Professeur KITANE : " Mbodji devrait s’employer à laver l’honneur de la société civile" au lieu de défendre Diack

Le Sénégal est décidément un pays de paradoxe : Mouhamadou Mbodji aurait, d’après un organe de presse, comparé les critiques contre Diack et ses complices à de l’acharnement. Dans son entendement, les Sénégalais devraient faire preuve de complaisance envers M. Diack parce que tout bonnement il est sénégalais !

Confucius a dit « l’homme de bien est impartial et vise à l’universel ; l’homme de peu, ignorant l’universel, s’enferme dans le sectaire… » : voilà qui devrait inspirer un défenseur des droits de l’Homme. L’histoire et l’expérience ont montré qu’on ne peut pas défendre un régime et les droits de l’Homme en même temps, à moins de faire dans la combine et la mystification.

M. Mbodji trouve excessives les complaintes des Sénégalais à l’endroit de Lamine Diack qui, même s’il est présumé innocent, a avoué avoir financé l’opposition (de l’époque des « Assises » et de 2012) par l’argent de la corruption des Russes ! M. Diack est certes grand, mais il reste insignifiant devant l’honneur du Sénégal et l’esprit d’une démocratie souveraine.

M. Mbodji se donne la liberté de critiquer les Sénégalais (à la limite il considère leur réaction comme une injustice à l’endroit de M. Diack), mais il ne peut pas concevoir leur droit d’exiger de M. Diack et de ses complices la lumière sur ce crime. Si les Français et les Suisses font preuve de chauvinisme pour tirer d’affaire leurs compatriotes c’est leur problème (et un défenseur des droits de l’Homme devrait le dénoncer au lieu de le donner en exemple). Mais ce que M. Mbodji ne sait pas est que nous aussi nous avons le droit de faire preuve de fair-play et de loyauté envers l’humanité qui avait fait confiance à l’un des nôtres. La meilleure façon de montrer à nos semblables d’ailleurs que nous sommes dignes de leur confiance, c’est justement de faire preuve d’esprit universel et non de chauvinisme dans cette affaire.

M. Mbodji nous conseille en filigrane d’adopter la posture des Français et des Suisses vis-à-vis de leurs compatriotes respectifs Platini et Blater, au lieu de nous encourager à persévérer dans la voie de la transparence et de la justice ! L’esprit de la justice transcende les frontières et les races, l’esprit du sport est d’abolir toute forme de posture clandestine. Si ce que Lamine Diack a avoué est vrai, il a porté un grand tort à toute la communauté des citoyens de l’univers. Et ce serait indigne de notre part de chercher à couvrir son crime par une prétendue solidarité nationaliste.

M. Mbodji prétend s’ériger en bouclier contre la corruption et la mal gouvernance, mais lorsqu’une personnalité de son goût est concernée, on doit traiter le cas avec délicatesse. N’est-ce pas le même M. Mbodji qui théorisait le concept de magnanimité envers le chef de l’État à propos de l’enrichissement illicite (la traque des biens mal acquis devrait donc l’épargner en amont comme en aval) s’il réussissait à taquer les autres ?

M. Mbodji demande à Oumar Sarr de présenter des excuses publiques au chef de l’État : pourquoi n’avait-il pas fait preuve de la même posture républicaine lorsque l’opposant Macky Sall avait accusé le régime d’alors d’avoir recruté des mercenaires pour intimider des opposants ?

Nous pensons qu’au lieu de chercher à laver à grande eau des personnes impliquées dans cette nébuleuse, M. Mbodji devrait s’employer à laver l’honneur de la société civile. La république et la démocratie sont au-dessus des contingences amicales et parentales : défendre Lamine Diack contre un prétendu acharnement des Sénégalais nous semble honnêtement relever d’une stratégie de déplacement astucieux du problème. On ne peut pas, la nuit, être un serviteur d’amitiés occultes et,0 le jour, s’ériger en prêtre illuminé de la vertu.

Alassane K. KITANE, professeur au Lycée Serigne Ahmadou Ndack Seck de Thiès




AFRIQUE-MONDE

logo article

Yahya met le cap sur Malabo : le film des trois heures d’escale de l’ex-président gambien à Conakry comme si vous y étiez !

22/01/2017 par :

Il est 20 heures à l’aéroport de Conakry ce vendredi 21 janvier 2017. Un petit groupe de badauds (...)

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES