Professeur KITANE : " Mbodji devrait s’employer à laver l’honneur de la société civile" au lieu de défendre Diack

Le Sénégal est décidément un pays de paradoxe : Mouhamadou Mbodji aurait, d’après un organe de presse, comparé les critiques contre Diack et ses complices à de l’acharnement. Dans son entendement, les Sénégalais devraient faire preuve de complaisance envers M. Diack parce que tout bonnement il est sénégalais !

Confucius a dit « l’homme de bien est impartial et vise à l’universel ; l’homme de peu, ignorant l’universel, s’enferme dans le sectaire… » : voilà qui devrait inspirer un défenseur des droits de l’Homme. L’histoire et l’expérience ont montré qu’on ne peut pas défendre un régime et les droits de l’Homme en même temps, à moins de faire dans la combine et la mystification.

M. Mbodji trouve excessives les complaintes des Sénégalais à l’endroit de Lamine Diack qui, même s’il est présumé innocent, a avoué avoir financé l’opposition (de l’époque des « Assises » et de 2012) par l’argent de la corruption des Russes ! M. Diack est certes grand, mais il reste insignifiant devant l’honneur du Sénégal et l’esprit d’une démocratie souveraine.

M. Mbodji se donne la liberté de critiquer les Sénégalais (à la limite il considère leur réaction comme une injustice à l’endroit de M. Diack), mais il ne peut pas concevoir leur droit d’exiger de M. Diack et de ses complices la lumière sur ce crime. Si les Français et les Suisses font preuve de chauvinisme pour tirer d’affaire leurs compatriotes c’est leur problème (et un défenseur des droits de l’Homme devrait le dénoncer au lieu de le donner en exemple). Mais ce que M. Mbodji ne sait pas est que nous aussi nous avons le droit de faire preuve de fair-play et de loyauté envers l’humanité qui avait fait confiance à l’un des nôtres. La meilleure façon de montrer à nos semblables d’ailleurs que nous sommes dignes de leur confiance, c’est justement de faire preuve d’esprit universel et non de chauvinisme dans cette affaire.

M. Mbodji nous conseille en filigrane d’adopter la posture des Français et des Suisses vis-à-vis de leurs compatriotes respectifs Platini et Blater, au lieu de nous encourager à persévérer dans la voie de la transparence et de la justice ! L’esprit de la justice transcende les frontières et les races, l’esprit du sport est d’abolir toute forme de posture clandestine. Si ce que Lamine Diack a avoué est vrai, il a porté un grand tort à toute la communauté des citoyens de l’univers. Et ce serait indigne de notre part de chercher à couvrir son crime par une prétendue solidarité nationaliste.

M. Mbodji prétend s’ériger en bouclier contre la corruption et la mal gouvernance, mais lorsqu’une personnalité de son goût est concernée, on doit traiter le cas avec délicatesse. N’est-ce pas le même M. Mbodji qui théorisait le concept de magnanimité envers le chef de l’État à propos de l’enrichissement illicite (la traque des biens mal acquis devrait donc l’épargner en amont comme en aval) s’il réussissait à taquer les autres ?

M. Mbodji demande à Oumar Sarr de présenter des excuses publiques au chef de l’État : pourquoi n’avait-il pas fait preuve de la même posture républicaine lorsque l’opposant Macky Sall avait accusé le régime d’alors d’avoir recruté des mercenaires pour intimider des opposants ?

Nous pensons qu’au lieu de chercher à laver à grande eau des personnes impliquées dans cette nébuleuse, M. Mbodji devrait s’employer à laver l’honneur de la société civile. La république et la démocratie sont au-dessus des contingences amicales et parentales : défendre Lamine Diack contre un prétendu acharnement des Sénégalais nous semble honnêtement relever d’une stratégie de déplacement astucieux du problème. On ne peut pas, la nuit, être un serviteur d’amitiés occultes et,0 le jour, s’ériger en prêtre illuminé de la vertu.

Alassane K. KITANE, professeur au Lycée Serigne Ahmadou Ndack Seck de Thiès




AFRIQUE-MONDE

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES