PROCES HABRE : Complicité totale entre les Juges, le Parquet, la Partie civile, les ONG et les témoins

Un procès sans débat, à sens unique. Dans les couloirs du Tribunal, les principaux acteurs (les Juges, le Parquet, les plaignants, les avocats de la partie civile et même le Consul général du Tchad) se congratulent en disant : "On est ensemble", "on est entre nous".
Le mot d’ordre donné entre les ONG, le Parquet, la partie civile et les témoins c’est de dire devant la barre qu’Habré ciblait les Zaghawa et les Hadjiraï pour les exécuter. Ainsi, tous les témoins suivent cette direction mais malheureusement, dés fois, certains témoins ne suivent pas parce qu’il est difficile de répéter avec exactitude une histoire fausse montée de toutes pièces. Sur les faits, il est impossible de prouver que le Président HABRE ciblait ces deux ethnies dans la mesure où dans son Gouvernement plusieurs Zaghawa et Hadjiraï ont occupé de hauts postes de responsabilité. Cette accusation a donc fondu sous l’effet de la chaleur de la vérité des faits, n’en déplaise à Kam et Mbacké FALL.
Les « témoins préfabriqués » ne suivent pas à la lettre la feuille de route dictée par le Parquet et les ONG. Et lorsque la maillonnaise ne prend pas, le Président Gustave Kam vient à la rescousse pour tendre la perche au témoin du jour. Ce coup de main est fait avec subtilité par le Président de la Cour qui coupe l’avocat d’office dans son élan pour permettre au témoin de chercher ses réponses. Cette tactique divertit l’avocat qui, du coup, perd le fil de son raisonnement.
Depuis le passage des Experts argentins, le Parquet a perdu toute sa crédibilisé puisque Mbacké FALL et ses adjoints ont reposé leur dossier d’accusation sur les histoires de tortures et de charniers, une version démentie par les Experts. Ainsi pour ramener la torture et les charniers dans le menu, ils programment des « témoins préfabriqués » pour la circonstance pour évoquer encore et sans aucune preuve des cas de tortures. C’est qui explique la présence de ce Birahim TESSI venu étrangement témoigner dans ce procès alors qu’il n’est ni témoin ni victime. Les avocats d’office l’ont tellement bien compris qu’ils ont refusé de lui poser des questions.
Le Président de la Cour a encore démontré son partialité. Gustave KAM accompagne les témoins et les plaignants dans leurs œuvres de mensonges. L’on n’a pas compris son intervention lorsque l’avocat Me Mounir Ballal a interpelé le témoin Mme Fatimé sur la mort de son oncle Bichara DIGUI Zaghawa appartenant au camp d’Habré mais assassiné par les hommes d’Idriss DEBY. Le Président de la Cour a osé dire à Mounir BALLAL : « Maître vous ne pouvez pas parler de rumeurs pour aboutir à la vérité ». On se demande s’il y a deux Gustave Kam dans la salle4 du Tribunal de Dakar ? Est-ce le même Gustave Kam qui avait laissé, sur la base de simples rumeurs, d’autres témoins accuser le président HABRE d’avoir tué Idriss Miskine ? Le juge Burkinabé avait laissé une femme accuser l’ancien président du Tchad d’avoir égorgé son époux. Cela aussi a été une rumeur et jamais le Juge Kam n’est intervenu pour stopper les colporteurs de ces rumeurs portées devant sa cour par des gens qui bénéficient de la protection complice de tous. Quelle est cette manière d’administrer un procès qui se veut équitable, une tribune de vengeance des chefs rebelles Zaghawa et Hadjiaraï,on allait dire ?
Ce risque a trop duré sous le ciel sénégalais. On aura tout vu au cours de ce meeting politique présidé par ce petit fils du Moro NABA, Monsieur KAM. Il y a eu dissimulations de procès-verbaux, insultes, faux procès-verbaux, fausses accusations, prise de position en faveur du bailleur de fonds, absence de preuve, corruption, démenti des charniers et des cas de torture par des experts, complot, manipulation et mensonges pour uniquement arriver au résultat à une condamnation.
Le Continent noir n’est pas encore prêt à organiser un procès équitable, juste et exemplaire. Ce qui se passe au Sénégal,le confirme avec cette complicité totale entre les Juges, le Parquet, la Partie civile, les ONG et les témoins. Les blancs vont toujours se moquer de cette Afrique qui tue ses héros. Pauvre Afrique…




AFRIQUE-MONDE

logo article

Mali : les partisans de Sanogo venus en masse au premier jour de son procès

01/12/2016 par :

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo ont pris leurs quartiers à Sikasso, où a débuté mercredi le (...)

logo article

De Rabat à Madagascar, comment Mohammed VI étend l’influence du Maroc sur tout le continent africain

29/11/2016 par :

Rwanda, Tanzanie, Sénégal, Éthiopie, Madagascar, et bientôt Nigeria et Zambie. Jamais Mohammed VI (...)

logo article

Burundi : le conseiller du président Nkurunziza, Willy Nyamitwe, aurait échappé à une tentative d’assassinat

29/11/2016 par :

Willy Nyamitwe, conseiller en communication du président burundais Pierre Nkurunziza aurait été (...)

logo article

Sommet de Madagascar : l’Arabie saoudite devra patienter avant d’adhérer à la Francophonie

26/11/2016 par :

Malgré le plaidoyer de certains chefs d’États africains en faveur d’une adhésion de l’Arabie (...)

logo article

AFRIQUE : Les 5 questions que vous vous posez sur le sommet de la francophonie à Madagascar

25/11/2016 par :

Une trentaine de chefs d’État et de gouvernement sont attendus à Antananarivo pour le XVIe sommet (...)

logo article

RDC – Interview exclusive de Matata Ponyo : « J’ai navigué dans des eaux infestées de crocodiles »

22/11/2016 par :

Le Premier ministre congolais sortant s’est confié en exclusivité à Jeune Afrique au sujet de ses (...)

logo article

OPINION : Pour une négociation politique tous azimuts au Burkina Faso

22/11/2016 par :

Affirmer qu’il règne une tension politique dans notre pays qui est à l’image de celle qui oppose le (...)

logo article

Pierre-Claver Mbonimpa : « Les présidents africains ont la même maladie »

20/11/2016 par :

De passage à Paris où il a été invité par Human Rights Watch pour recevoir le prix Alison Des Forges (...)

logo article

Maroc – UA : Mohammed VI sollicite l’intervention d’Idriss Déby Itno et reporte sa visite en Éthiopie

16/11/2016 par :

Le roi du Maroc a demandé au président tchadien ce lundi d’intervenir auprès de la présidente de la (...)

logo article

États-Unis : Trump promet d’expulser jusqu’à 3 millions d’immigrés clandestins

13/11/2016 par :

Le nouveau président élu des États-Unis Donald Trump a promis d’expulser jusqu’à 3 millions (...)

logo article

L’état d’urgence « devrait être prolongé jusqu’à l’élection présidentielle »

13/11/2016 par :

LE SCAN POLITIQUE/VIDÉO - Le premier ministre souhaite que les mesures d’exceptions restent en (...)

DEPECHES

29 novembre 2016

URGENT : Un avion qui transportait une équipe de football brésilienne s’est écrasé près de la ville colombienne de Medellin. La police colombiennes annonce 76 morts

29 novembre 2016

HAITI : Jovenel Moïse a été déclaré vainqueur de la présidentielle haïtienne dès le premier tour, selon les résultats préliminaires annoncés ce mardi 29 novembre par le Conseil électoral provisoire (CEP). Le nouveau président a appelé les Haïtiens à s’unir pour relever le pays.

11 novembre 2016

DEPECHE/USA : Des milliers de personnes, pour la plupart des jeunes, ont à nouveau défilé dans la nuit de jeudi à vendredi dans les grandes villes américaines aux cris de « Pas mon président ! ». Des rassemblements parfois émaillés de violences comme à Portland. Trump accuse les média

7 novembre 2016

DEPECHE : Monsieur Macky SALL, Président de la République, et Sa Majesté Mohammed VI Roi du Maroc présideront la signature d’un Protocole d’accord pour la création d’un Centre de Formation dédié à l’Entreprenariat, ce mardi 08 novembre 2016 à 13 heures au Palais de la République. Après cette cérémonie, les deux Chefs d’Etat sont attendus à l’Hôpital Principal de Dakar pour procéder à la remise solennelle de médicaments offerts par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité au Ministère de la Santé. Sa Majesté Mohammed VI, Roi du Maroc visitera, à cette occasion, le Pavillon Boufflers (Maladies infectieuses) ainsi que la Maternité de l’Hôpital. Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République souhaite la bienvenue et un agréable séjour au Sénégal à son illustre hôte.

29 octobre 2016

ACTUALITE : Monsieur Gorgui Ndong, Spécialiste en Gestion des Ressources humaines, précédemment membre du Collège du Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT), est nommé Ministre délégué auprès du Ministre du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, chargé de la Restructuration et de la Requalification des banlieues, en remplacement de Madame Fatou Tambédou.

DOSSIERS

KIOSQUE

BIENTÔT DISPONIBLE

+ POPULAIRES