REDUCTION DU MANDAT : Lettre ouverte au Président de la République

Monsieur le Président de la République, le peuple retient son souffle à la veille de votre déclaration sur l’avis du Conseil Constitutionnel portant sur le projet de référendum constitutionnel que vous avez décidé de soumettre au peuple souverain. Entre autres, il s’agira de la réduction de votre mandat en cours.
Le citoyen que je suis, vous rappelle votre déclaration solennelle de 2012 au cours de la quelle vous aviez pris l’engagement ferme de réduire votre mandat de 7 ans à 5 ans.
Monsieur le Président, Vous n’avez pas le droit de vous dédire, parce que votre parole doit être d’or.
En effet, le citoyen que je suis à des craintes d’être déçu, au vu des effets avant coureurs d’un ‘’wax waxet’’ (se dédire) qui se profile à l’horizon.
D’abord à cause du procédé inélégant que vous avez utilisé pour la publication d’un texte qui serait le projet de révision constitutionnelle. Aujourd’hui, personne ne peut certifier de l’authenticité de ce texte ou même de son émanation.
Aucun sénégalais honnête ne peut se prononcer sur le contenu du texte que vous avez transmis au Parlement et au Conseil Constitutionnel pour avis.
Pour une question aussi sérieuse comme la révision constitutionnelle, le bon usage et l’élégance républicaine auraient voulu que vous le transmettiez avant tout aux différents partis politiques du Sénégal pour le respect des formes dans une démocratie comme la nôtre.

Monsieur le Président, vous êtes en train d’agir seul pour une question d’une importance première, en fuyant le débat autour de la question. L’histoire retiendra que vous avez agi seul.
A ce jour, vous êtes le seul acteur politique qui a toutes les cartes en main au sujet du contenu de cette révision, la date du référendum (s’il y en aura) et la date de la prochaine présidentielle.
Concernant, l’avis que le Conseil Constitutionnel vous a transmis et dont vous êtes le seul à savoir le contenu, je voudrai vous dire ceci : Cet avis ne peut en aucune manière vous liez. Car, selon vous et vos partisans, un avis ne peut avoir une force exécutoire parlant d’un autre avis qui est celui du Groupe de Travail des Nations Unies sur la Détention arbitraire que vous refusez d’appliquer concernant le dossier Karim Wade.
Alinard Ndiaye
Karimiste à vie
boursaloum@gmail.com




AFRIQUE-MONDE

logo article

Yahya met le cap sur Malabo : le film des trois heures d’escale de l’ex-président gambien à Conakry comme si vous y étiez !

22/01/2017 par :

Il est 20 heures à l’aéroport de Conakry ce vendredi 21 janvier 2017. Un petit groupe de badauds (...)

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES