RD Congo – Affaire des « mercenaires » : vers l’arrestation de Moïse Katumbi ?

Moins de 24 heures après l’annonce de sa candidature, Moïse Katumbi a indiqué jeudi que son domicile à Lubumbashi, dans le sud de la RDC, avait été encerclée par la police dans le but de l’arrêter. Mais à Kinshasa, les autorités assurent qu’aucune instruction n’a été donnée en ce sens "pour le moment".

« Mon combat est et restera pacifique. Ma rébellion, c’est d’avoir exigé le respect de la Constitution et l’alternance démocratique dans le pays. » Joint au téléphone jeudi 5 mai par Jeune Afrique, Moïse Katumbi se dit « serein » et ce, « malgré la présence des forces de sécurité autour de [sa] maison » à Lubumbashi, chef-lieu de l’ex-province du Katanga, dans le sud de la RD Congo. Un regain de tension qui surgit au lendemain de l’annonce de sa candidature à la présidentielle, initialement prévue fin novembre.

Soupçonné par les autorités congolaises d’avoir recruté des mercenaires sud-africains et américains commis à sa sécurité, le candidat fraîchement déclaré rétorque qu’il s’agit de « mensonge pour [l]’empêcher de se présenter à l’élection ».

Je n’ai jamais recruté de mercenaires, affirme Moïse Katumbi
« Je n’ai jamais recruté de mercenaires », martèle-t-il, précisant que l’Américain Darryl Lewis, arrêté le 24 avril à Lubumbashi lors du meeting dispersé à coups de grenades lacrymogènes, puis transféré à Kinshasa dès le lendemain, est « le seul expert étranger et non armé qui est venu évaluer le dispositif sécuritaire de [sa] protection privée ».

L’ancien gouverneur rappelle que tous les policiers commis jadis à sa sécurité lui ont été retirés après son départ du Parti du peuple pour la reconstruction et le démocratie (PPRD), principale formation politique de la coalition au pouvoir.

De son côté, l’ambassade des États-Unis à Kinshasa a qualifié jeudi d’« allégations fausses » les déclarations d’Alexis Thambwe Mwamba sur le ressortissant américain Darryl Lewis qui serait impliqué, selon Kinshasa, dans l’affaire des « mercenaires ».

Le ministère congolais de la Justice avait pourtant affirmé mercredi détenir « la preuve documentée que plusieurs anciens militaires américains qui se trouvent actuellement au Katanga sont au service de M. Katumbi ». Des sources sécuritaires gouvernementales avancent tantôt le nombre de « 400 mercenaires », tantôt de celui de « 600 ». En tout cas, « 658 » Américains seraient entrés récemment dans l’ex-Katanga, selon Alexis Thambwe Mwamba, le garde des Seaux congolais.

Fabrication de fausses preuves, selon Katumbi

« Comment ces personnes seraient-elles entrées dans le territoire sans que nos services de sécurité ne s’en rendent compte ? », demande de son côté Moïse Katumbi, qui soupçonne à son tour des « manœuvres du régime pour tenter de fabriquer de fausses preuves pouvant justifier mon éventuelle arrestation ».

Dans son entourage, l’on dit « [craindre] que des armes soient placées dans le stade de TP Mazembe, propriété de Katumbi, où des gardes de l’enceinte ont été sommés hier [4 mai] de quitter les lieux ».

Aucun mandat d’arrêt délivré « pour le moment », selon Kinshasa

« Pour le moment, aucune instruction n’a été donnée par le procureur général pour une quelconque arrestation de M. Katumbi », assure Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais.

« Aucun mandat d’arrêt n’a été non plus délivré dans ce sens », ajoute-t-il, accusant le principal rival du président Joseph Kabila de « vouloir créer de la psychose dans la ville pour attirer l’attention sur lui ».

À l’en croire, « toutes les personnes citées dans cette affaire de recrutement des mercenaires étrangers seront entendues par la justice. Que ce soit M. Katumbi ou les ambassadeurs congolais en Afrique du Sud et aux États-Unis » qui ont délivré des visas aux présumés mercenaires. JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

DEPECHES

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES