Réaction de Me Amadou Sall sur l’affaire de Mamadou mouth Bane

Ce que j’ai pu dire c’est que Mouth Bane est convoqué à la Dic et actuellement il est en train normalement d’être interrogé par la brigade des affaires générales. Malheureusement, il y’a un problème avec la police et la gendarmerie. Normalement, la loi en vigueur au Sénégal dit que quelqu’un qui est interpellé par la police ou par la gendarmerie peut dès la première heure être assisté par son avocat. Malheureusement la police comme la gendarmerie refuse d’appliquer la loi. Ce qui fait qu’aujourd’hui, ces deux services sont hors la loi puisqu’ils ont décidé de violer la loi. C’est la raison pour laquelle pour ce qui me concerne, je conseille à toute personne convoquée à la police de refuser de parler tant que son avocat n’est pas présent. C’est une question de sécurité et c’est une question également de défense et de protection de ses droits. Parce que la police et la gendarmerie n’ont pas le droit de violer la loi.
Mouth Bane est à l’intérieur et nous ne savons pas pourquoi il y est, nous ne savons pas ce qui lui est reproché, nous ne savons pas quelles sont les questions qui lui sont posées, nous ne savons absolument rien de ce qui lui arrive et les raisons pour lesquelles il est là. Puisque je n’ai pas envi de spéculer, je dis simplement voilà une situation qui est totalement illégale et ce n’est pas une situation qui est acceptable dans un pays de démocratie. On ne peut pas passer son temps à violer la loi. Je dis que c’est trop commode pour ceux là qui disent voilà nous ne sommes pas au courant. Vous vous souvenez, il y’a quelques jours, on nous a dit que l’avis du conseil constitutionnel est une décision qui lie tout le monde et tout le monde crie après on doit appliquer…on doit appliquer. Mais avant l’avis du conseil constitutionnel, il y’a la loi. Appliquons la loi et ce n’est que de cette façon-là que notre pays restera un pays démocratique.
J’ai suivi cette émission et je ne vois pas quels sont les propos séditieux et c’est la constitution qui nous est proposé au référendum qui prévoit de nouveaux droits. Je ne sais pas quels sont les nouveaux droits. Les nouveaux droits est ce que c’est le droit de faire ceci, le droit de faire cela, ce sont ces nouveaux droits tels qu’aujourd’hui ces droits sont considérés en Europe. Le droit à l’environnement c’est très bien, le mariage pour tous c’est un nouveau droit, est ce qu’il s’agit de cela ? Personne ne sait. Qu’il s’interroge et qu’il se pose cette question, nous nous posons cette question. Tous les sénégalais se posent cette question. Il faut qu’on donne un contenu au nouveau droit. Il s’est posé la question et je ne crois pas, je n’ose pas croire un seul instant est interrogé pour ces propos-là. Je ne le crois pas parce que ce serait ridicule.
Ngoné Saliou DIOP



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES