Présidentielle au Niger : quinze candidatures validées, dont celle de Hama Amadou

La Cour constitutionnelle du Niger a validé 15 candidatures pour la présidentielle du 21 février, dont celle de l’opposant Hama Amadou, écroué depuis près de deux mois pour un trafic présumé de bébés, a annoncé samedi le ministère de l’Intérieur.

Dans un arrêt, la Cour a déclaré « éligibles » 15 candidats, a déclaré le ministre de l’Intérieur Hassoumi Massaoudou lors d’un point presse. « Hama Amadou du Mouvement démocratique nigérien » (Moden) figure sur la liste lue par le ministre.

En début de semaine, le ministère avait transmis 16 candidatures à la Cour, selon la presse locale.

Les candidatures des grandes personnalités ont toutes été retenues.

Le président sortant Mahamadou Issoufou, élu en 2011, le chef de file de l’opposition Seïni Oumarou et l’ancien président Mahamane Ousmane sont en lice pour la présidentielle, de même que l’ancien ministre du Plan Amadou Boubacar Cissé dit « ABC », l’ex-Premier ministre Cheiffou Amadou ou Abdou Labo, ex-ministre de l’Agriculture.

Seul Abdoul-Karim Bakasso, chef d’un petit parti, a été déclaré « inéligible », a souligné M. Massaoudou.

Son dossier a été rejeté pour « défaut de certificat médical », a expliqué à l’AFP Ousseïni Salatou, le porte-parole de l’opposition, qui a obtenu une copie de l’arrêt de la Cour constitutionnelle.

« En dehors de M. Bakasso, tous les candidats de l’opposition sont retenus, y compris Hama Amadou », a résumé Ousseïni Salatou.

Hama Amadou, l’ex-président du Parlement, qui avait permis l’élection de Mahamadou Issoufou au second tour de la présidentielle de 2011, a été emprisonné le 14 novembre dès sa descente d’avion lors de son retour au pays après un an d’exil volontaire en France.

Marche de l’opposition dimanche

Considéré comme le plus farouche opposant au président Issoufou, il est accusé d’être impliqué dans une affaire de trafic de bébés avec le Nigeria qui empoisonne l’atmosphère.

Le pouvoir parle d’un « dossier de droit commun » mais lui-même clame son innocence et crie au procès « politique » destiné à l’écarter de la présidentielle.

La justice nigérienne doit se prononcer le 11 janvier sur une nouvelle demande de liberté provisoire de M. Amadou.

A un mois et demi de la présidentielle, le climat politique est tendu au Niger.

L’opposition a programmé dimanche une marche-meeting à Niamey pour « dénoncer des « arrestations arbitraires » de « plusieurs de ses militants » et réclamer « l’accès équitable aux médias publics » ainsi que des « élections transparentes », selon Ousseïni Salatou.

L’opposition a aussi souvent accusé le pouvoir de tenter de diviser les partis n’appartenant pas à la majorité.

Les très influents chefs traditionnels du Niger ont notamment exprimé vendredi leur « préoccupation » face au climat politique « délétère » et appelé les hommes politiques à « plus de retenue ».

Mi-décembre, le président Issoufou a affirmé qu’une tentative de coup d’État avait été déjouée, justifiant une vague d’arrestation de militaires.

La campagne électorale doit débuter le 30 janvier pour s’achever la veille du scrutin présidentiel qui est couplé à des législatives. JEUNE AFRIQUE



AFRIQUE-MONDE

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

logo article

ACTUALITE : Entretien de Bachar el-Assad avec Europe1 et TF1

15/03/2017 par :

Fabien Namias : Bonjour M. le Président. Bachar el-Assad : Bonjour. Fabien Namias : Une (...)

logo article

« L’ART DE LA GUERRE » : Bruxelles prolongera-t-il la stratégie nucléaire du Pentagone ?

15/03/2017 par :

Dans le cas où l’administration Trump respecterait le Traité de non-prolifération, elle retirerait (...)

logo article

Tunisie : un policier tué dans une attaque jihadiste à Kebili

13/03/2017 par :

Un policier tunisien a été tué et un autre blessé dans une attaque terroriste nocturne contre une (...)

logo article

Maroc : les ambassadeurs économiques de Mohammed VI en Afrique

10/03/2017 par :

Ils accompagnent le roi Mohammed VI dans ses voyages à travers le continent pour signer des (...)

logo article

RD Congo : évincé du Rassemblement, Katebe Katoto conteste la sanction

07/03/2017 par :

Raphaël Katebe Katoto a été définitivement radié mardi du regroupement politique Alternance pour la (...)

logo article

Côte d’Ivoire : les syndicats de la fonction publique pourraient appeler à la reprise de la grève

06/03/2017 par :

Après avoir suspendu le 27 janvier leur mouvement social pour une durée d’un mois, les syndicats (...)

logo article

ACTUALITE : Interview avec Dr. Ramdani Fatima Zohra, Lauréate du Prix Mandela du Leadership Féminin 2016

02/03/2017 par :

Le jeudi, 22 décembre 2016, Dr. Ramdani Fatima Zohra a été désignée Lauréate du « Prix Mandela du (...)

logo article

FRANCE : Bientôt inculpé, Fillon reste candidat à l’élection

01/03/2017 par :

Le candidat de la droite à la présidentielle française François Fillon a confirmé mercredi qu’il a (...)

logo article

En intégrant le Maroc, la CEDEAO deviendrait la 16e puissance mondiale devant la Turquie

26/02/2017 par :

(Agence Ecofin) - Le Maroc a présenté à Ellen Johnson Sirleaf, présidente en exercice de la CEDEAO, (...)

DEPECHES

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

21 février 2017

FRANCE : Le siège du Front national à Nanterre a été perquisitionné, lundi, pour la seconde fois dans le cadre de l’affaire des soupçons d’emplois fictifs d’assistants au Parlement européen, a annoncé le FN, dénonçant "une opération médiatique".

21 février 2017

USA : Donald Trump a annoncé, lundi, la nomination du général H.R. McMaster comme nouveau conseiller à la sécurité nationale, en remplacement de Michael Flynn, au terme d’une difficile recherche qui a tenu Washington en haleine.

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES