Pourquoi Daouda Diallo proclame-t-il des résultats ? : Que cache une telle précipitation ?

Le ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo a proclamé 24 heures avant les résultats du Référendum. Alors que la Commission Nationale de Recensement de votes que dirige le juge Demba Kandji ne s’est pas encore prononcé. Que cache la précipitation du ministre ?

Le référendum 2016 a vécu avec son lot de contraintes et de contradictions. Le ministre de l’ intérieur , responsable Apr dans le département de Podor y a joué un rôle que bon nombre d’acteurs n’ arrivent pas encore à décrypter de manière nette. Il est vrai qu’ il est l’organisateur des élections. Mais cela selon des spécialistes, ne lui donne aucunement le droit de proclamer des résultats avant la Commission Nationale de Recensement des votes que dirige le juge Demba Kandji. Ce qui s’est passé mardi derier nous incite à dresser un faisceau d’interrogations : Que cherchait Abdoulaye Daouda Diallo ? Visait –il à influencer les membres de la Commmission Nationale de Recensement des votes dans la direction souhaitée ? Dans tous les cas, le ministre d ‘ Etat Mbaye Ndiaye qui fut ancien minitre de l’ intérieur et ancien chargé des élections du Pds, connu pour sa maîtrise de la chose électorale avoue sur les ondes qu’ il ne comprend pas cette sortie du ministre de l’ Intérieiur. Cette inquiétude semble trouver un écho favorable du côté des libéraux qui déclarent à l’issue de leur comité Directeur du 23 mars 2016 ceci : « Le ministre de l’intérieur qui proclame illégalement les résultats aux lieux et place de la commission nationale de recensement et qui a décidé de « kidnapper » le fichier électoral au profit de son parti, en prenant soin, entre autres, d’en extraire des milliers de citoyens privés ainsi de leurs droits est totalement discrédité pour organiser quelque scrutin que ce soit ». Selon toujours les libéraux : « le Parti Démocratique Sénégalais (PDS), qui a décidé de publier un livre blanc sur les manquements, irrégularités et fraudes, récuse le ministre de l’intérieur et exige que désormais l’organisation des élections soit confiée à une personnalité consensuelle dont la neutralité est avérée ». Du côté de Kaolack, les représentants du camp du « Non » soutiennent qu’ils ont été exclus de la dernière phase du processus électoral. A les en croire, les résultats qu’ils détiennent par devers eux, sont différents de ceux proclamés par la suite. Ce sentiment semble partagé par le Président du Cercle des Soufis, Fallou Dieng qui tout en dénonçant des fraudes, exige la démission du ministre de l’Intérieur.
La conférence du ministre de l’intérieur sur les résultats du référendum continue de susciter le débat. Des zones d’ombre persistent dans ce processus électoral lié à cette consultation. En effet, le Directeur des élections qui devait être au premier plan, semble invisible. Il s’y ajoute que la Cena n’a pas cru opportun de signifier au ministre de l’intérieur qu’il ne lui incombe pas de proclamer des résultats. Son job, c’est d’organiser des élections en toute responsabilité et à équidistance des acteurs. Ce référendum a révélé des dysfonctionnements qui laissent perplexes bon nombre d ‘entre nous. Ceci a fait que plus de 200 000 Sénégalais n’ont pas pu s’acquitter de leur devoir citoyen : voter. Les acteurs politiques et ceux de la société civile semblent rejeter le ministre Abdoulaye Diallo qui selon eux « n’a pas fait preuve de neutralité et se comporte comme un responsable de l’Apr et non comme un ministre de la République ».

Mademba Ramata DIA



AFRIQUE-MONDE

logo article

Le "New York Times" a recensé tous les mensonges de Trump (et ils sont nombreux)

24/06/2017 par :

DONALD TRUMP - Cette compilation fait froid dans le dos. Deux journalistes américains du New (...)

logo article

Les musulmans de France fêteront la fin du ramadan dimanche

24/06/2017 par :

Les musulmans de France fêteront dimanche l’Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne qui marque (...)

logo article

Ghana : fin des privilèges diplomatiques pour les anciens présidents

24/06/2017 par :

Ce changement de traitement concerne non seulement les anciens chefs d’Etat mais aussi les (...)

logo article

Soudan du Sud : la fête de l’indépendance annulée

24/06/2017 par :

Comme en 2016, la fête nationale ne sera pas célébrée cette année. Le gouvernement sud-soudanais a (...)

logo article

Ryad déjoue une attaque d’envergure contre le premier lieu saint de l’islam

24/06/2017 par :

L’Arabie saoudite a annoncé avoir déjoué un attentat d’envergure contre la Grande mosquée de La (...)

logo article

Jammeh retourne en Gambie

20/06/2017 par :

En Exil en Guinée Equatoriale, Yaya Jammeh n’oublie pas, pour autant, la Gambie. Par le biais (...)

logo article

Zeinab demande le divorce à Jammeh

20/06/2017 par :

Zeinab Suma aurait officiellement demandé le divorce à Yaya Jammeh. L’ex première dame, que les (...)

logo article

Gambie : Un Sénégalais arrêté pour 2 meurtres, 4 viols et 4 incendies

20/06/2017 par :

Dix chefs d’accusations pèsent sur la tête d’un Sénégalais, dont l’identité n’a pas été révélée, en (...)

logo article

Texas : Une Sénégalaise battue à mort par son époux ivoirien

20/06/2017 par :

L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 ans, un (...)

logo article

Aboubacry Ba nommé Dg d’un groupe de presse à Conakry

20/06/2017 par :

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du groupe (...)

logo article

9 morts : Bilan définitif de l’attaque de Bamako

20/06/2017 par :

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, dans la (...)

DEPECHES

18 juin 2017

Trump tweets : "Je suis enquêté pour avoir tiré le directeur du FBI par l’homme qui m’a dit de déclencher le directeur du FBI. Chasse aux sorcières !"

18 juin 2017

Le Chili bat le Cameroun pour son premier match en Coupe des Confédérations

19 mai 2017

VIOLENT ACCIDENT SUR L’AUTOROUTE : PAS DE MORT ; QUE DES DÉGÂTS MATÉRIELS IMPORTANTS

3 mai 2017

Sénégal : Khalifa Sall et ses co-détenus restent en prison

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES