Publication de la liste des inscrits pour les prochaines législatives : Ça pue la grande fraude

Ce sont des informaticiens de formation qui lancent l’alerte parce que ça pue la fraude à mille lieues. Et pour cause, cette manière de vérifier son inscription sur les listes électorales. Ils expliquent comment il est aisé de faire croire qu’il y figure alors qu’en réalité, il pourrait s’agir d’un doublon.

La liste des inscrits sur les listes électorales est publiée. Comme on le craignait, de nombreuses omissions sont constatées et le délai de recours est court. En France, le problème se présente ainsi : soit on est sur le site national et pas sur celui du consulat, soit le contraire ou alors on ne figure nulle part. Les gens se perdent un peu dans tout cela. Chacun est obligé de vérifier deux fois son inscription. Une confusion totale dans le fichier !
Il est noté une certaine légèreté dans la méthode de vérification. En fait, sur la plateforme du consulat, il faut mettre le nom de famille, les prénoms, la date de naissance (année/mois/jour) et enfin mettre le lieu de naissance. Or, plusieurs personnes peuvent très bien avoir ces mêmes éléments d’identification en commun. Supposons, plusieurs personnes peuvent s’appeler Ablaye Ndiaye, être né le 2/05/1992 à Dakar et se retrouver à Paris par exemple. Par là il faut juste comprendre, selon ces informaticiens, « qu’en informatique, il existe une base de données appelée clé primaire, qui est une sorte d’identification nationale. Un numéro unique qui identifie la personne sans ambiguïté aucune. C’est pourquoi dans ce cas précis, il fallait utiliser deux manières de vérification : le numéro d’identification nationale et le numéro de récépissé ». Beaucoup se retrouvent sur la liste nationale et pas sur celle d’ici en France. Dans ce cas, si l’on doit voter à Paris, comment faire ? Quel est finalement le site le plus fiable ? On a appris que le consul était en train de saisir le fichier sur Excel et qu’il sera accessible incessamment. Là encore, le procédé ne rassure guère.
Et, l’on ne dispose pas de beaucoup de temps pour introduire un recours. Un timing apparemment bien calculé pour pouvoir faire passer une grande fraude massive ? Rien qu’à Paris, 3 700 de personnes ne se retrouvent pas sur les listes. Ce qui fait penser à certains qu’une purge a été opérée. Ils sont convaincus qu’une fraude a été bien orchestrée par le pouvoir qui aurait eu le temps de bien choisir les bastions favorables pour procéder à un tri des électeurs. « La commission s’est en fait déplacée dans les endroits où l’APR compte le plus de militants, surtout dans la communauté Pulhar. Ils ont tenu compte de cet aspect et c’est regrettable qu’on en arrive à ça » dira un électeur qui risque de pas voter, du fait que son nom ne figure nulle part sur les listes.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES