Pourquoi Daouda Diallo proclame-t-il des résultats ? : Que cache une telle précipitation ?

Le ministre de l’intérieur Abdoulaye Daouda Diallo a proclamé 24 heures avant les résultats du Référendum. Alors que la Commission Nationale de Recensement de votes que dirige le juge Demba Kandji ne s’est pas encore prononcé. Que cache la précipitation du ministre ?

Le référendum 2016 a vécu avec son lot de contraintes et de contradictions. Le ministre de l’ intérieur , responsable Apr dans le département de Podor y a joué un rôle que bon nombre d’acteurs n’ arrivent pas encore à décrypter de manière nette. Il est vrai qu’ il est l’organisateur des élections. Mais cela selon des spécialistes, ne lui donne aucunement le droit de proclamer des résultats avant la Commission Nationale de Recensement des votes que dirige le juge Demba Kandji. Ce qui s’est passé mardi derier nous incite à dresser un faisceau d’interrogations : Que cherchait Abdoulaye Daouda Diallo ? Visait –il à influencer les membres de la Commmission Nationale de Recensement des votes dans la direction souhaitée ? Dans tous les cas, le ministre d ‘ Etat Mbaye Ndiaye qui fut ancien minitre de l’ intérieur et ancien chargé des élections du Pds, connu pour sa maîtrise de la chose électorale avoue sur les ondes qu’ il ne comprend pas cette sortie du ministre de l’ Intérieiur. Cette inquiétude semble trouver un écho favorable du côté des libéraux qui déclarent à l’issue de leur comité Directeur du 23 mars 2016 ceci : « Le ministre de l’intérieur qui proclame illégalement les résultats aux lieux et place de la commission nationale de recensement et qui a décidé de « kidnapper » le fichier électoral au profit de son parti, en prenant soin, entre autres, d’en extraire des milliers de citoyens privés ainsi de leurs droits est totalement discrédité pour organiser quelque scrutin que ce soit ». Selon toujours les libéraux : « le Parti Démocratique Sénégalais (PDS), qui a décidé de publier un livre blanc sur les manquements, irrégularités et fraudes, récuse le ministre de l’intérieur et exige que désormais l’organisation des élections soit confiée à une personnalité consensuelle dont la neutralité est avérée ». Du côté de Kaolack, les représentants du camp du « Non » soutiennent qu’ils ont été exclus de la dernière phase du processus électoral. A les en croire, les résultats qu’ils détiennent par devers eux, sont différents de ceux proclamés par la suite. Ce sentiment semble partagé par le Président du Cercle des Soufis, Fallou Dieng qui tout en dénonçant des fraudes, exige la démission du ministre de l’Intérieur.
La conférence du ministre de l’intérieur sur les résultats du référendum continue de susciter le débat. Des zones d’ombre persistent dans ce processus électoral lié à cette consultation. En effet, le Directeur des élections qui devait être au premier plan, semble invisible. Il s’y ajoute que la Cena n’a pas cru opportun de signifier au ministre de l’intérieur qu’il ne lui incombe pas de proclamer des résultats. Son job, c’est d’organiser des élections en toute responsabilité et à équidistance des acteurs. Ce référendum a révélé des dysfonctionnements qui laissent perplexes bon nombre d ‘entre nous. Ceci a fait que plus de 200 000 Sénégalais n’ont pas pu s’acquitter de leur devoir citoyen : voter. Les acteurs politiques et ceux de la société civile semblent rejeter le ministre Abdoulaye Diallo qui selon eux « n’a pas fait preuve de neutralité et se comporte comme un responsable de l’Apr et non comme un ministre de la République ».

Mademba Ramata DIA



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES