Procès Habré : Clash entre Reed Brody et les Avocats sénégalais de la partie civile

Reed Brody, le grand MC du procès Habré est sur les nerfs depuis quelques jours, et cela a pu se constater récemment lors d’un briefing avec tous les avocats sénégalais et tchadiens. Brody y a fait le bilan des dépositions des témoins-victimes qui se sont mal passées. Beaucoup d’énervement de la part des auditionnés, de nombreux incidents sur les faits qui ne sont pas bien relatés, des reniements des PV, des modifications dans le déroulé des faits. Autant de couacs qui expliqueraient sa mauvaise humeur.
Reed Brody s’en est pris aux avocats sénégalais de son propre camp auxquels il a reproché de perturber les témoins-victimes avec leurs questions inutiles, souvent très mal posées. "Je vous demande de ne plus intervenir, de ne plus poser de questions. Laissez Moudeina seule intervenir, car j’ai déjà préparé toutes les questions pour qu’elle les pose à l’audience. C’est elle qui prépare à l’avance les témoins. Si vous continuez ainsi, tout va s’écrouler !"
Inutile de préciser que la tension est montée d’un cran, puisque les avocats sénégalais n’ont pas apprécié l’intervention autoritaire de Reed Brody, les rabaissant au rang de béni oui-oui. Ils n’ont pas manqué de lui signifier leur désapprobation de cette intrusion dans leur travail.
En fait, le problème est justement qu’au sein de l’équipe des avocats de la partie civile, les avocats sénégalais ne sont pas mis dans la confidence des fausses histoires rajoutées, des PV refaits à Ndjaména et dénoncés par les témoins - victimes, eux- mêmes. Pour preuve, Abacar Adoum a dit clairement : "je n’ai jamais été auditionné, je ne me suis jamais rendu dans un commissariat" et quand l’avocat lui a montré son PV d’audition revêtant sa signature, il a dit "ce n’est pas ma signature !"
Reed Brody gère les témoins avec Moudeina seulement, en aparté et à huis clos. On l’a constaté lorsque Fatimé Hachim a été interrogée par Me Yaré Fall du pool des avocats des parties civiles, et qu’elle a sans équivoque annoncé : "Je ne veux pas qu’il me pose des questions, seule Moudeina doit m’en poser. "Cela sentait la consigne à plein nez. Humiliant pour Me Fall !
L’agressivité, les attaques directes, les insultes à l’endroit de l’accusé ont été relevés par les avocats sénégalais des parties civiles qui ont émis des réserves sur les directives données par le duo Moudeina -Brody aux témoins. Ils sont plus soucieux du respect des principes du procès pénal à l’égard de toutes les parties.
L’autre élément que les avocats sénégalais ont mis sur la table est la dénonciation faite par Moudeina qui a écrit une note au cabinet d’Idriss DEBY pour incriminer M Zakaria Fadoul qui a parlé de réconciliation entre tchadiens. Selon elle, Zakaria Fadoul a retourné sa veste. Et dire que Moudeina est l’avocate de sa sœur Madina Fadoul.
Dans cette phase de jugement et de tensions, les avocats sénégalais sont pris dans cette spirale de combat politique, de haine ethnique qui anime Moudeina, prête à tout pour faire avancer l’affaire avec Reed Brody. DAKARACTU



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES