Présidentielle au Gabon : Un pays dans l’attente du dénouement

Au Gabon, les Gabonais sont dans l’attente du dénouement pour savoir qui, du principal candidat de l’opposition, Jean Ping, ou du président sortant, Ali Bongo Odimba, a remporté l’élection présidentielle du samedi 27 août. Alors que le résultat de cette présidentielle ne sera pas connu avant mardi, le camp d’Ali Bongo se dit confiant, tout comme celui de son rival Jean Ping. Les électeurs ont choisi parmi dix candidats mais ce scrutin à un seul tour est largement dominé par ces deux poids lourds.
L’heure est maintenant à la compilation et à la centralisation des résultats. Les deux camps se disent confiants pour leur candidat et l’opposition parle même d’une avance claire et évidente pour Jean Ping, à 7 heures, ce dimanche matin, après constat des résultats dans environ un tiers des bureaux.

Ces chiffres ont été collectés par les militants de l’opposition, bien entendu. Le porte-parole du camp Ping, Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi, explique que chaque représentant de l’opposition obtient une copie des procès-verbaux et que ces documents sont rassemblés dans vingt postes de saisie, connectés à un système central, via un réseau satellite, et cela afin de transmettre les chiffres au quartier général (QG) de Libreville.

Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi juge son système crédible et rigoureux. Il ne voit pas pourquoi, étant donné que les dépouillements sont publics, l’opposition ne pourrait pas diffuser ces statistiques.

Du côté de l’Intérieur, on appelle à la prudence. Une source au ministère reconnaît que les candidats ont les résultats avant la Commission électorale nationale et permanente (Cénap) mais que cette dernière est la seule instance à annoncer les chiffres finaux.

Ne pas semer le trouble et le doute

Cette même source estime par ailleurs que la diffusion de statistiques intermédiaires pourrait semer le trouble et le doute.

Côté pouvoir enfin, le porte-parole d’Ali Bongo, Alain-Claude Billie By Nze, parle d’une tendance inverse, avec de l’avance pour le président et précise même que rien ne pourra inverser cette courbe. Il ne donne pas de chiffres, disant vouloir attendre l’annonce officielle de la Commission. Il accuse, en tout cas, l’opposition de jouer un jeu dangereux, de manipuler les résultats et de préparer la contestation électorale.

Et sans attendre les résultats officiels, l’un des candidats, l’ancien ministre Pierre-Claver Maganga Moussavou estime, quant à lui, que les tendances sont claires et adresse des félicitations à Jean Ping qui, selon lui, a bien été élu. Il invite également les Gabonais à garder leur calme. RFI




AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La Gambie suspendue à l’investiture d’Adama Barrow

19/01/2017 par :

La Gambie est suspendue à la cérémonie d’investiture du président élu, Adama Barrow, prévue ce jeudi (...)

logo article

AFRIQUE : Des troupes sénégalaises "prêtes à intervenir" à la frontière gambienne

18/01/2017 par :

Des troupes sénégalaises sont positionnées à la frontière gambienne et se disent prêtes à intervenir (...)

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES