RD Congo : près de 100 morts en trois mois, que se passe-t-il dans le Sud-Lubero ?

Des groupes armés nande et hutu commettent massacre sur massacre contre les populations civiles du Sud-Lubero depuis trois mois. Que se passe-t-il dans ce territoire du Nord-Kivu ? Et comment mettre fin à ce cycle de violences interethniques ?

Quel est le bilan des affrontements ?

La Mission de l’ONU en RD Congo (Monusco) est inquiète. Le cycle de violences entamé voici trois mois entre groupes armés hutu et nande, au Nord-Kivu, n’est toujours pas éteint et risque d’entraîner les communautés elles-mêmes dans des affrontements directs. « C’est ce scénario qui nous inquiète le plus », explique le chef du bureau de Goma, Daniel Ruiz. Au total, il y a eu près de 100 morts et plus de 600 habitations incendiées, selon le gouverneur de la province, Julien Paluku.

Quel a été l’élément déclencheur ?

Selon Julien Paluku, le cœur du problème a été l’attitude des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), ce groupe armé hutu rwandais fondé par des génocidaires rwandais ayant fui en RD Congo, en 1994. Ceux-ci se sont autoproclamés protecteurs de la communauté hutue congolaise, et, ce faisant, ont contesté l’autorité des chefs coutumiers Nande. Le premier incident aurait eu lieu en novembre dernier, dans la commune de Buleusa. En représailles, un nouveau groupe d’autodéfense Nande, l’UDPI, s’est formé.

Le massacre de Miriki a-t-il été un tournant ?

Mi-janvier, la famille d’un chef coutumier nande a été victime d’un massacre dans la commune de Miriki : 17 personnes ont été tuées, à moins d’un kilomètre de bases de la Monusco et des FARDC, ce qui leur valent des accusations de passivité. « Je n’ai pas encore eu accès aux conclusions de l’enquête, mais il semble que le début du massacre a été commis à l’arme blanche, et donc les forces armées ne les ont pas forcément entendues », assure Daniel Ruiz. Il n’empêche, l’affaire n’a pas favorisé les relations entre la population et les forces armées. « Cette méfiance entre eux est l’une des clés de l’engrenage actuel », déplore Juvénal Munubo, député national de Walikale, au Nord-Kivu.

La priorité, c’est de neutraliser les FDLR, assure le gouverneur Julien Paluku
Quelles sont les causes profondes des affrontements ?

« À l’origine de cela, il y a la forte croissance démographique dans la région et les migrations de populations, explique Daniel Ruiz. Les terres deviennent donc rares et les règles coutumières ne permettent plus de gérer leur répartition. Or dans la province, les Nandes et les Hutus sont les deux groupes majoritaires ».

Par ailleurs, l’État a été absent de cette zone pendant de très nombreuses années, ce qui a permis aux FDLR de s’y enraciner. « KInshasa avait d’autres objectifs prioritaires, comme le CNDP puis le M23 (deux rébellions rwandophones) et les ADF-Nalu (d’origine ougandaise), qui eux, menaçaient directement l’État congolais », justifie Julien Paluku. Aujourd’hui, la fermeté est de rigueur face aux FDLR : « Nous devons les neutraliser en priorité car ce sont eux qui sont à la source du problème ».

Comment les FDLR parviennent-ils à subsister ?

La Monusco et les FARDC avaient lancé conjointement, en février 2015, l’opération « Sokola II », pour venir à bout de ce groupe armé. En réalité, celle-ci n’a jamais véritablement débuté car les deux entités ont stoppé toute collaboration pendant près d’un an. En janvier 2016, un nouvel accord a été enfin signé à Kinshasa, pour rétablir la coopération. Mais, pour l’instant, il n’a eu aucun effet sur le terrain. « Il semble que les unités des FARDC au Nord-Kivu n’ont pas encore reçu l’ordre de recommencer leur coopération avec la Monusco. Sans compter qu’il faut des semaines pour planifier ce genre d’opération, explique Daniel Ruiz. Pour l’instant, il n’y a toujours aucun contact. »

Pierre Boisselet JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

DEPECHES

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES