avec les français, il est sorti numéro 2 de sa catégorie. Affecté à l’université de Dakar, il accepte un poste « Sénégalisé » avec un salaire de 190 000 frs CFA là où son collègue français Désneuf agrégé du même concours sur la liste française et affecté à Dakar percevait 700 000 frs CFA.
Wade est resté sénégalais et ne s’en est jamais départi.
MACKY SALL,a été français mais aurait acquis la nationalité américaine et acheté une propriété à Houston. Nous n’avons aucune preuve qu’il ait renoncé à cette nationalité au moment où il se présentait à l’élection présidentielle en 2012.
Macky Sall n’est pas capable de prouver une nationalité exclusivement sénégalaise.
D’autres sénégalais fort nombreux dans le gouvernement et ailleurs sont restés français. En tête, Mactar Mbow et sa femme.
Conclusion : il faut arrêter la comédie.
Par conséquent, Moustapha Diakhaté, Président du groupe parlementaire a attribué à l’ancien Président Abdoulaye Wade des propos qu’il n’a jamais tenus afin de lui faire porter la double nationalité lorsqu’il était au pouvoir et de le discréditer face à l’opinion nationale et internationale.
Il s’agit là d’une diffamation grave et inacceptable mais sans fondement aucune en dehors de la haine que certains tenants du pouvoir portent en Me Wade et de leur soif de destruction.
Monsieur Diakhaté poursuit, ainsi, honteusement, la persécution à l’endroit de Me Wade ,sans aucune vergogne et sans gêne ,exécutant à la lettre les consignes de règlement de compte comme le soubassement de l’orientation de la politique de la nation initiée par son mentor Macky Sall depuis son accession au pouvoir en mars 2012.
Or, Me Wade est un icône, une référence pour le monde libre en marche. Il a tout fait pour le Sénégal, l’Afrique, l’homme noir et en particulier pour son mentor et pour lui-même.
Mentir sur le dos du Monument Africain pour le détruire est un sacrilège et une atteinte à la dignité de notre nation !
Enfin, de par ce gros mensonge, Moustapha Diakhaté, Président du groupe Parlementaire Benno Bokk Yaakar vient de prouver, une fois encore, sa malhonnêteté intellectuelle.

Farba Senghor



AFRIQUE-MONDE

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

DEPECHES

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES