Procès Habré : Des Chiffres et des Scènes.

Budget : 18 milliards = Hissein Habré coûte 18 milliards= le prix d’une vengeance
Véhicules de luxe : 500 millions
Agence de communication pour gérer la presse : 1milliard
Salaires des juges : 5-7 millions
Greffiers : 2 millions
RTS : 200 millions pour retransmission, 50 millions acompte puis rien d’où le délestage ?
Retransmission défectueuse, bugs en série, sonorisation faible. Serveur souvent inaccessible.
15 avocats pour l’accusation pris en charge par les CAE.
3 avocats d’office payés par les CAE pour une pseudo-défense. Drôle de match !
160 millions pour la direction de l’administration pénitentiaire pour la "construction" de la prison.( installations électriques et eau hors normes. Portes de Parc Lambaye, barbotage de peinture, infiltration d’eau par le sol, cour caillouteuse et non dallée : 160 millions ??)
Contrat avec la gendarmerie pour la dictature d’audience : rumeurs autour de 100 millions. Patrouilles de contrôle dans les rangs et allées des sièges dans la salle, interdiction de prendre des notes sur une tablette ou ordinateur, pourquoi ? Seule la presse du consortium peut le faire ! Avocats, juristes, consultants, étudiants ou particuliers. Shut up or get out or five months in Rebeuss !
Primes pour gardes pénitenciers : 150 mille à 250 mille par mois. Primes pour brutalités ?
Rénovation du Palais : 350 millions. Pour une salle seulement !! Audits ?
Nombres de places : 1500 places. Assiduité : moins de 100 personnes par jour en comptant tous les vigiles et vendeurs ambulants qui viennent profiter de la clim pour récupérer quelles heures de sommeil. Fiasco sur toute la ligne.
Nombres d’accréditation distribués pour médias : 250. Le 7 septembre 2015, comparution forcée du Président, et, la presse internationale quitte le safari françafricain.
Horaires africains pour les audiences, svp, reprise des audiences non respectée, après pause ou suspension c’est kif kif. 3 jours de repos pour la Tabaski. Time is money mais c’est Idriss DEBY qui paye ! S’en fout !
Ambiance dans la salle :
Reed Brody, la parade de l’obsédé : tourne et tourne, passe et frôle les zones où la famille du Président Habré s’installe. Provocation, jubilation, sort sa veste, se balade dans la salle passe devant les juges, revient, se lève, s’assoit, sort, revient, bref fait ce qui lui plait dans la jungle africaine ! La police d’audience ? C’est pour ceux qui portent les turbans ! Pauvre Afrique !
Mbacke Fall : outrancier, volontairement agressif, se veut arrogant et provoque sans arrêt le Président Habré. Digne représentant de Sidiki Kaba dans la salle et prêt à bondir sur tout propos "favorable" au Président Habré. La Sociologue qui a fait l’enquête de personnalité a littéralement été agressée par lui. La Terreur du procès
Anta Ndiaye : calme, magistrate posée, sans excès.
Youssoupha Diallo : cherche à aider dans ses interventions les plaignants, comble leurs lacunes, et n’hésite pas à expliciter la stratégie de l’accusation pour amplifier les accusations.
Mustapha Ka : parle toujours en dernier, cherche à être mesuré mais bien installé dans le jeu de Mbacké Fall.
Gauthier : avocat belge Partie civile : représente la Belgique qui l’a imposé, quel tchadien va le prendre comme avocat ? Peine à lire ses documents, somnole à moitié...à la retraite d’office !
Moudeina et Cie : médiocres et nulles comme d’habitude. Une partie des plaignants l’ont quittée pour Me Fall.
Avocats d’office pseudo - défense : Me Mounir Belal, joue avec les mots, philosophe, tourne autour du plaignant, stratégie efficace, déstabilise la personne mais sans aller jusqu’au bout, avance et recule, très ironique, excès de remerciements. Perd tous ses échanges avec le Président Kam qui vient souvent en renfort pour sortir d’affaire les plaignants coincés. Un échange de regards et pschitt ! Limites d’un avocat d’office. Phrase remarquée : "Le Président Habré n’est pas mon client, c’est un accusé que la Cour m’a demandé de défendre."
Me Mbaye Sène et Abdou Gning : des interventions en demi teinte parfois des questions gênantes et pointues pour les plaignants suivies d’échanges vifs mais l’intervention de KAM les freinent et ils lâchent la corde. Autre écueil : la non maîtrise du dossier et la non préparation de la fiche de l’audience en cours est parfois très évidente.
Président Gustave Kam Gberdoa : Beaucoup de critiques sur l’emprise de Mbacke Fall sur sa personne, épisode du neveu du Président Habré condamné à 5 mois de prison ferme a démontré un manque de self control de sa part pour gérer l’incident et ne pas se laisser embarquer par Mbacke Fall. En revanche, très vigilant pour suivre les échanges entre avocats d’office et plaignants surtout pour les tirer d’affaire à chaque épisode. Partialité affichée. Crainte que des mensonges explosent ? Sa solution, c’est le cocooning, briefing des ONG à l’évidence. Il n’a pas donné l’impression qu’il maîtrise le dossier, à aucun moment, il n’a fait une remarque en relation avec les événements. On a bien parfois l’impression d’un partage des rôles entre Mbacké Fall et lui. La hargne et la violence d’un Mbacké Fall le laissent de marbre et la façon très molle de gérer les abus du Procureur Fall prouve qu’ils sont sur la même longueur d’onde. La requête déposée par les avocats d’office sur l’absence de témoins à décharge a été reléguée à la fin des passages des plaignants.




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : les forces ouest-africaines suspendent leur intervention militaire pour une dernière tentative de médiation

20/01/2017 par :

Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de (...)

logo article

Mali : Al-Mourabitoune dévoile l’auteur de l’attaque de Gao

19/01/2017 par :

ALAKHBAR (Nouakchott)- Abdel Hadi Al-Foulani de la Katiba Al-Mourabitoune relevant d’Al-Qaïda au (...)

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

DEPECHES

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES