PROCES HISSEIN HABRE : Toujours pas de preuve...

Chronique d’injustice, Jour 16

Toujours pas de preuves…

La litanie des mensonges se poursuit devant des Juges qui de plus en plus ostensiblement campent dans les territoires de l’accusation. Fatime Tomle, épouse d’un leader rebelle, qui avait accueilli dans sa maison Maldom, l’un des principaux chefs militaires d’une des rébellions contre le régime du Président Habré, avec vingt de ses affidés, et qui se plaint de son exécution..aucun témoin, aucun acteur, aucun lieu……aucune détention….aucune fiche…elle dira cependant que son mari avait pour le compte du Président Habré dès le début de l’année 1987 entrepris pour le compte du Président une mission de médiation confirmant ainsi le positionnement du Président dans ses efforts de réconciliation nationale. Encore une audition téléguidée en vue d’asseoir la thématique d’une répression prétendue des Hadjaraï quand il s’est agi en fait d’une réponse militaire et sécuritaire apportée contre une rébellion financée par les libyens. On en saura pas plus, impossibilité de prouver, de chiffrer, d’identifier, de localiser, parce que pas d’enquête ; un défilé qui à défaut d’enquête ne remplit pas le schéma inventé par l’accusation d’un crime de masse systématique. Là encore aucune preuve de la participation du Président.

Monsieur KAM manifeste ses opinions sur la culpabilité….

Awada Ali, lui aussi arrêté pour avoir été lié à la rébellion….là encore aucune fiche produite…mais lui aussi manifestement, ce qu’il dit ne convient à personne….voilà un homme qui prétend avoir été frappé, à qui le Président Kam demande ce qu’il a subi comme torture ! c’est donc un fait affirmé par le magistrat lui-même…..c’est étrange, pas un mot dans sa déclaration initiale devant la Chambre sur les tortures subies…..alors que devant les policiers tchadiens, celui-ci avait indiqué avoir reçu des décharges électriques…trou de mémoire ou « bourrage » de déclaration par les services tchadiens…en tout cas récusation d’un magistrat qui prend parti !! Silence des avocats d’office..puis voilà un homme qui aurait été en cellule avec quatre personnes….ouh là c’est pas assez….Ca convient pas ; d’autres ont parlé de 700….

Faut-il s’étonner de ces personnes racontent n’importe quoi ? Choisis par les ONG en accord avec le régime libyen et donc adoubés par le Parquet, l’audience ne peut que délivrer une masse d’incohérences……sous le regard permanent de l’Ambassade de France…

Bourrages de déclarations par les services tchadiens

Avec Dougous Batil, c’est la totale !! et en particulier du côté des avocats d’office…..qui valident tous les schémas de l’accusation…..comme « l’arrestation des Hadjaraïs », avec ce point final de l’un d’eux qui à la fin de son « interrogatoire » remercie courtoisement et onctueusement « la victime »…..Ah Ca !! Pour présenter la défense de l’accusé, c’est fort cher Maître !

Car voilà un cultivateur dont on se demande d’où on l’a sorti pour raconter autant d’inepties, car force est une fois de plus de constater que son récit devant les Chambres sur les prétendues tortures subies ne colle pas avec ses déclarations devant la police tchadienne où il mettait directement en cause le Président Habré…or, il avait tout simplement oublié d’en parler aux Chambres….qui par l’intermédiaire du Parquet le lui rappelle….il n’est pas sûr car dira -t-il, il ne fallait pas « lever les yeux vers le turban blanc »….mais donc comment le reconnaître ? Ce qu’il fera dix minutes plus tard sous question des avocats des parties civiles….

Mais le voilà qui met en cause Yorongar comme l’un de ses principaux tortureurs….L’avocat des CAE pose question sur celui-ci, mais sait-il seulement que Yorongar est l’un des principaux opposants torturés par le régime actuel de Déby et qu’on fait passer pour un agent de la DDS sous le Président Habré ! Encore une magouille de la police tchadienne….Là encore on a pas de fiches pour ces personnes arrêtées pour des motifs politiques….encore une journée avec son lot de témoins composés au jour le jour par l’accusation et partant en violation de toutes les règles qui prévoient de définir une liste des témoins avant le début de l’audience…..Comment le Président Kam peut(-il accepter de perdre ainsi et le contrôle de son audience et une des garantie fondamentale d’un procès équitable…..encore un témoin qui alors qu’il a parlé de 4 personnes dans sa cellule dans sa déclaration à N’djamena, viendra soutenir devant son avocat tchadienne qui introduit chaque réponse dans la question qu’elle pose (sans réaction du président Kam !) qu’en fait c’était 14…..Et elle ajoutera, à lui qui avait évoqué avoir vu le Président Habré, « pouvez vous confirmer que le Président Habré vous a frappé ? ….Oui je confirme…..Toujours aucune réaction de Monsieur KAM !

L’avocat d’office termine ma journée : Merci Monsieur la victime….

ME FRANCOIS SERRES




AFRIQUE-MONDE

logo article

AFRIQUE : Le Président de l’Assemblée des Etats Parties se félicite de la décision de la Gambie de ne pas se retirer du Statut de Rome de la CPI

17/02/2017 par :

PAPA MEO DIOUF : Le 10 novembre 2016, la République islamique de Gambie a notifié sa décision de (...)

logo article

Tchad : Comment a été créée la garde présidentielle

15/02/2017 par :

Les exercices sont répétés en conditions réelles à N’Djamena. "L’entraînement est gourmand en (...)

logo article

Mali : l’opération Barkhane annonce avoir déjoué un projet d’attentat à Kidal

15/02/2017 par :

Informée par la population d’une attaque terroriste en préparation à Kidal, une trentaine de (...)

logo article

Sortie du Franc CFA : pour les panafricains, une autre monnaie est possible

13/02/2017 par :

PAR PAPA MEO DIOUF : Dakar, le 13 février 2017 - La nouvelle journée de mobilisation du Front (...)

logo article

RAPPORT : UN DÉPUTÉ FRANÇAIS ÉVOQUE LA "MALADIE" DU ROI DU MAROC, MOHAMMED VI

11/02/2017 par :

A l’occasion de la remise d’un rapport sur les relations entre l’Europe et le Maghreb, Jean (...)

logo article

Félix Tshisekedi : « Mon père appartient au patrimoine national de la RD Congo »

10/02/2017 par :

La mêlée politique congolaise ne connait pas de trêve. Depuis le décès d’Étienne Tshisekedi, et (...)

logo article

Exclusif – Présidence Commission africaine : Toute la vérité sur l’échec cuisant des adversaires du Tchadien, Moussa Faki Mahamat ?

08/02/2017 par :

Après plusieurs mois de campagne intense, les candidats au prestigieux poste de Président de la (...)

logo article

AFRIQUE : LE SPECTRE DE LA GUERRE PLANE DE NOUVEAU SUR LE MAGHREB

06/02/2017 par :

Après le sérieux revers qu’il vient d’essuyer suite à la validation du retour du Maroc au sein de (...)

logo article

Idriss Déby Itno : « Au lieu de nous donner des leçons, l’Occident devrait écouter notre avis »

06/02/2017 par :

Chaos en Libye, enjeux sécuritaires autour du lac Tchad, crise pétrolière ou encore franc CFA. Le (...)

logo article

USA : Obama dénonce à son tour le décret Trump et encourage les manifestants

30/01/2017 par :

L’ex-président américain ne s’est pas exprimé depuis qu’il a quitté la Maison-Blanche il y a dix (...)

logo article

28e sommet de l’UA : le Guinéen Alpha Condé prend la présidence tournante

30/01/2017 par :

A Addis-Abeba, la cérémonie d’ouverture du 28e sommet de l’Union africaine a démarré. Les dossiers (...)

DEPECHES

30 janvier 2017

AFRIQUE : Le Maroc réintègre l’Union africaine (officiel)

30 janvier 2017

Sommet de l’UA : le Tchadien Moussa Faki Mahamat élu à la tête de la Commission de l’Union africaine Il succède donc à la Sud-Africaine Nkosazana Dlamini-Zuma.

27 janvier 2017

POLITIQUE : La Conférence des leaders de Mànkoo Wattu Senegaal s’est réunie ce jeudi 26 janvier 2017 à la Permanence Nelson Mandela du Grand Parti. Examinant la question relative à l’invitation du Ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO à participer « aux discussions sur le processus électoral » prévues avec le Président de la République, vendredi 27 janvier 2017 « au Palais présidentiel », le FDS / Mankoo Wattu demande à ses membres de ne pas prendre part à cette rencontre. Dans ce cadre, le FDS/ Mankoo Wattu invite la presse nationale et internationale à un point de presse qu’il tiendra vendredi 27 janvier 2017 à 15h30mn au siège du Grand Parti.

20 janvier 2017

DEPECHE : Le président de la commission de la Cédéao Marcel Alain de Souza a déclaré lors d’une conférence de presse à Dakar qu’une dernière tentative de médiation avec Yahya Jammeh allait être menée ce vendredi 20 janvier par le président guinéen Alpha Condé. Le président a jusqu’à demain midi pour accepter de quitter le pouvoir, sans quoi les militaires ouest-africains feront usage de la force, a précisé Marcel Alain de Souza. En attendant, l’intervention militaire ouest-africaine est suspendue.

19 janvier 2017

AFRIQUE : La cérémonie d’investiture du président gambien, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 1er décembre, Adama Barrow, aura lieu jeudi 19 janvier, à 16h GMT, selon les déclarations du porte-parole du président élu recueillies par l’AFP.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES