Procès Habré : Clash entre Reed Brody et les Avocats sénégalais de la partie civile

Reed Brody, le grand MC du procès Habré est sur les nerfs depuis quelques jours, et cela a pu se constater récemment lors d’un briefing avec tous les avocats sénégalais et tchadiens. Brody y a fait le bilan des dépositions des témoins-victimes qui se sont mal passées. Beaucoup d’énervement de la part des auditionnés, de nombreux incidents sur les faits qui ne sont pas bien relatés, des reniements des PV, des modifications dans le déroulé des faits. Autant de couacs qui expliqueraient sa mauvaise humeur.
Reed Brody s’en est pris aux avocats sénégalais de son propre camp auxquels il a reproché de perturber les témoins-victimes avec leurs questions inutiles, souvent très mal posées. "Je vous demande de ne plus intervenir, de ne plus poser de questions. Laissez Moudeina seule intervenir, car j’ai déjà préparé toutes les questions pour qu’elle les pose à l’audience. C’est elle qui prépare à l’avance les témoins. Si vous continuez ainsi, tout va s’écrouler !"
Inutile de préciser que la tension est montée d’un cran, puisque les avocats sénégalais n’ont pas apprécié l’intervention autoritaire de Reed Brody, les rabaissant au rang de béni oui-oui. Ils n’ont pas manqué de lui signifier leur désapprobation de cette intrusion dans leur travail.
En fait, le problème est justement qu’au sein de l’équipe des avocats de la partie civile, les avocats sénégalais ne sont pas mis dans la confidence des fausses histoires rajoutées, des PV refaits à Ndjaména et dénoncés par les témoins - victimes, eux- mêmes. Pour preuve, Abacar Adoum a dit clairement : "je n’ai jamais été auditionné, je ne me suis jamais rendu dans un commissariat" et quand l’avocat lui a montré son PV d’audition revêtant sa signature, il a dit "ce n’est pas ma signature !"
Reed Brody gère les témoins avec Moudeina seulement, en aparté et à huis clos. On l’a constaté lorsque Fatimé Hachim a été interrogée par Me Yaré Fall du pool des avocats des parties civiles, et qu’elle a sans équivoque annoncé : "Je ne veux pas qu’il me pose des questions, seule Moudeina doit m’en poser. "Cela sentait la consigne à plein nez. Humiliant pour Me Fall !
L’agressivité, les attaques directes, les insultes à l’endroit de l’accusé ont été relevés par les avocats sénégalais des parties civiles qui ont émis des réserves sur les directives données par le duo Moudeina -Brody aux témoins. Ils sont plus soucieux du respect des principes du procès pénal à l’égard de toutes les parties.
L’autre élément que les avocats sénégalais ont mis sur la table est la dénonciation faite par Moudeina qui a écrit une note au cabinet d’Idriss DEBY pour incriminer M Zakaria Fadoul qui a parlé de réconciliation entre tchadiens. Selon elle, Zakaria Fadoul a retourné sa veste. Et dire que Moudeina est l’avocate de sa sœur Madina Fadoul.
Dans cette phase de jugement et de tensions, les avocats sénégalais sont pris dans cette spirale de combat politique, de haine ethnique qui anime Moudeina, prête à tout pour faire avancer l’affaire avec Reed Brody. DAKARACTU




AFRIQUE-MONDE

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

logo article

Infographie : comment se porte le commerce des armes en Afrique ?

21/02/2017 par :

Selon les données du Stockholm International Peace Research Institute (Sipri) portant sur ces (...)

logo article

Bénin : l’Etat récupère ses hôtels

21/02/2017 par :

Le gouvernement béninois a prononcé ce mercredi 16 février, la résolution des conventions de (...)

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

DEPECHES

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES