"Panama papers" : la Société Générale perquisitionnée

Une perquisition a eu lieu mardi au siège de la Société Générale, l’une des banques épinglées par les révélations des "Panama papers". Selon Le Monde, le groupe aurait ouvert près de 1 000 sociétés offshore.

La Société Générale, mise en cause dans les "Panama papers", va devoir rendre des comptes. Le siège du groupe épinglé pour avoir ouvert près de 1 000 sociétés offshore via le cabinet d’avocat panaméen Mossack Fonseca a été perquisitionné par les enquêteurs de l’Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (OCLCIFF), a indiqué à l’AFP une source judiciaire. Cette source a confirmé une information du Journal du Dimanche (JDD). "Des documents, notamment informatiques, ont été saisis", a-t-elle indiqué.

>> À lire sur France 24 : "Dans les coulisses des ’Panama papers’ à Washington"

"La suite est simple, explique un avocat fiscaliste dans le JDD. Une fois que le fisc aura les comptes bancaires liés aux sociétés offshore, il regardera quel a été le niveau de dépôt le plus important de ces 10 dernières années. Et il réclamera 60 % de ce plus gros montant."

Cette perquisition est intervenue dans le cadre de l’enquête préliminaire ouverte par le Parquet national financier pour "blanchiment de fraudes fiscales aggravées" le 4 avril, le lendemain des premières révélations sur cette affaire d’évasion fiscale à l’échelle mondiale.

Selon Le Monde, qui a par ailleurs dévoilé samedi une quinzaine de grandes fortunes françaises liées à des sociétés offshore, la Société Générale est la quatrième banque derrière HSBC, UBS, et Credit Suisse à avoir eu le plus recours à Mossack Fonseca : elle aurait créé 979 sociétés offshore, via le cabinet d’avocats panaméens, pour le compte de clients.

La société générale sous le feu des critiques

Le groupe français assure de son côté que seules quelques dizaines d’entre elles sont encore en activité et qu’elles sont gérées de façon "totalement transparente".

Problème : en 2012, devant la commission d’enquête sénatoriale sur l’évasion de capitaux, son directeur général, Frédéric Oudéa, avait déclaré sous serment que la banque avait fermé ses implantations dans les pays figurant sur la liste grise des paradis fiscaux, ainsi que dans les États jugés non coopératifs… comme le Panama.

Le sénateur LR Philippe Dominati, ex-président de cette commission d’enquête, a souhaité jeudi que Frédéric Oudéa soit de nouveau auditionné.

Quant au régulateur des banques françaises, il leur a demandé des informations "complémentaires" concernant leurs activités dans les paradis fiscaux.

Depuis la publication des "Panama papers", la Société Générale est sous le feu des critiques.

Son ex-trader Jérôme Kerviel, avec qui elle s’affronte sur le terrain judiciaire depuis plusieurs années, l’a ainsi taxée de "multirécidiviste des infractions", tandis que le dirigeant du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon a estimé que ses dirigeants étaient des "menteurs" qui devaient "être châtiés".

La banque a annoncé qu’elle allait engager des poursuites en diffamation contre les deux hommes et contre l’avocat de Jérôme Kerviel, Me David Koubbi.

Avec AFP



AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : La RDC suspend sa coopération militaire avec la Belgique

13/04/2017 par :

Kinshasa a décidé de suspendre sa coopération militaire avec Bruxelles, a déclaré le ministère (...)

logo article

Abidjan accueille la réunion biannuelle de la zone Franc CFA

12/04/2017 par :

Abidjan sera la capitale de la zone Francs CFA ces 13 et 14 avril. La capitale économique (...)

logo article

Gambie : Jammeh, Coumba Gawlo et les milliers de dollars

12/04/2017 par :

Les services de sécurité de la Gambie ont exhumé 27 corps, selon les informations de Oumar (...)

logo article

Famine en Afrique : l’ ONU alerte sur le risque d’un nombre de morts « massif »

12/04/2017 par :

Le Haut-commissariat de l’ONU pour les réfugiés tire la sonnette d’alarme. Le nombre de morts (...)

logo article

Mali : un nouveau gouvernement de 35 membres formé

12/04/2017 par :

Le nouveau Premier ministre malien Abdoulaye Idrissa Maiga a formé son gouvernent ce mardi, fort (...)

logo article

Zambie : arrestation pour trahison du chef de l’opposition

12/04/2017 par :

Hakainde Hichilema, le chef de l’opposition zambienne, a été arrêté ce mardi 11 avril par la police (...)

logo article

France-Afrique : à l’Élysée, François Hollande soigne son héritage africain

11/04/2017 par :

En moins de deux semaines, du 31 mars au 14 avril, François Hollande a reçu (et va recevoir) (...)

logo article

Côte d’Ivoire : la vice-présidence de Daniel Kablan Duncan, retraite dorée ou tremplin politique ?

10/04/2017 par :

Mi-janvier, Daniel Kablan Duncan quittait la primature pour la vice-présidence, un poste aux (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Simone Gbagbo acquittée de crime contre l’Humanité et de crime de guerre

29/03/2017 par :

Simone Gbagbo, jugée depuis mai 2016 pour des faits de crime contre l’Humanité et de crime de (...)

logo article

Maroc : Saadeddine El Othmani parvient à former sa coalition

26/03/2017 par :

Fin du blocage politique ! Le nouveau chef de gouvernement a annoncé samedi une nouvelle (...)

logo article

CPI : Jean-Pierre Bemba condamné à un an de prison pour subornation de témoins

22/03/2017 par :

L’ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba, reconnu coupable par la Cour pénale (...)

DEPECHES

12 avril 2017

Un élève de Limamoulaye kidnappé et tué

10 avril 2017

RDC : les manifestations de l’opposition prévues ce lundi interdites par la police

10 avril 2017

Égypte : le président al-Sissi déclare l’état d’urgence pour trois mois après les attentats de l’EI contre des Coptes

28 mars 2017

DERNIERE MINUTE : Le Juge vient d’accorder une liberté provisoire au Maire de la Médina Bamba FALL et Cie

7 mars 2017

AUDITION DE KHALIFA SALL : Le DAF Mbaye Touré finalement placé sous mandat de dépôt

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES