Procès HABRE : Gustave Kam, Président de la Chambre Africaine confie au Président Burkinabé : "Ma mission est accomplie !"

Après la lecture du verdict, le Président Kam de la Chambre d’assises s’est envolé pour le Burkina Faso. Le 21 juin 2016, il a été reçu par le Président du Burkina Faso M. Kabore.
A sa sortie d’audience, le Président Kam a expliqué, être venu rendre compte au Président Kaboré de sa mission, qu’il considère comme désormais accomplie.
Ces propos très équivoques du Président de la Chambre extraordinaire d’assises suscite beaucoup d’interrogations.
Tout d’abord, il est très étonnant de voir le Président de la Chambre d’assises extraordinaire aller rendre compte de sa mission au Président du Burkuna Faso. En quoi celui-ci est-il concerné par le Procès Habré ?
Ensuite, voilà donc le juge d’une juridiction soit-disant internationale, choisi après un appel d’offres international, selon la légende de HRW, et dévoilé à l’opinion internationale comme tel, qui trouve la nécessité pour ne pas dire l’obligation d’aller rendre compte au Président du Burkina Faso, son pays d’origine, sitôt le verdict lu et alors même qu’à ce jour, l’arrêt n’a toujours pas été rédigé et livré aux différentes parties.
Le Président du Burkina a-t-il été utilisé pour confier une mission à Kam Gberdoa, ce qui expliquerait pourquoi, il se soit précipité pour lui rendre compte, une fois le travail accompli ?

En outre, quelle consternation d’entendre le Président de la Chambre extraordinaire d’assises parler de "mission accomplie" ?
Mission accomplie ? Cela laisse supposer l’existence d’un contrat à exécuter, et M. Gberdoa Kam a, en quelque sorte, levé le voile sur le sens de sa mission.

Après avoir lu un verdict condamnant à perpétuité le Président Habré, le juge Gberdoa Kam a estimé sa mission accomplie et est allé même recevoir des félicitations. Comment le comprendre alors que le processus judiciaire n’est pas fini ?
Gustave Gberdoa Kam, par son attitude, a signifié clairement que la procédure judiciaire à venir ne pouvait remettre en cause les choses, la messe étant dite et la mission accomplie. Il en sait quelque chose lui qui a déjà entamé sa tournée, commencée, il est vrai par Bruxelles, quelques jours avant le verdict, et bouclée avec son compte rendu à la présidence burkinabé.
Gberdao Kam ne peut raisonnablement aller chercher des félicitations, si l’appel prévu et réglementé par les différents acteurs-bailleurs-commanditaires du procès pouvait bouleverser les choses, comme on est en droit d’espérer dans tout processus judiciaire normal. C’est parce qu’il sait parfaitement que tout n’est que sinistre comédie, qu’il a - sans attendre la fin réelle de sa mission,officiellement, annoncée pour le 31 juillet 2016, après la décision sur l’action civile- fait cette sortie. Sans s’arrêter sur des détails, dans la mesure où la mission essentielle à savoir la condamnation à la peine de perpétuité est bouclée, il est allé informer et récolter les fruits promis.
Force est de constater que plus personne dans ce tribunal de la honte n’a peur de se compromettre. Jour après jour, les scandales éclatent et les éclaboussent à tour de rôle.



AFRIQUE-MONDE

logo article

Législatives allemandes : un député noir en lutte contre le racisme

19/09/2017 par :

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans une (...)

logo article

Présidentielle au Cameroun : Christopher Fomunyoh enfin dans l’arène ??

19/09/2017 par :

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du Nord-Ouest (...)

logo article

En Algérie et dans le reste du Maghreb, des tabous freinent le don d’organes

19/09/2017 par :

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de dialyse, (...)

logo article

Le geste gênant de Donald Trump envers Melania

18/09/2017 par :

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son épouse Melania (...)

logo article

Gangstérisme à Kédougou, trois attaques armées en trois jours

18/09/2017 par :

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques armées (...)

logo article

Sénégal : le mouvement anti-franc CFA de retour dans la rue

18/09/2017 par :

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs villes (...)

logo article

Fatick : un homme de 87 ans meurt par pendaison

18/09/2017 par :

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris l’APS de (...)

logo article

Une ministre se déguise pour démasquer des corrompus

18/09/2017 par :

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en patiente pour (...)

logo article

Une double attaque dans le sud de l’Irak atteint 50 morts

14/09/2017 par :

Au moins 50 personnes, dont des Iraniens, ont été tuées jeudi dans une double attaque près de (...)

logo article

Rohingyas : Aung San Suu Kyi va enfin s’exprimer

14/09/2017 par :

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi souhaite finalement s’exprimer devant la nation sur (...)

logo article

Raila Odinga : « La communauté internationale doit s’impliquer, sinon le Kenya va glisser vers une grave crise »

12/09/2017 par :

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, Raila Odinga, candidat de l’opposition à la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES