Présidentielle au Niger : l’opposant Hama Amadou participera bien au second tour

Hama Amadou, écroué depuis novembre à la prison de Filingué dans une affaire de trafic présumé d’enfants, participera bien au second tour de l’élection présidentielle nigérienne du 20 mars face au président sortant Mahamadou Issoufou, a annoncé jeudi un de ses avocats.

Une déclaration venue éclaircir la confusion entourant la stratégie de la coalition de l’opposition (COPA) et sa participation ou non au second tour. Après avoir contesté les résultats du premier tour, la COPA avait déclaré mardi 08 mars « suspendre sa participation au processus électoral en cours » avant le second tour, prévu le 20 mars.

« Hama est bien partant pour l’élection »
« La COPA a juste dit qu’elle suspend sa participation au processus, mais Hama est bien partant pour l’élection », a précisé Me Mossi Boubacar. « Hama n’a pas dit qu’il va se désister », a encore insisté l’avocat, réagissant également aux propos du président de la Commission électorale nationale indépendante du Niger (Ceni).

Jeudi 10 mars, le président de la Ceni, Boubé Ibrahim, a en effet dit sa « détermination » à organiser le second tour du scrutin même en cas de « retrait » de Hama Amadou. « Rien ne va perturber » la tenue du second tour qui « aura bel et bien lieu à la date prévue », a ajouté Boubé Ibrahim.

En campagne depuis Filingué
« Du fond de sa cellule, quelle campagne Hama peut-il battre ? C’est le challenger qui est empêché de monter sur le ring », a déploré son avocat. « Pendant ce temps, Issoufou sillonne le pays en avion et tient partout des meetings escorté par une armada de force de l’ordre », a-t-il souligné, dénonçant « une rupture d’égalité, d’équité et de chance » pour son client, qui mène campagne depuis sa cellule, sans pouvoir s’adresser publiquement à ses partisans.

Conformément à une alliance signée avant le premier tour, la COPA 2016, qui comprend les principaux opposants, s’est unie autour d’Hama Amadou, qui a obtenu 17,73% des suffrages, lors du premier tour contre 48,43% pour le président sortant Mahamadou Issoufou, frôlant ainsi la victoire.

« Ils ne peuvent pas gagner »
La COPA, qui s’était montrée très critique du 1er tour, accusant le régime de « fraude », a notamment justifié le boycott par l’absence de « proclamation officielle » des résultats du 1er tour du 21 février, le non-respect de la durée de la campagne électorale et « l’iniquité de traitement entre les deux candidats ».

« Ils (les opposants) se retirent parce qu’ils ne peuvent pas gagner. C’est désolant (…) À vrai dire, cela ne nous surprend pas. Les principaux candidats significatifs se sont ralliés à M. Issoufou« , avait réagi mardi le ministre de l’Intérieur Hassoumi Massaoudou, un proche du président Issoufou. JEUNE AFRIQUE




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES