PROCES HISSEIN HABRE : Toujours pas de preuve...

Chronique d’injustice, Jour 16

Toujours pas de preuves…

La litanie des mensonges se poursuit devant des Juges qui de plus en plus ostensiblement campent dans les territoires de l’accusation. Fatime Tomle, épouse d’un leader rebelle, qui avait accueilli dans sa maison Maldom, l’un des principaux chefs militaires d’une des rébellions contre le régime du Président Habré, avec vingt de ses affidés, et qui se plaint de son exécution..aucun témoin, aucun acteur, aucun lieu……aucune détention….aucune fiche…elle dira cependant que son mari avait pour le compte du Président Habré dès le début de l’année 1987 entrepris pour le compte du Président une mission de médiation confirmant ainsi le positionnement du Président dans ses efforts de réconciliation nationale. Encore une audition téléguidée en vue d’asseoir la thématique d’une répression prétendue des Hadjaraï quand il s’est agi en fait d’une réponse militaire et sécuritaire apportée contre une rébellion financée par les libyens. On en saura pas plus, impossibilité de prouver, de chiffrer, d’identifier, de localiser, parce que pas d’enquête ; un défilé qui à défaut d’enquête ne remplit pas le schéma inventé par l’accusation d’un crime de masse systématique. Là encore aucune preuve de la participation du Président.

Monsieur KAM manifeste ses opinions sur la culpabilité….

Awada Ali, lui aussi arrêté pour avoir été lié à la rébellion….là encore aucune fiche produite…mais lui aussi manifestement, ce qu’il dit ne convient à personne….voilà un homme qui prétend avoir été frappé, à qui le Président Kam demande ce qu’il a subi comme torture ! c’est donc un fait affirmé par le magistrat lui-même…..c’est étrange, pas un mot dans sa déclaration initiale devant la Chambre sur les tortures subies…..alors que devant les policiers tchadiens, celui-ci avait indiqué avoir reçu des décharges électriques…trou de mémoire ou « bourrage » de déclaration par les services tchadiens…en tout cas récusation d’un magistrat qui prend parti !! Silence des avocats d’office..puis voilà un homme qui aurait été en cellule avec quatre personnes….ouh là c’est pas assez….Ca convient pas ; d’autres ont parlé de 700….

Faut-il s’étonner de ces personnes racontent n’importe quoi ? Choisis par les ONG en accord avec le régime libyen et donc adoubés par le Parquet, l’audience ne peut que délivrer une masse d’incohérences……sous le regard permanent de l’Ambassade de France…

Bourrages de déclarations par les services tchadiens

Avec Dougous Batil, c’est la totale !! et en particulier du côté des avocats d’office…..qui valident tous les schémas de l’accusation…..comme « l’arrestation des Hadjaraïs », avec ce point final de l’un d’eux qui à la fin de son « interrogatoire » remercie courtoisement et onctueusement « la victime »…..Ah Ca !! Pour présenter la défense de l’accusé, c’est fort cher Maître !

Car voilà un cultivateur dont on se demande d’où on l’a sorti pour raconter autant d’inepties, car force est une fois de plus de constater que son récit devant les Chambres sur les prétendues tortures subies ne colle pas avec ses déclarations devant la police tchadienne où il mettait directement en cause le Président Habré…or, il avait tout simplement oublié d’en parler aux Chambres….qui par l’intermédiaire du Parquet le lui rappelle….il n’est pas sûr car dira -t-il, il ne fallait pas « lever les yeux vers le turban blanc »….mais donc comment le reconnaître ? Ce qu’il fera dix minutes plus tard sous question des avocats des parties civiles….

Mais le voilà qui met en cause Yorongar comme l’un de ses principaux tortureurs….L’avocat des CAE pose question sur celui-ci, mais sait-il seulement que Yorongar est l’un des principaux opposants torturés par le régime actuel de Déby et qu’on fait passer pour un agent de la DDS sous le Président Habré ! Encore une magouille de la police tchadienne….Là encore on a pas de fiches pour ces personnes arrêtées pour des motifs politiques….encore une journée avec son lot de témoins composés au jour le jour par l’accusation et partant en violation de toutes les règles qui prévoient de définir une liste des témoins avant le début de l’audience…..Comment le Président Kam peut(-il accepter de perdre ainsi et le contrôle de son audience et une des garantie fondamentale d’un procès équitable…..encore un témoin qui alors qu’il a parlé de 4 personnes dans sa cellule dans sa déclaration à N’djamena, viendra soutenir devant son avocat tchadienne qui introduit chaque réponse dans la question qu’elle pose (sans réaction du président Kam !) qu’en fait c’était 14…..Et elle ajoutera, à lui qui avait évoqué avoir vu le Président Habré, « pouvez vous confirmer que le Président Habré vous a frappé ? ….Oui je confirme…..Toujours aucune réaction de Monsieur KAM !

L’avocat d’office termine ma journée : Merci Monsieur la victime….

ME FRANCOIS SERRES




AFRIQUE-MONDE

logo article

Gambie : Yahya Jammeh décrète l’état d’urgence à deux jours de l’investiture d’Adama Barrow

17/01/2017 par :

À deux jours de l’investiture du nouveau président Adama Barrow, Yahya Jammeh a déclaré l’état (...)

logo article

À compter du 19 janvier, Yahya Jammeh ne sera plus reconnu par l’UA comme président légitime de la Gambie

13/01/2017 par :

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine a indiqué vendredi qu’à partir du 19 janvier (...)

logo article

Côte d’Ivoire : après le mouvement d’humeur des militaires, des têtes tombent au sein des forces de défense

09/01/2017 par :

Trois jours après le mouvement de contestation au sein de l’armée, le chef d’état-major de l’armée, (...)

logo article

Côte d’Ivoire : Daniel Kablan Duncan a remis la démission de son gouvernement à Alassane Ouattara

09/01/2017 par :

Le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a présenté la démission de son gouvernement au président (...)

logo article

Côte d’Ivoire : mouvement d’humeur d’hommes en armes à Bouaké, Daloa et Korhogo

06/01/2017 par :

Des tirs ont été entendus dans la nuit de jeudi à vendredi à Bouaké. Ce vendredi, des hommes en (...)

logo article

Bien mal acquis : le procès de Teodorín Obiang est reporté

04/01/2017 par :

Le procès du fils du président de Guinée équatoriale, soupçonné de s’être frauduleusement bâti un (...)

logo article

RD Congo : l’accord politique global et inclusif enfin adopté et signé à Kinshasa

01/01/2017 par :

Sous l’égide des évêques catholiques, les pourparlers directs entre les signataires de l’accord du (...)

logo article

OPINION : L’AFFAIRE DJIBRILL BASSOLE, UN CAS D’ACHARNEMENT JUDICIAIRE

01/01/2017 par :

Il est devenu difficile pour tout esprit bien pensant de rester insensible au traitement (...)

logo article

Cemac : les chefs d’État ouvrent la porte à des prêts du FMI mais écartent une dévaluation

23/12/2016 par :

Pris dans une croissance atone, les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire des États (...)

logo article

Yves Aubin de La Messuzière : « Le malheur arabe se nourrit de conflits qui n’en finissent pas »

18/12/2016 par :

Observateur avisé du Maghreb et du Moyen-Orient depuis quarante ans, l’ex-ambassadeur français (...)

logo article

Du Nigeria à l’Espagne en passant par le Maroc, un projet de gazoduc offshore pharaonique

18/12/2016 par :

Rabat et Abuja vont construire un gazoduc géant qui longera toute la côte ouest-africaine. Un (...)

DEPECHES

9 janvier 2017

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro largement réélu président de l’Assemblée nationale

9 janvier 2017

Gambie : Yahya Jammeh limoge 12 ambassadeurs ayant réclamé son départ

1er janvier 2017

Turquie : au moins 35 morts dans "l’attaque terroriste" contre la discothèque d’Istanbul

20 décembre 2016

TURQUIE : Le Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, au nom du gouvernement du Sénégal, condamne avec force le lâche assassinat de l’ambassadeur de la Russie à Ankara, Monsieur Andreï Karlov, ce lundi 19 décembre 2016. Il s’agit là d’un acte terroriste. Le gouvernement du Sénégal présente ses condoléances et sa sympathie au gouvernement russe et réaffirme son engagement à renforcer la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent sous toutes leurs formes et manifestations.

9 décembre 2016

Ghana : le président Mahama reconnaît sa défaite auprès du chef de l’opposition Akufo-Addo

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES