Procès Habré : Des accusations de viol qui ne figurent pas sur le Pv d’audition de Khadidja Hassan Zeydane (Documents)

Ce lundi s’est présentée au procès, une femme nommée Khadidja Hassan Zeydane, de père libyen ayant un frère devenu pilote d’avion et opérant dans un avion de chasse libyen en mission de bombardement des villes tchadiennes. L’avion abattu par les forces armées tchadiennes, le pilote libyen s’est éjecté et a été capturé par l’armée tchadienne.
Elle prétend avoir été arrêtée par Guihini Koreï, Ahmat Allatchi, Mahamat Fadil, El Djonto, Abakar Torbo, Djadda, Abba Moussa, tout ce monde pour elle seule, avec la précision importante que tous ces responsables ne sont pas dans les mêmes corps, certains sont dans l’armée, d’autres dans les services de sécurité sans compter que certains ont succédé à d’autres et donc par conséquent ne pouvaient pas être en poste au même moment.
Mais faute d’enquête qui va se préoccuper de tout cela ?
Interrogée sur la date de ces faits, elle dit ne pas savoir les situer dans le temps. Elle ajoute donc qu’on l’a arrêtée pour venir faire à manger aux soldats libyens ! Ce qui en toute logique ne tient pas la route. parfois, elle laisse échapper qu’on l’a soupçonnée d’être impliquée dans l’affaire de la fuite de certains prisonniers libyens. Elle a fait à manger pendant 15 jours. Elle prétend sans preuve aucune qu’elle a subi des sévices corporels. de la part de qui ? Elle ne cite personne dans sa déposition ci-dessus que vous pouvez consulter.
Comme chacun peut le constater, elle ne cite, en aucun cas, le Président Habré dans cette déposition faite devant les juges sénégalais de la Chambre d’instruction et les officiers de la police judiciaire .Elle ne parle pas de viol non plus. C’est à Dakar qu’elle a été retournée. C’est ainsi qu’elle a improvisé un faux témoignage pour satisfaire ses complices qui lui ont payé le billet, les frais d’hôtels et les perdium. Lisez bien sa déposition numéro 821 faite le 24 aout 2013 à 09h48 au Tchad. Venue à Dakar, Mme Khadidja Hassan modifie totalement son histoire et entre dans la nouvelle orientation définie par les Chambres africaines. Devant une impossibilité totale d’apporter des preuves crédibles pour asseoir leurs accusations, que reste t-il à M Brody ?
Il leur reste à salir un homme dont on voit bien que l’enjeu de ce procès n’est plus de prouver des crimes mais plutôt de détruire l’image d’un homme, le transformer en monstre.
Tantôt il empoisonne, tantôt il égorge, tantôt il viole, il ne reste que le cannibalisme.
Où sont les preuves de toutes ces accusations ?
Et les juges ne font aucun effort pour vérifier ces accusations, comme s’ils savaient que ces histoires ne tenaient pas la route. Il fallait donc les laisser telles quelles ou mieux les amplifier encore, sachant pertinemment l’existence d’une chaîne de complicité au sein de la chambre d’Assises. Depuis le début du procès, nous entendons trop d’insultes, de diffamations et d’accusations légères jamais prouvées. Une fois, n’est pas suffisant, le Procureur et ses adjoints vont, eux aussi, relancer les supposés plaignants pour insulter à nouveau. Vaut mieux deux fois qu’une pour que le contrat soit bien exécuté. La manifestation de la Vérité, le petit slogan de Mr KAM à la recherche de la vérité face à des témoins qui pataugent dans une haine ethnique maladive. Les méthodes de HRW sont bien connues, récemment le directeur de HRW, Mr Kenneth ROTH a été coincé par les médias arabes, car il avait balancé sur tweeter des images de tueries américaines en Irak et en Afghanistan et d’autres massacres perpétrés par les israéliens à Gaza, pour les faire passer pour des crimes commis en Syrie. Les médias arabes ont dénoncé cette intoxication, et cette désinformation, ce montage de la part du premier responsable de HRW. Il fut obligé de le reconnaître et de retirer les images. Pour finir Reed Brody vient de lever le voile sur les enjeux du procès Habré pour le Président Macky Sall. Reed Brody est la chaîne de commandement de l’affaire Habré, il a déclaré officiellement en conférence de presse en compagnie du juge Garzon : "Si Sidiki Kaba, ministre de la justice a été élu comme Président de l’Assemblée des États Parties à la CPI et si encore le Sénégal a été désigné membre non permanent du Conseil de Sécuritè des Nations Unies, c’est grâce à l’affaire Habré." C’est net et précis !




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES