RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la république (AR). Par conséquent, il perd également son statut de membre du Rassemblement, principale plateforme de l’opposition en RD Congo. Problème : le demi-frère de Moïse Katumbi rejette tout en bloc.

« C’est une décision sans effet ! » clame l’homme d’affaires. Suspendu de l’Alternance pour la République (AR), l’une des plateformes qui soutiennent la candidature de Moïse Katumbi à la prochaine présidentielle, Raphaël Katebe Katoto s’était rendu à Kinshasa le 21 février.

Et ce malgré les ennuis judiciaires qu’il y a connus dans le passé. « Il s’est assuré qu’il ne serait pas inquiété à son retour. Et Kinshasa a donné son feu vert, parce que aujourd’hui miser sur Katebe fait les affaires du pouvoir », soufflait alors une source sécuritaire au ministère de l’Intérieur.

Moïse Katumbi reste constant et continue de soutenir Félix Tshisekedi
Car si, officiellement, Katebe est venu « présenter [ses] moyens de défense » à la commission de discipline de l’AR, c’est surtout le poste de Premier ministre, promis au Rassemblement de l’opposition (dont il faisait jusqu’ici partie) qui l’intéresse. Et il ne s’en cache pas. Peu importe si Katumbi, lui, appuie la candidature unique de Félix Tshisekedi, fils de l’opposant historique décédé début février, à ce même poste. « Moïse reste constant et continue de soutenir Félix », confie l’un de ses proches, qui ajoute que si le dernier gouverneur du Katanga refuse, pour l’instant, de commenter la volte-face de son demi-frère, « c’est parce qu’il ne veut pas en faire un litige familial ».

À quoi joue Katebe Katoto ?

Finalement, l’AR a décidé, le 7 mars, d’exclure Katebe Katoto et son parti Union des libéraux démocrates (ULD) du regroupement politique. Une décision qui éjecte également le demi-frère de Katumbi de son poste de membre du conseil des sages du Rassemblement.

« Nous venons en effet de signifier à Félix Tshisekedi, président du Rassemblement, que Katebe Katoto n’est plus membre de l’AR. Cela implique qu’il ne peut plus parler ni engager le Rassemblement, ce dernier n’étant pas composé de personnes physiques », affirme Delly Sesanga, coordonnateur de l’AR. « L’affaire Katebe est rangée et classée », martèle-t-il.

L’ambition de Katebe ne vaut pas le projet du Rassemblement
« Son ambition de devenir à tout prix Premier ministre ne vaut pas le projet de l’alternance du Rassemblement que nous portons », poursuit le président de l’Envol. Et de tacler : « D’ailleurs, le poids politique de Katebe Katoto dans l’univers politique congolais est aujourd’hui proche de nul. Dans quel coin du pays peut-il se porter et dire qu’il incarne le Rassemblement ? »

« M. Delly Sesanga se comporte comme un cow-boy. Il n’était que le coordonnateur de l’AR mais son mandat a expiré il y a un mois. D’ailleurs, la conférence des présidents que je chapeaute a décidé de l’exclure de l’AR. La même sanction s’applique aussi à son acolyte Jean-Bertrand Ewanga », rétorque de son côté Katebe Katoto.

Et pour compliquer davantage l’équation, l’homme d’affaires remet en cause la nomination de Félix Tshisekedi et de Pierre Lumbi respectivement aux postes de président du Rassemblement et de président du conseil des sages de la plateforme. JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES